AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelLes avantages fiscaux accordés aux TRE coûtent annuellement à l’Etat 1700 MDT

Les avantages fiscaux accordés aux TRE coûtent annuellement à l’Etat 1700 MDT

La ministre des Finances, Sihem Nemsia, a indiqué, dimanche, que les avantages fiscaux accordés aux Tunisiens résidents à l’étranger (TRE), dans le cadre du retour définitif, coûtent à l’Etat, 1700 millions de dinars annuellement.

Lors d’une plénière tenue au Palais de Bardo, pour poursuivre l’examen des articles supplémentaires ajoutés au Projet de Loi de Finances 2024, la ministre a souligné que les avantages relatifs aux moyens de transport accaparent la plus grande part des avantages dont bénéficient les TRE.

Réagissant à une proposition d’article avancée par les députés et qui permet aux TRE de bénéficier d’avantages fiscaux à l’importation de voitures, Namsia a affirmé que « 54% des voitures importées par les TRE sont vendues dans un laps d’une année », ajoutant que le cadre juridique régissant les avantages accordés à cette catégorie a été amendé à plusieurs reprises pour l’adapter à ses besoins.

L’article proposé par les députés, permet aux tunisiens de bénéficier d’avantages fiscaux tous les dix ans à l’importation ou à la vente sur le marché local de motocycles ou de véhicules touristique ou professionnel, y compris les véhicules tout-terrain dont le poids atteint 3,5 tonnes.

Namsia a également laissé entendre que « les avantages fiscaux relatifs aux voitures sont régis par décret et ne peuvent pas être amendés dans le cadre de la Loi de Finances ». Mais, malgré l’opposition de la ministre l’article en question a été adopté par l’ARP avec 100 voix pour, 27 voix contre et 7 abstentions.

Les députés ont également adopté un nouvel article (50) relatif à la régularisation de la situation des ouvriers de chantiers âgés de plus de 45 ans et de moins de 55 ans ainsi qu’un nouvel article instaurant une taxe de 1 dinar sur chaque kilogramme de vêtements utilisés détruit.

- Publicité-

1 COMMENTAIRE

  1. Mme le ministre les avantages fiscaux ne sont pas en réalité des avantages se sont des taxes allégées,je vous donne l’exemple d’un pays industrialisés a qui une voiture construite revient a 5000 us dollars et qu’il vend à ses citoyens 7000 dollars,il dégage un bénéfice de 2000 dollars et pourtant se sont des pays riches, alors que les pays du tiers monde comme notre cas achètent ces voitures à 7000 dollars et ils imposent mille et une taxations , puis ils les vendent a leurs citoyens a 21000 dollars mais ils sont pauvres attardés et le resteront et la faute n’est pas aux soit disant avantages fiscaux accordés au travailleurs a l’étranger,la faute réside dans la mauvaise gestion,le vol l’escroquerie dont le tiers monde s’est spécialisé

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,135SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -