Les touristes britanniques troquent l’Espagne pour la Tunisie

Les touristes britanniques troquent l’Espagne pour la Tunisie

par -

Les vacanciers britanniques choisissent de plus en plus la Turquie et la Tunisie qu’ils préfèrent aux destinations les plus populaires en Espagne selon de nouvelles données recueillies par le tabloïd londonien The Sun.

Alors que l’Espagne reste le premier lieu de villégiature pour l’ensemble des touristes britanniques, l’intérêt pour des stations comme Minorque et la Costa Blanca a en fait connu une baisse par rapport à l’année dernière. C’est ce qu’indique le site de comparaison de vacances TravelSupermarket, qui a épluché les recherches effectuées sur le site entre le 1er janvier et le 18 juillet de cette année pour les vacances entre le 1er mai et le 30 septembre 2019.

La Turquie est passée de la septième à la quatrième place, tandis que la Tunisie s’est propulsée à la 23ème position alors que l’année dernière, elle occupait le 75ème rang, sachant que ces recherches se sont traduites par des réservations effectives.

La « grande braderie » !

Il y a quelques mois à peine, Thomas Cook a révélé à quel point les réservations sur la Tunisie et la Turquie étaient en plein essor pour le voyagiste. Et ce n’est pas surprenant, souligne The Sun, au regard de tout ce que les Britanniques peuvent obtenir pour leur argent en Tunisie et en Turquie.

En Turquie, par exemple, un repas à deux peut coûter aussi peu que 15 livres sterling, une livre valant environ 3,6 dinars tunisiens alors que les bières coûtent environ 2 £. La Tunisie est encore moins chère pour les boissons, car la bière coûte environ 1 livre, soit 3 dinars 600 millimes, et les prix des repas sont à peu près les mêmes qu’en Turquie. S’y ajoute le fait que le Foreign Office a levé les interdictions de voyage contre les deux pays après des attentats terroristes – à Sousse pour la Tunisie et à Istanbul pour la Turquie.

Les deux pays font également partie des leaders du marché des vacances tout compris (All inclusive), dont de nombreux experts ont recommandé de “verrouiller” les prix en raison des incertitudes liées au Brexit. Et la tendance devrait se poursuivre grâce à l’augmentation de la capacité des grandes entreprises de vacances.

La Livre est passée par là !

Les fluctuations de la valeur de la livre sterling par rapport à l’euro ont également poussé de plus en plus les Britanniques à chercher ailleurs des aubaines bon marché.

Ainsi, si Ténérife et Majorque ont réussi à conserver leur place de haut lieu de villégiature pour les Britanniques, d’autres n’ont plus la cote. La Costa del Sol, la Costa Blanca (y compris Benidorm), la Costa Brava, Ibiza et Menorca, par exemple, ont toutes connu une baisse d’intérêt.

Emma Coulthurst, commentatrice de voyage pour TravelSupermarket, explique que les Britanniques recherchent surtout de la valeur cette année. L’Algarve, au Portugal, en est un exemple, qui a progressé dans le classement.

“Il n’est pas surprenant de voir plus d’intérêt britannique pour le Portugal cette année. Les Britanniques se rendent compte que le pays offre l’une des meilleures options de vacances en Méditerranée occidentale pour des vacances à la plage cette année », explique-t-elle.

“Les prix sont, dans l’ensemble, légèrement inférieurs à ceux de l’Espagne voisine ; les repas au restaurant à Faro ont tendance à être environ 15 % moins chers qu’à Alicante et même 10 % moins chers qu’à Benidorm, l’une des stations espagnoles les moins chères.

“Une bière coûte 2,70 £ à Alicante, mais seulement 1,60 £ à Faro et un verre de vin environ 2 £.”

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire