L’Iran exclut tout dialogue avec Washington

L’Iran exclut tout dialogue avec Washington

par -

Le guide suprême iranien a exclu mardi toute négociation avec Washington à l’heure où le président américain s’est dit disposé à rencontrer son homologue iranien tout en menaçant Téhéran à la suite d’attaques ayant visé l’Arabie saoudite.

Ces attaques, menées samedi par des drones sur deux installations pétrolières importantes du royaume, ont été revendiquées par les rebelles Houthis du Yémen qui sont soutenus par l’Iran, le grand rival régional du royaume saoudien.

Elles ont entraîné une chute de moitié de la production saoudienne, à hauteur de 5,7 millions de barils par jour, soit environ 6% de l’approvisionnement mondial de pétrole.

Selon S&P Platts, spécialiste de l’analyse des marchés pétroliers, environ trois millions de ces barils devraient rester indisponibles pendant un mois.

Après leur flambée de la veille, les cours du brut peinaient à refluer mardi, n’affichant qu’un très léger recul, signe de l’inquiétude suscitée par ce regain de tensions dans le Golfe.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire