Tags Posts tagged with "AMI"

AMI

par -

Une nouvelle école supérieure ouvre ses portes. Elle est spécialisée en assurance et en finance. L’Espaf a été créée à l’initiative des professionnels de l’assurance et de la finance. Cinq parmi les plus importantes compagnies de la place y ont pris part. Il s’agit de la MAE, la CTAMA, les Assurances Attakafulia, la Maghrebia et l’AMI, ainsi que «Best Lease». Tous viennent de s’engouffrer dans le secteur de l’enseignement supérieur, déjà dominé dans ce domaine de l’assurance et des finances par l’IFID (Institut de financement du développement du Maghreb arabe), une des rares institutions maghrébines à fonctionner encore. Le plus gros actionnaire est l’AME, qui y est à hauteur de 35 % dans un capital de quelque 2,5 MDT. Les autres sont à parts égales de 15 %. «En rapport étroit avec le monde professionnel et les recruteurs“, elle dit qu’elle «adapte constamment ses formations aux évolutions et métiers du secteur de l’assurance et de la finance et propose plusieurs niveaux de formation en cours du jour et du soir“.

par -

Un important mouvement de PDG a dernièrement eu lieu dans le secteur des assurances en Tunisie. C’est ainsi que Lassaad Zarrouk a quitté la STAR pour la compagnie AME (Mutuelle Assurance de l’Enseignement). Il est remplacé chez la filiale tunisienne de Groupama par  Hassen Feki, un ancien haut cadre de la Star qui rentre au bercail. Presque dans la même période, Lamjad Boukhris quitte l’AMI pour rejoindre la CTAMA (Caisse Tunisienne d’Assurances Mutuelles Agricoles) où l’attend un plus grand défi, après avoir remporté celui de la démutualisation de l’ancienne compagnie d’assurance de l’UGTT où l’organisation syndicale tunisienne n’a plus que 9,5 % du capital. Chez l’AMI, c’est Iskandar Naïja, un ancien DGA de la Biat Assurance, qui prend la place de Boukhris.

par -

Nous croyons savoir, de source sûre et proche de ce projet, que le Conseil d’Administration de l’assureur AMI devrait tenir ce lundi 5 mars 2018 une réunion pour décider une importante capitalisation de l’assurance multirisques Ittihad, une entreprise où la centrale syndicale ouvrière UGTT est encore actionnaire. Selon nos sources, la recapitalisation devrait se faire pour un montant variant entre 50 et 60 MDT. Elle devrait aussi se faire à moitié par un apport en numéraire des différents actionnaires et le reste par une réévaluation des actifs. Notons par ailleurs que les états financiers d’AMI pour l’exercice 2016 faisaient ressortir un total net de bilan de 356.686.620 DT et un résultat bénéficiaire net de 7.147.047 DT

par -

La société Assurances Multirisques Ittihad informe ses actionnaires et le public que le Conseil d’Administration a décidé d’étudier l’introduction de l’action AMI Assurances à la cote de la bourse de Tunis. Il a confié cette mission, les démarches nécessaires à son exécution ainsi que la communication financière y afférente à un des administrateurs représentant la BNA.

par -

Le Conseil d’Administration de l’Assurance AMI a décidé de porter la cotation de l’action AMI sur la côte permanente comme il a décidé également de relancer la réflexion sur une éventuelle coopération stratégique avec un partenaire étranger.

Les résultats de la compagnie AMI au 30 juin 2017 ainsi que les prévisions de fin d’exercice permettent l’adoption d’une telle stratégie.

par -

«L’Assurance AMI remplit désormais toutes les conditions pour  son introduction en Bourse». C’est ce qu’a a déclaré le président du conseil d’administration de l’assureur, Elyès Jouini, lors de l’Assemblée générale ordinaire de la compagnie qui s’est tenue  vendredi à son siège au Lac de Tunis.

Jouini a cependant tenu à préciser que cette nouvelle introduction, qui fera certainement le bonheur de la BVMT (Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis),  que ce sujet sera « probablement évoqué lors de la prochaine réunion du Conseil d’administration» d’AMI qui compte dans son capital notamment le banquier public BNA et le groupe privé HBG ou groupe Bouchammaoui.

 

par -

Réuni le 22 Avril 2016, le conseil d’administration d’AMI Assurances a arrêté les états financiers de l’exercice clos le 31/12/2015. Ces états dégagent un résultat bénéficiaire de 12,047.430 MDT. Aussi le conseil a décidé de procéder à la résorption de tout le déficit antérieur de 30,986 MDT par les réserves disponibles de 52,493MDT. Décision a aussi été prise de procéder à une distribution des dividendes et de lancer la

tabx

consultation pour le choix du partenaire stratégique. En effet la banque d’affaires chargée de l’opération vient de lancer cette consultation. Décision aussi de convoquer une AGE pour la mise en conformité des statuts et la résorption du déficit antérieur et une AGO pour l’approbation des états financiers 2015.

par -
Les souscriptions à l’augmentation de capital d’AMI Assurances ont démarré

Les souscriptions à l’augmentation de capital d’AMI Assurances ont démarré, ce vendredi 16 mai 2014, et se poursuivront jusqu’au 6 juin 2014 inclus. Cette augmentation devant lever un montant de 31,4 millions de dinars, portera le capital de la compagnie, après clôture des souscriptions, à 13 220 560 dinars. Elle s’inscrit dans le cadre de la démutualisation de la compagnie en vue de la transformer en société anonyme, et du renforcement de ses fonds propres.

par -
L’assurance Ami a inauguré

L’assurance Ami a inauguré, ce vendredi 27 décembre, son nouveau siège social situé aux berges du lac II. Une cérémonie a eu lieu à cette occasion en présence des membres du conseil d’administration de ladite société, des représentants de la centrale ouvrière ainsi qu’un nombre important de banquiers.

D’après Abdessalem Jrad, président du conseil d’administration, l’inauguration du nouveau siège n’était pas choisie au hasard, elle souligne l’intérêt de la société d’achever les procédures nécessaires pour promouvoir sa restructuration afin d’assurer un meilleur positionnement dans le secteur de l’assurance.

« C’est pour cette raison que le conseil d’administration d’assurance Ami a préféré réaliser ce projet d’envergure en toute transparence et à l’enseigne de la bonne gestion » a-t-il dit avant d’ajouter que « ce projet a été supervisé par une commission de suivi de construction du siège avant d’être soumis au contrôle d’une commission d’audit ».

Utile de noter que le nouveau siège composé de 170 bureaux est formé de deux sous-sols de 4120 mètres carrés, pour 107 voitures, et abrite 4 locaux d’archives, RDC et d’une mezzanine abritant deux salles de formation de surface 52 mètres carrés chacune, une salle polyvalente de 195 mètres carrés, un restaurant de 195 mètres carrés et une salle de prière de 52 mètres carrés. A cela s’ajoute une succursale d’une surface de 138 mètres carrés.

par -
Assurance Ami a honoré

Assurance Ami a honoré, samedi 150 conducteurs parmi les plus avertis de ses adhérents qui n’ont pas été à l’origine d’accidents durant la période écoulée en gagnant des contrats d’assurance gratuits d’un an.

Au cours d’une cérémonie organisée à cet effet, Lamjed Boukhris, directeur général d’Ami a précisé que cette action, la troisième du genre, s’inscrit dans le cadre de la lutte contre les accidents de la route à travers la sensibilisation à tous les niveaux.

En fait, le nombre d’accidents a atteint 7408 accidents, au cours des dix premiers mois de 2013. Ceux-ci ont causé la mort de 1232 personnes et fait 11410 blessés.

Bien que ce bilan soit moins lourd que celui d’il ya un an affichant une baisse de 4,8 pc par rapport à la même période en 2012, et un recul dans le taux des décès (8,1 pc) et des blessés (3,6 pc), il n’en reste pas moins dérisoire, sachant que les infractions pour excès de vitesse est la principale cause des accidents, avec un taux de 16,1 pc.

Une grande responsabilité incombe donc aux différents intervenants étant donné que le bilan des tués sur la route , ce qui nécessite l’intensification des campagnes de sensibilisation pour réduire au maximum ce phénomène.

Lamjed Boukhris a, dans ce cadre, rappelé que 400 MD ont été versés par les assurances en Tunisie dont ¾ destinés au titre des accidents. Un montant qui aurait pu servir à financer des projets à condition le Tunisien devienne un conducteur vigilant et fortement conscient des effets néfastes des accidents de la route.

par -
La compagnie d’assurances AMI veut s’introduire en bourse

La compagnie d’assurances AMI veut s’introduire en bourse, apprend Africanmanager de source proche du dossier. La décision est actuellement en phase d’étude.

Lintroduction en bourse de la société d’assurance AMI s’inscrit dans la stratégie de la société de s’engager, durant l’année 2013, dans un plan de restructuration visant, en premier lieu de changer la forme juridique de la société, pour passer d’une société mutuelle à une société anonyme.

La stratégie d’AMI portera également sur l’augmentation du capital de la société et ce à travers la recherche d’un nouvel investisseur.

par -
La compagnie d’assurances AMI veut s’introduire en bourse

La compagnie d’assurances AMI veut s’introduire en bourse, apprend Africanmanager de source proche du dossier. La décision est actuellement en phase d’étude.

Lintroduction en bourse de la société d’assurance AMI s’inscrit dans la stratégie de la société de s’engager, durant l’année 2013, dans un plan de restructuration visant, en premier lieu de changer la forme juridique de la société, pour passer d’une société mutuelle à une société anonyme.

La stratégie d’AMI portera également sur l’augmentation du capital de la société et ce à travers la recherche d’un nouvel investisseur.

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

Ce Post, intitulé «Polémiques hôtelières», est l'oeuvre d'un homme qui a une grande expérience dans le secteur du tourisme et un ancien DG de...

PRESSE LOCALE

INTERVIEW

L'expert en économie et ancien ministre des Finances Houcine Dimasi a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont...

AFRIQUE

À la faveur d’un relâchement des tensions dans la Corne de l’Afrique, le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté mercredi à l’unanimité...

Reseaux Sociaux