Mali: 130 civils massacrés pendant une visite de l’ONU

Mali: 130 civils massacrés pendant une visite de l’ONU

par -

Une délégation de ministres et de responsables militaires maliens s’est rendue dimanche dans le village peul du centre du pays où quelque 130 personnes ont été massacrées samedi par de présumés chasseurs dogons, le plus lourd bilan d’une attaque au Mali depuis plus de six ans.

Un Conseil des ministres extraordinaire s’est tenu dimanche, en présence du président Ibrahim Boubacar Keïta, mais aucune décision n’a été annoncée dans l’immédiat.

Quelques heures auparavant, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, s’était déclaré “choqué et outré” par ce massacre évoquant un bilan d’au moins 134 civils tués, “y compris des femmes et des enfants”, et avait appelé “les autorités maliennes à enquêter rapidement sur cette tragédie et à traduire ses auteurs en justice”.

Ce bilan de 134 morts, dans l’attaque survenue samedi à l’aube et imputée à des chasseurs dogons présumés, a également été avancé par l’association de défense des droits des populations pastorales Kisal et un élu local.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire