AccueilAfriqueMali : l'UA exhorte les militaires à retourner « sans condition dans...

Mali : l’UA exhorte les militaires à retourner « sans condition dans leurs casernes »

Avec la nomination d’Assimi Goïta à la tête du Mali, les militaires semblent plus que jamais au cœur du pouvoir, même si le colonel a annoncé qu’il organisera des élections libres en 2022. Lundi, c’est la CEDEAO qui a suspendu le pays de ses instances, demandant la formation d’un gouvernement civil, rapporte Ecofin.

- Publicité-

Après la CEDEAO, l’Union africaine (UA) a pris une décision concernant la crise politique qui secoue actuellement le Mali. Dans un communiqué publié le mardi 1er juin, le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’institution a annoncé la suspension du pays de ses instances.

L’institution condamne les deux coups d’Etat qui ont eu lieu dans le pays en l’espace de neuf mois. Appuyant les décisions de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), elle a annoncé que le Mali ne pourra désormais plus participer aux activités de l’UA, jusqu’à ce que « l’ordre constitutionnel normal soit rétabli dans le pays ».

L’UA « exhorte vivement les militaires maliens à retourner d’urgence et sans condition dans leurs casernes, et à s’abstenir de toute nouvelle ingérence dans les processus politiques au Mali, tout en appelant à la création de conditions propices à un retour sans entrave, transparent et rapide à la transition dirigée par des civils, sur la base de la feuille de route convenue pour la Transition », lit-on dans le communiqué obtenu par l’Agence Ecofin. « Faute de quoi, ajoute le document, le Conseil n’hésitera pas à imposer des sanctions ciblées et d’autres mesures punitives à l’encontre de tout trouble-fête de la transition actuelle ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,439SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles