Le Zimbabwe rejoint l’AFC, et en devient le 19e Etat-membre

Le Zimbabwe rejoint l’AFC, et en devient le 19e Etat-membre

par -

La République du Zimbabwe (« Zimbabwe ») est devenue le dix-neuvième (19e) État membre de l’Africa Finance Corporation (« AFC » ou « le Groupe »), l’institution financière de développement des infrastructures leader en Afrique.

Son Excellence le Président Emmerson Mnangagwa a déclaré le Zimbabwe « à l’écoute des opportunités commerciales » et a mentionné le développement des infrastructures comme figurant parmi les priorités de son programme. C’est pourquoi l’AFC a déjà amorcé le processus d’exploration des opportunités d’investissement aux côtés de la Banque de développement des infrastructures du Zimbabwe (« IDBZ »). L’IDBZ dispose d’un mandat national visant à soutenir le développement des infrastructures au Zimbabwe dans les secteurs clés que sont l’énergie, les transports, le logement, les TIC, l’eau et l’assainissement. La banque a récemment été désignée par le gouvernement du Zimbabwe pour être l’entité focale et nationale de mise en œuvre du Fonds vert pour le climat et est actuellement en cours d’accréditation pour cet objectif . un projet qui fait de l’IDBZ le partenaire idéal de l’AFC pour son entrée sur le marché zimbabwéen. L’affiliation du Zimbabwe à l’AFC améliorera grandement les efforts de mobilisation de ressources de la banque en ce qui concerne le financement des besoins considérables du pays en matière d’infrastructures.

Dans ce contexte, le ministre des Finances et du Développement économique a signé le 9 mai 2018 l’Instrument d’adhésion pour devenir membre de l’Africa Finance Corporation.

Pour l’AFC, 2018 a déjà été marquée par plusieurs étapes importantes dans la diversification de ses adhésions et de son actionnariat, avec l’entrée de l’African Reinsurance Corporation et de la République du Malawi au sein du groupe, respectivement en février et mars. L’adhésion du Zimbabwe à l’AFC est une évolution encourageante, à la fois pour le pays et pour le groupe.

M. Andrew Alli, président-directeur général de l’AFC, a commenté l’annonce : « Nous sommes ravis de compter le Zimbabwe parmi les États membres de l’AFC. Nous percevons la renaissance politique et économique actuelle de manière positive et espérons pourvoir contribuer efficacement à la revitalisation des infrastructures au sein du pays. »

L’Honorable Patrick Chinamasa, ministre des Finances et du Développement économique du Zimbabwe, a ainsi commenté l’annonce : « Le modèle commercial de l’AFC a prouvé que le continent africain peut seul mobiliser efficacement le financement d’infrastructures. Nous encourageons les autres États africains à rejoindre le groupe, et de cette manière, à adopter des solutions locales pour répondre aux problématiques de l’infrastructure. »

Le ministre des Affaires étrangères du Zimbabwe, l’Honorable lieutenant-général (en poste) Dr. Sibusiso Moyo a également commenté cette annonce par ces mots : « Il est encourageant de constater l’existence d’institutions de financement centrées sur l’Afrique telles que l’AFC. Nous nous réjouissons que l’AFC prenne en main la renaissance du Zimbabwe en matière d’infrastructures et d’industrie. »

M. Thomas Zondo Sakala, président-directeur général de l’IDBZ, a ajouté : « Nous nous réjouissons de travailler étroitement avec l’AFC, en particulier dans les domaines du développement de projet, du renforcement des capacités et de la fourniture d’infrastructures. »

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire