Tags Posts tagged with "Business France"

Business France

par -

Tracer des pistes de réflexion à même de booster la coopération entre la Tunisie et la France et réussir le partenariat dans le secteur des industries agroalimentaires, tels sont les principaux objectifs du premier colloque franco-tunisien qui a eu lieu ce mercredi 12 septembre 2018 à Gammarth sous le thème “Industries agroalimentaires : transformation et valorisation”.

Organisé par le bureau Business France de Tunis, agence publique pour l’accompagnement des PME/ETI françaises dans leurs démarches à l’export, l’événement a voulu mettre sous les projecteurs l’un des secteurs les plus dynamiques de l’économie tunisienne et les plus attractifs pour les investissements. Pour faire face à la demande croissante, locale et internationale, l’industrie agroalimentaire doit se moderniser et gagner en compétitivité, d’autre part.

Dans une déclaration faite aux médias en marge de ce colloque, le ministre de l’Industrie et des PME, Slim Feriani, a souligné l’existence de fondamentaux et de bases pour bâtir et garantir une présence à l’international efficace dans les industries agroalimentaires. Il a toutefois fait remarquer que cela demande non seulement le développement des infrastructures (port, routes, aéroports) mais aussi le soutien des sociétés industrielles actives dans le secteur des industries agroalimentaires.
Il a par ailleurs indiqué que les industries agroalimentaires représentent 10% du total des exportations alors que le reste est accaparé par les industries manufacturières.
Ce secteur “a joué un rôle moteur dans la promotion de l’agriculture et la réalisation de la sécurité alimentaire. Le taux de transformation des produits agricoles dépasse aujourd’hui les 60%. Le secteur compte 1102 entreprises structurées dont près de 20% totalement exportatrices, 109 à participation étrangère dont 27% sont à participation de nationalité française“, a ajouté le ministre.

Feriani a dans le même contexte indiqué que le secteur des industries agroalimentaires génère près de 75000 emplois et contribue ainsi à hauteur de 15% dans l’ensemble des emplois industriels. “Notre stratégie industrielle accorde beaucoup d’attention à ce secteur prometteur pour développer sa compétitivité et améliorer son positionnement stratégique“, a-t-il précisé.
Il a dit que le Pôle de Compétitivité de Bizerte, en coordination avec les autres institutions d’appui, avance vigoureusement dans la mise en œuvre des axes en rapport avec le domaine, sans oublier bien entendu le rôle du secteur privé qui continue d’investir et d’innover afin de répondre aux besoins des consommateurs tunisiens et étrangers. Ainsi, la collaboration avec les firmes françaises contribuera davantage au développement technologique de nos entreprises et leur accès à de nouveaux marchés, en l’occurrence africains, a-t-il conclu.

Quant à lui, Laurent Viguié, ministre-conseiller auprès de l’Ambassade de France en Tunisie, a tenu à préciser que l’agroalimentaire est considéré comme l’un des maillons de l’économie tunisienne eu égard au rôle qu’il peut jouer dans le développement économique du pays.
Et de préciser que le secteur des industries agroalimentaires représente 3% du PIB national et plus de 18% des entreprises industrielles en Tunisie, dont certaines ont acquis une taille suffisamment importante pour se développer à l’international.
D’après lui depuis quelques années, l’industrie agroalimentaire en Tunisie connaît une vraie dynamique grâce à l’amélioration de la qualité et la diversification de la production, la modernisation de l’appareil de production et de la distribution avec un fort développement sur les marchés à l’export, en particulier vers l’Europe et l’Afrique. “Plus de 30% des investissements déclarés dans l’industrie sont enregistrés dans le secteur agroalimentaire“, a-t-il assuré.
Il a en outre indiqué que l’industrie agroalimentaire en Tunisie présente une forte marge de progression compte tenu du potentiel de valorisation des produits agricoles, de mise à niveau et d’innovation technologique, et l’Etat tunisien accorde au secteur une place particulière dans le plan quinquennal de développement (2016/2020).

par -

Organisé par Business France et placé sous l’égide du ministère de l’Economie et des Finances et du ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères, “Ambition Africa 2018“, les 22 et 23 octobre 2018, offre une occasion exceptionnelle aux entreprises africaines et françaises d’échanger sur leurs expertises, de trouver des prospects ou de nouer des partenariats, autour de conférences, d’ateliers et de rendez-vous BtoB.

Situé dans le prolongement du discours du Président de la République française, Emmanuel Macron, à Ouagadougou, cet événement dont l’objectif est de renforcer les liens économiques et commerciaux entre l’Afrique et la France rassemblera des ministres, des ambassadeurs et des délégations d’entreprises issus de tout le continent africain.

Ambition Africa 2018” est soutenu par des partenaires institutionnels de référence, AFD/Proparco, Bpifrance, CIAN, Medef, Medef International, CCEF, Conseil Présidentiel pour l’Afrique (CPA), les Chambres de commerce françaises et des sponsors privés tels que CMA-CGM, TOTAL, ENGIE, SOCIETE GENERALE, CFAO GROUP, FIDAL, BOLLORE LOGISTICS…

L’Ambassade de France en Tunisie et son bureau Business France invitent les entreprises tunisiennes à participer à ce forum en s’inscrivant gratuitement sur le site internet suivant :  www.ambition-africa.com

par -

Le bureau Business France de Tunis, agence publique pour l’accompagnement des PME/ETI françaises dans leurs démarches à l’export, organise le mercredi 12 septembre, à l’hôtel Regency Gammarth, le 1er colloque franco-tunisien des industries agroalimentaires sur le thème de la transformation et de la valorisation des produits agroalimentaires.

« Nous avons choisi d’organiser cet événement sur les industries agro-alimentaires en Tunisie d’une part parce que c’est un des secteurs les plus dynamiques de l’économie tunisienne et les plus attractifs pour les investissements ; et d’autre part, parce que face à la demande croissante locale et internationale, l’industrie agro-alimentaire doit se moderniser et gagner en compétitivité », souligne Olivier Pradet, Directeur du Bureau Business France en Tunisie.

La séance plénière sera inaugurée par Monsieur l’Ambassadeur de France en Tunisie et Monsieur le Ministre de l’Industrie et des PME.

Sept équipementiers français, spécialisés dans les process et solutions technologiques pour l’industrie agroalimentaire, présenteront leurs nouveautés :

  • DELTA NEU : solutions pour la filtration industrielle et le traitement de l’air
  • RBX INDUSTRIES : chaudronnerie et la tuyauterie process
  • STEAP STAILOR : process pour le traitement des produits liquides et pâteux
  • ENGIE AXIMA : solutions pour la réfrigération industrielle
  • CLEXTRAL : technologies de séchage et d’extrusion
  • SH BIAUGEAUD : solutions pour la transformation des fruits et légumes
  • ALTIAD-AGROBOURSE : première plateforme de trading en agroalimentaire

par -

Le « Rapport sur l’internationalisation de l’économie française – Bilan 2017 des investissements étrangers en France », paru ce jour, confirme la confiance renouvelée des investisseurs étrangers pour le site France. Les chiffres ont été dévoilés lors d’une conférence de presse tenue au siège de la société Cisco à Issy les Moulineaux, par le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire et le Directeur général de Business France, Christophe Lecourtier.

En 2017, 1 298 décisions d’investissement (+16%, soit 25 décisions en moyenne par semaine) ont créé ou maintenu 33 489 emplois (contre 1 117 décisions et 30 108 emplois en 2016). 412 nouvelles entreprises ont décidé de choisir la France pour y développer leurs activités, soit 32% des projets enregistrés.

A noter que 50% des investissements sont des ouvertures de nouveaux sites (+14% par rapport à 2016) et 42% des investissements sont des extensions d’activité de sites existants (+22% par rapport à 2016).

« Cette progression du nombre de décisions d’investissement ainsi que du nombre d’emplois induits souligne le regain de confiance à l’égard d’une France en mouvement. L’image économique de notre pays est clairement à la hausse : selon l’étude de Kantar Public pour BF, les investisseurs étrangers sont 84% (+ 10% par rapport à 2016) à juger l’économie française « attractive », note Christophe Lecourtier, Directeur général de Business France.

Les entreprises étrangères investissent en premier lieu dans les activités de production avec 343 décisions d’investissement en 2017, créant 16 123 emplois, soit 26% de l’ensemble des investissements, une progression de +23% par rapport à 2016. Les investissements décidés par les entreprises allemandes (1er investisseur dans la production), américaines, italiennes et belges représentent près de la moitié des investissements dans le secteur de la production.

Les projets de recherche & développement, ingénierie représentent 10% de l’ensemble des projets avec 125 décisions d’investissement, en progression de 9% par rapport à 2016. A l’échelle mondiale, la France fait partie des grands pays innovants, comme le démontrent de nombreux classements internationaux tels que Deloitte Technology Fast 500 EMEA 2017, où la France est en première position du classement. Le sondage Kantar Public 2017, le souligne également, 81% des investisseurs étrangers considèrent l’innovation française comme un avantage compétitif.

Les pays européens restent les premiers investisseurs en France avec 58% de l’ensemble des décisions d’investissement en France, viennent ensuite l’Amérique du Nord 23% et l’Asie 13% qui reste stable, avec une exception concernant l’Inde qui enregistre la plus forte hausse parmi les pays émergents, +73%.

Les Etats-Unis retrouvent la première place qu’ils avaient perdu au profit de l’Allemagne en 2016, avec 230 projets générant 7 047 emplois, soit 18% de l’ensemble des investissements. Ils sont suivis par l’Allemagne avec 208 projets. A noter que les Etats-Unis contribuent, à eux seuls, à travers leurs filiales au quart des investissements dans la R&D. De nombreux pays affichent une hausse de leurs projets. Les plus fortes croissances concernent en 2017 les projets américains (+26%), suisses (40%), canadiens (37%), néerlandais (47%) et suédois (76%).

La diversité des territoires de France constitue un facteur d’attractivité. Les activités de production se concentrent en Auvergne-Rhône Alpes, Grand Est, Hauts de France et Occitanie ; les projets de logistique se localisent en Ile-de-France qui attire 45% des emplois créés dans ce secteur ; et les investissements dans les activités de la R&D ont été particulièrement dynamique en région Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Bretagne, Hauts-de-France.

« L’innovation, la production sont à l’honneur, au-delà des atouts structurels reconnus de notre pays. La nouvelle image de la France qui se profile depuis quelques mois attire les investisseurs étrangers qui décident de choisir la France pour leurs projets en Europe. Les équipes de Business France s’emploient tous les jours à convaincre ces investisseurs de l’attractivité de notre territoire.

L’accompagnement et le conseil de Business France ainsi que de ses partenaires régionaux sont à l’origine de 677 décisions d’investissement, soit plus de la moitié de l’ensemble des investissements  étrangers en 2017 », souligne Christophe Lecourtier, Directeur général de Business France.

par -

Le bureau Business France de Tunis organise le 21 février 2018 à Paris, au 77 bd, Saint-Jacques, (14ème arr.) un atelier d’information sur la nouvelle stratégie de la Tunisie dans le secteur des énergies renouvelables (ENR) et de son grand projet de déploiement d’un réseau électrique intelligent (Smart-Grids).

Des experts français et tunisiens plancheront face à une trentaine d’entreprises et d’investisseurs français qui pourront ainsi découvrir les opportunités que pourrait présenter la Tunisie en matière d’énergies renouvelables dans les années à venir.

« Cet événement dédié aux entreprises françaises des secteurs des énergies renouvelables et des Smart-Grids sera un moment privilégié de partage d’expériences qui contribuera à la construction d’une vision à long terme de la transition énergétique tunisienne et permettra d’accompagner plus concrètement la réalisation des investissements programmés » affirme Olivier PRADET, Directeur du Bureau Business France à Tunis.

L’atelier organisé à Paris la semaine prochaine constitue la première étape préparatoire de la mission d’entreprises qui se déroulera à Tunis les 4 et 5 avril prochain, en partenariat avec la STEG et l’association Think Smart-Grids.

Business France est l’agence nationale au service de l’internationalisation de l’économie française. Elle est chargée du développement international des entreprises et de leurs exportations, ainsi que de la prospection et de l’accueil des investissements internationaux en France. Elle promeut l’attractivité et l’image économique de la France, de ses entreprises et de ses territoires. Elle gère et développe le V.I.E (Volontariat International en Entreprise). Créée le 1er janvier 2015, Business France est issue de la fusion d’UBIFRANCE et de l’AFII (Agence française pour les investissements internationaux). Business France dispose de 1 500 collaborateurs situés en France et dans 64 pays. Elle s’appuie sur un réseau de partenaires publics et privés.

par -
Le 24-25 novembre prochain se tiendra la 1ère édition du Forum Afrique Destination Emplois, à Paris, un forum sur l’insertion professionnelle et l’entrepreneuriat en Afrique, organisé par Campus France.

En partenariat avec le MEDEF, l’Agence Universitaire de la Francophonie, l’Agence Française de Développement, Business France, l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration ainsi qu’un grand nombre d’établissements d’enseignement supérieur français, cet évènement réunira 18 pays d’Afrique et 50 entreprises, dont l’objectif est de faciliter l’insertion professionnelle des jeunes diplômés africains et français.

Ce forum est donc une occasion unique pour rencontrer et échanger avec des professionnels, qui seront là pour répondre à vos questions sur l’entrepreneuriat, l’insertion professionnelle ou encore, sur la valorisation de votre parcours professionnel.

par -

Business France organise le 9 novembre prochain, à l’hôtel « Regency Gammarth », son premier forum sectoriel autour de l’industrie du futur, labellisé « Créative Industry ».
Cette manifestation a pour objet de faciliter le développement de nouveaux partenariats et courants d’affaires entre sociétés françaises et industriels tunisiens. Elle vise à renforcer la croissance, dans un monde qui devient de plus en plus concurrentiel.
La matinée du 9 novembre prendra la forme d’une plénière qui sera inaugurée par M. Laurent VIGUIER, Chargé d’Affaires, Ministre Conseiller près l’Ambassade de France en Tunisie. Cela sera l’occasion de discuter de sujets transversaux, à l’instar du nouveau code de l’investissement, du « clustering » ou encore du financement bancaire et de l’innovation. S’en suivra l’après-midi une série d’ateliers, s’inscrivant dans la thématique de l’industrie du futur qui plaide pour la performance technologique tout en respectant les impératifs socio-environnementaux :
•    Atelier « Transition Energétique », animé par TRACTEBEL ENGIE
•    Atelier « Financement de la Croissance », animé par UBCI
•    Atelier « Technologies Numériques », animé par ORANGE Tunisie
•    Atelier « Ingénierie financière et Stratégie fiscale », animé par Mazars Tunisie
•    Atelier « Sécurité et Sureté », animé par le cabinet Shadow Intelligence Agency

FOCUS 🔍

Italcar, concessionnaire et distributeur exclusif de plusieurs marques de voitures et de camions en Tunisie (Fiat, Alfa Romeo, Lancia, Fiat Professional, Iveco et Jeep), a...

Le meilleur des RS

On l’attendait dans un communiqué officiel, publié par voie de presse, elle préfère les réseaux sociaux pour s’exprimer sur la crise qui secoue Nidaa...

INTERVIEW

Le PDG de la Caisse nationale d'assurance-maladie (CNAM), Béchir Irmani a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont...

AFRIQUE

Issa Mahamat Abdelmamout, ministre des Finances et du Budget du Tchad, a été débarqué par un décret du président Idriss Déby Itno. Son secrétaire...

Reseaux Sociaux

SPORT