AccueilLa UNELes grandes lignes du programme d’action du gouvernement Bouden

Les grandes lignes du programme d’action du gouvernement Bouden

La Cheffe du gouvernement Najla Bouden a annoncé aujourd’hui, lundi 11 octobre 2021, les objectifs les plus importants que l’équipe ministérielle qu’elle dirige s’emploiera à atteindre au cours de cette période exceptionnelle.

- Publicité-

Il devrait s’agir d’orientations sommairement esquissées qui serviraient de canevas à un ensemble de mesures pratiques et cohérentes  dont la mise en œuvre s’étalera  sur toute la période de l’état d’exception, souligne Africanmanager ar.  Les voici :

Premièrement : « Rétablir la confiance entre les citoyens, notamment les jeunes et l’État et ce en restaurant cette relation de confiance entre eux et l’administration ainsi que le travail du gouvernement. De plus, il faudra rétablir la confiance des parties étrangères dans l’État tunisien auquel incombera, pour ce faire, de lutter davantage  contre la corruption en appliquant la loi. »

Deuxièmement : « Redonner espoir au citoyen en son avenir, en plus d’atteindre l’égalité entre les citoyens ». En effet, il n’y a pas de place pour la distinction  our la discrimination entre une région et une autre.

Troisièmement : « Atteindre l’efficacité dans le travail du gouvernement en développant sa façon d’agir, incarnant le principe de contrôle et de responsabilité, tout en choisissant les compétences les plus à même de  diriger les administrations tunisiennes. »

Quatrièmement : « Accélérer la relance de la machine économique. »

Cinquièmement : « Améliorer les conditions de vie des citoyens en œuvrant à fournir des services de qualité dans le domaine de la santé et de l’éducation. »

Sixièmement : « Œuvrer pour l’intérêt de la Tunisie et son ouverture à toutes les opinions et toutes les parties. »

Maintien de la structure ministérielle

Dans le cadre de la formation de son gouvernement, Bouden a souligné qu’elle a décidé de maintenir la structure ministérielle actuelle qui date d’un certain temps, à condition qu’elle soit développée à l’avenir pour s’adapter à tous les domaines de compétence de chaque détenteur de portefeuille ministériel.

Il est à noter que ce lundi matin, 11 octobre 2021, le président de la République, Kais Saied, a pris un arrêté nommant le chef du gouvernement et ses membres.

Il convient de rappeler  que le président de la République, Kais Saied, avait  chargé, mercredi 29 septembre 2021, Najla Bouden Romdhane de former le gouvernement, sachant que c’est la première femme à occuper ce poste dans l’histoire de la Tunisie.

Ce mandat est venu « conformément aux dispositions de l’arrêté présidentiel n°117 de 2021 du 22 septembre 2021, relatif aux mesures exceptionnelles et spéciales et au chapitre 16 de celui-ci ».

Najla Bouden Romdhane st professeure de l’enseignement supérieur à l’École nationale supérieure d’ingénieurs de Tunis, spécialisée en géosciences. Elle a été à la tête d’un un plan chargé de la mise en œuvre des programmes de la Banque mondiale au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Elle a été  nommée Directrice Générale en charge de la Qualité au Ministère de l’Enseignement Supérieur en 2011.

Elle a également occupé le poste de chef de l’unité dans le même ministère, et s’est vue confier une tâche au bureau de l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur, Chiheb Bouden en 2015.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,851SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles