Dans un récent Post sur les réseaux sociaux, celui qui avait prédit les résultats des élections de 2014, se hasarde de manière optimiste, car dit-il «Moi, j’y crois et j’y travaille», à livrer ses propres prévisions pour l’année économique en cours et présente «Pourquoi 2019 va être meilleure que 2018 sur le plan économique ? ». Il cite ainsi, par le chiffre dont il a l’art et la manière :

1- Le champs pétrolier Nawara nous fera passer de 25 000 barils de pétrole actuellement à un rythme de 50 000 voire plus en fonction des marchés et du prix du baril ;

Condition : Stabilité sociale.

2- Le secteur touristique qui a gagné 44% de croissance en 2018 est sur sa lancée et fera au moins 20% de croissance par rapport à 2018 avec les indices actuels, réservations des TO, l’Algérie… ;

Condition : Stabilité sécuritaire.

3- L’année agricole 2019 sera bonne : Huile conditionnée et biologique, on atteindra plus que 2 milliards de dinars d’exports ; dattes notamment biologiques, on pourra viser le 1 milliard d’export (800 millions en 2018) ; agrumes (excellente année) et produits de la pêche notamment à l’export en nette croissance (fermes marines, pisciculture…) en visant les 150 millions de dinars d’export ;

Condition : Météo et activation des incitations à l’investissement agricole.

4- Les performances de l’exportation vers l’Europe, les investissements européens (SagemCom…), les transferts des TRE,… ont freiné la baisse du dinar face à l’euro (mais pas le dollar hélas, car on vend rien à la Chine, Turquie…) on peut viser les 5 milliards de transfert des TRE.

Condition : Image pays et stabilité du climat des affaires, fiscale, sociale, visibilité…

5- La production du phosphate a été de 2.5 millions de tonnes en 2018, devant une capacité de 9 millions de tonnes, on peut envisager d’atteindre les 5 à 6 millions de tonnes, soit 1 milliard de dinars de plus qu’en 2018.

Condition : Les syndicats et formations politiques dans le bassin de Gafsa œuvrent à l’unisson pour l’intérêt général.

Bref, beaucoup dépend de nous, du législateur et de notre confiance en des lendemains meilleurs ! Si on échoue, nous en serons tous responsables, nous l’aurons voulu, y compris par nos choix électoraux..

1 COMMENTAIRE

  1. Pourquoi pas? ce sont des prévisions qui se basent sur des hypothèses crédibles que ce soit avec ou sans la boule magique. Ceci dit être optimiste c’est toujours mieux que de partir pessimiste dès les premiers pas de l’année. Ce sont là des prévisions que je trouve logiques et raisonnables.

Laisser un commentaire