Les centres de décision européens et Ennahdha appellent de leurs vœux un...

Les centres de décision européens et Ennahdha appellent de leurs vœux un second mandat de BCE, selon A.Khammassi

par -

Le dirigeant à Nidaâ Tounès, Abderraouf Khammassi, a affirmé que « ce que Youssef Chahed a osé faire est in précédent à nul autre pareil dans le monde », ajoutant que «  c’est la première fois qu’un parti vainqueur des élections législatives se trouve banni de l’exercice du pouvoir ».

Dans une interview au quotidien Assabah, il a souligné que « ceux qui ont choisi les postes ministériels au détriment de l’engagement militant et l’appartenance partisane se sont placés en dehors des structures de Nidaâ Tounès ».

Il a estimé que Youssef Chahed a « traité par-dessus la jambe les membres de Nidaâ et défié publiquement le fondateur du parti et ses structures… dont il n’a été nullement un dirigeant ni un de ses symboles ».

Enfin et surtout, il a affirmé que « les centres de décision en Europe forment le vœu que Béji Caïd Essebsi rempile à la tête de l’Etat pour un second mandat, relayés en cela par d’un nombre important des dirigeants du mouvement Ennahdha ».

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire