AccueilLa UNELe projet du pont de Djerba dans le pipe et verra bientôt...

Le projet du pont de Djerba dans le pipe et verra bientôt le jour

La concrétisation du projet du pont reliant l’île de Djerba à la terre ferme et la construction de l’autoroute Jendouba- Bou Salem figurent parmi les projets prioritaires que le gouvernement s’emploie, avec toutes ses forces,  à réaliser dans le cadre du Partenariat Public Privé, a déclaré  à African Manager le directeur des ponts et chaussées au ministère de l’ Equipement, Slaheddine Zouari.

Il a noté que le projet du pont de Djerba dont le coût est estimé à 200 millions euros a été proposé au financement par le Japon à la 8ème session de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement en Afrique, TICAD 8.

Plusieurs investisseurs se sont intéressés au projet et le ministère de l’Equipement procède à des échanges d’informations et de données avec la partie japonaise qui a salué le projet et « nous espérons qu’il sera bientôt concrétisé ».

La partie tunisienne a également proposé, dans le cadre de TICAD 8, la construction de l’autoroute entre Jendouba et Bou Salem, a encore révélé le directeur des ponts et chaussées insistant sur la volonté du gouvernement de réaliser cet important projet.

Une enveloppe de 10 millions dinars a été allouée pour acquérir les terrains nécessaires qui seront reconvertis en terres domaniales. Le site de l’ouvrage  a été en outre déterminé. Elle s’étendra sur 45 kilomètres tandis qu’une réunion a été tenue au niveau régional pour faire connaitre les terrains concernés par le projet.

Zouari a mis l’accent sur la nécessité de régulariser la situation foncière et de surmonter tous les problèmes avant le démarrage effectif des travaux de réalisation.

S’agissant de son extension jusqu’aux frontières tuniso-algériennes, sur une portion supplémentaire longue de 25 km, il a indiqué que la question est à l’étude et « nous espérons qu’elle sera réalisée en tant que projet inter régional commun, vu son coût élevé.

Autres projets… valant 2,4 milliards de dinars

Sur un autre plan, le directeur des ponts et chaussées  a fait état de la réalisation de plusieurs autres projets, moyennant une enveloppe estimée, au total, à 2,4 milliards dinars.  Ils concernent le développement du réseau routier, sa réhabilitation, et comportent la construction de certains ponts. Il s’agit au total de 132 marchés publics.

Le taux d’avancement général est de 70% quoique certains projets touchent à leur fin. Il existe néanmoins des projets qui sont arrêtés, soit 20%. La ministre de l’Equipement, Sara Zâafarani, multiplie les démarches et les visites dans les régions afin de reprendre la réalisation de ces projets et régler les problèmes fonciers qui entravent l’achèvement des travaux.

Zouari a signalé que de nouveaux projets sont à l’ordre du jour et devraient démarrer, au cours  de la période à venir, moyennant une enveloppe estimée à 3 milliards dinars. Certains de ces projets démarreront avant la fin de 2022, parmi lesquels l’autoroute Tunis-Jelma dont le coût s’élève à 1,7 milliard. Les travaux débuteront dans les semaines prochaines, et devraient durer 3 ans.

S.B.H

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,016SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -