Le PPP, cadre idoine pour les énergies renouvelables

Le PPP, cadre idoine pour les énergies renouvelables

par -

La Tunisie, qui compte dans une première étape du programme de la transition énergétique, produire 1900 Mégawatts (MGW) d’électricité à partir des énergies renouvelables, dont mille mégawatts avant fin 2019, a besoin d’un partenariat public/ privé (PPP) et ” d’une responsabilité collective “, pour accélérer la réalisation de cet objectif, a affirmé le ministre de l’Industrie, des Petites et Moyennes Entreprises, Slim Feriani .

Il a ajouté que la Tunisie s’emploie à accélérer la transition énergétique et à atteindre l’objectif fixé pour la production de 3500 MGW d’ici 2030, ce qui permettra de porter les énergies renouvelables à 30% de la totalité de la production nationale. Le recours aux énergies renouvelables est un choix stratégique qui permettra de réduire le déficit énergétique et de renforcer la compétitivité de l’économie nationale, a-t-il dit.

Il a précisé que les programmes de la transition énergétique devraient être mis en œuvre dans le cadre du PPP, compte tenue de la hausse du coût de la production des énergies renouvelables et nouvelles estimé à 2500 MD pour chaque 1000 mégawatts.

Il a fait observer que la STEG fournira avant la fin du mois prochain près de 10 MGW pour le compte du gouvernorat de Tozeur.

Le ministre a, de l’autre côté, indiqué que la Tunisie continue de produire l’énergie traditionnelle du gaz et du pétrole, soulignant que cette année sera marquée par l’évolution de la production après le lancement des travaux dans le champ de Naouara pour le gaz naturel et le déclenchement de l’exploration de 13 nouveaux puits de pétrole.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire