Tags Posts tagged with "climat d’affaires"

climat d’affaires

par -

La Tunisie est classée 110ème à l’échelle mondiale sur un total de 201 pays, par le rapport publié, récemment, par Fitch Ratings sur “Tunisie : les risques opérationnels“. Au niveau de la région Mena (18 pays), notre pays est classé 9ème, avec un score de 47,8/100, alors que le score moyen de toute la région Mena est de 47,4/100.
Selon l’agence de notation, la Tunisie présente un grand nombre d’avantages, dont l’ouverture sur l’investissement étranger, la proximité de l’Europe et des marchés africains, et son adhésion à une multitude d’accords de libre échange.
La Tunisie s’est investie en créant plusieurs zones de libre échange en dehors de la capitale, ce qui reflète son engagement à attirer de nouveaux investisseurs dans des activités prometteuses, en l’occurrence les télécommunications“, a encore noté Fitch Ratings.

Toutefois, l’économie du pays fait face à plusieurs risques relatifs notamment, au marché du travail (manque de main d’œuvre qualifiée, faible niveau de participation de la femme au marché de l’emploi…), aux conditions logistiques et à la sécurité du climat d’affaires.
Au niveau du risque du marché du travail, la Tunisie est classée 15ème dans la région Mena avec un score de 43,6. Fitch a pointé du doigt, à ce niveau, l’inadéquation entre les compétences humaines et les besoins du marché du travail, le niveau élevé des impôts appliqués au contribuable et l’importante contribution qu’il assure au profit des caisses sociales, outre la prédominance des syndicats de base dans les secteurs public et privé, ce qui constitue un grand risque pour les investisseurs.

Par ailleurs, l’agence a critiqué la hausse continue du nombre de mouvements sociaux observés dans les différents secteurs depuis 2015.
Pour ce qui est du risque en matière de logistique (le score tunisien est de 46,9 alors que le score de la région MENA se situe au niveau de 48,4/100). Fitch a fait remarquer que les entreprises sont confrontées à des risques élevés de survenue de grèves, affectant les réseaux de transport. A cela s’ajoute la qualité modeste des routes et du réseau ferroviaire, et le problème de congestion dans les principaux ports du pays.
En revanche, l’agence a valorisé les efforts déployés par le pays, en vue de réduire le niveau de la bureaucratie dans l’activité commerciale, et d’améliorer la qualité des services publics.

S’agissant du risque de sécurité et de cybercriminalité (score de 46,7 par rapport un score régional de 43,9/ 100), le rapport a fait état de la détérioration de la sécurité dans le pays, en raison de la proximité de la Libye qui présente un risque élevé d’attaques terroristes et d’intrusions sur les frontières nationales, et aussi, la proximité de l’Algérie, avec les risques accrus de la contrebande.

Fitch a noté, en outre, que la Tunisie fait face, également, à la hausse des risques de délits financiers, car la Tunisie ne respecte pas les normes internationales d’information financière.
En ce qui concerne le risque dans les domaines du commerce et de l’investissement (un score de 53,8 par rapport à un score régional de 47,4/100), l’agence de notation a révélé que ce risque est le moins pesant pour la Tunisie, au vu que cette dernière offre un environnement d’investissement ouvert et des incitations fiscales importantes dans les secteurs industriels clés.

par -

La ville française Lyon abrite, mercredi et jeudi, un forum économique sur le thème ” Tunisia 2020 : un nouveau climat d’affaires “, qui vise à faire connaître les principales dispositions de la nouvelle loi de l’investissement qui entrera en vigueur le 1er avril 2017, et à promouvoir les projets publics présentés lors de la conférence internationale sur l’investissement “Tunisia 2020”.
Organisée à l’initiative de Conect International, en collaboration avec la Confédération française des PME, cette rencontre connaît la participation de 150 entreprises françaises opérant dans une multitude de secteurs d’activités, ainsi que d’une délégation d’entreprises tunisiennes.
La finalité est d’inciter les entreprises françaises à s’implanter sur le marché tunisien, a précisé la Conect International, dans un communiqué publié mercredi, rappelant que la France est le premier partenaire économique de la Tunisie.
Le forum sera marqué par la présence du ministre du Développement, de l’investissement et de la Coopération internationale, Fadhel AbdelKefi, et du président de la Conect, Tarek Cherif.
Des ateliers et des rencontres d’affaires sont programmés dans ce forum, afin de favoriser l’établissement des partenariats entre des entreprises tunisiennes et françaises, en vue de conquérir ensemble de nouveaux marchés notamment africains.
Des visites seront, également, organisées dans les différents pôles économiques à Lyon, ville qui accueille des milliers d’entreprises de différents secteurs.

FOCUS 🔍

Le directeur général de la Banque de l'Habitat, Ahmed Rejiba a fait le point sur la situation de la banque en 2017, ainsi que...

Le meilleur des RS

En cette journée où la Tunisie a oublié ses chamailleries politiques, le GUN qu’on veut dégommer, les signataires de Carthage dont les réunions s’étirent,...

INTERVIEW

Il travaille beaucoup, apparaît peu et n’est pas facile à l’interview. C’est qu’il est conscient de l’immensité de la tâche herculéenne pour laquelle il...

AFRIQUE

Ancien ministre, de l’Industrie, du Commerce et de la Mise à niveau, puis ministre de l’Economie et des Finances avant d’être ministre des Affaires...

Reseaux Sociaux

SPORT

Le défenseur de Dijon, Oussama Haddadi, a rejoint mardi la sélection nationale de football qui poursuit son stage de préparation, à El Menzah, en...