AccueilAfriqueL'Italie se tourne vers la Libye pour une alternative au gaz russe

L’Italie se tourne vers la Libye pour une alternative au gaz russe

Lors d’une conférence virtuelle le 4 avril, le ministre italien de la transition écologique, Roberto Cingolani, a annoncé que des discussions étaient en cours pour que l’Italie importe du gaz naturel libyen. L’Italie, qui importe environ 40% de ses besoins en gaz de Russie, cherche des alternatives d’approvisionnement depuis l’invasion de l’Ukraine. Le ministre italien a déclaré que l’Italie conclurait les premiers accords dans les prochaines semaines pour obtenir davantage de gaz en provenance de Libye et d’autres pays fournisseurs. 10 Md de mètres cubes sont attendus cette année en provenance de Libye, d’Algérie et d’Azerbaïdjan pour alimenter l’Italie. L’objectif d’approvisionnement depuis ces pays sera de 20 Md de mètres cubes d’ici 2024.

Par ailleurs, et selon les derniers chiffres de la Banque Centrale de  Libye, la Chine serait le premier fournisseur de marchandises de la Libye en 2020. Les importations en provenance de Chine atteindraient 2,6 Md LYD en 2020, contre 1,2 Md LYD en 2016, soit une augmentation de 43% en quatre ans. La Turquie se classerait en deuxième position avec 2,3 Md LYD d’exportations en 2020, contre 1,2 Md LYD en 2016. Enfin, les Emirats Arabes Unis représenteraient le troisième fournisseur le plus important de la Libye avec des exportations avoisinant les 1,4 Md LYD. En revanche, les importations de la Libye en provenance d’Italie auraient chuté à 1,4 Md LYD, contre 1,8 Md LYD en 2016.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,004SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -