Tags Posts tagged with "compagnies aériennes"

compagnies aériennes

par -

Tout le monde se demande à quelle sauce l’Open Sky, qui prendra officiellement forme ce lundi 11 décembre 2017, va manger la compagnie nationale, Tunisair. Si certains salivent déjà (notamment les acteurs du tourisme et les voyageurs) à l’idée de voir les compagnies Low Cost débarquer enfin en Tunisie, le PDG de Tunisair, Elyes Mnakbi, lui y voit le début des ennuis. Il l’a fait savoir ce matin même sur Shems FM, à quelques heures de la cérémonie qui va bouleverser le ciel tunisien.

Mnakbi a déclaré qu’en dépit du fait que sa compagnie garde, seule, la main sur l’aéroport Tunis-Carthage, elle n’est pas pour autant outillée “pour affronter l’Open Sky. Nos tarifs sont alignés avec les grandes compagnies internationales, et on ne peut pas concurrencer les compagnies Low Cost, dont les prix sont beaucoup trop bas», affirme le PDG de Tunisair.

Par ailleurs, il est revenu sur l’acquisition par la compagnie nationale de 6 nouveaux Airbus A320 Neo et l’ouverture prochainement de vingt lignes, notamment New York. «Cela s’inscrit dans notre dispositif pour affronter la concurrence qui se profile avec la signature de l’accord de l’Open Sky».

par -

Air Sénégal SA est la dernière compagnie aérienne africaine à faire appel au service de gestion de passagers SITA (PSS) pour la gestion de tous les aspects de ses opérations de réservation, de tarification, de vente des billets et de contrôle des départs.

La compagnie aérienne rejoint un nombre croissant de transporteurs implantés sur le continent et s’étant tournés vers SITA pour obtenir des solutions technologiques leur permettant d’optimiser le fonctionnement de leurs opérations de gestion des passagers. 15 compagnies aériennes et prestataires de services d’escale en Afrique utilisent déjà Horizon® de SITA pour la gestion de leurs flux de passagers et comme solution de distribution, tandis que 100 compagnies aériennes et prestataires de services d’escale à travers le monde font usage de ces services pour desservir plus de 123 millions de passagers et enregistrer 158 millions de voyageurs chaque année.

Horizon fournit la gamme de services de gestion des passagers la plus globale et la plus intégrée disponible à ce jour. Son infrastructure est construite sur une plate-forme flexible, fournissant les systèmes fondamentaux requis par toutes les compagnies aériennes, permettant à chaque transporteur de personnaliser ses systèmes et de répondre à ses besoins opérationnels spécifiques ainsi qu’à ses futurs besoins de croissance.

Air Sénégal, la nouvelle compagnie nationale du pays, s’est tourné vers SITA pour obtenir une gamme complète de services, comprenant un système de réservations, de vente de billets, de distribution de tarifs aériens et de contrôle des départs, qui appuiera le lancement des premiers vols de la compagnie aérienne prévus pour la fin de cette année.

Philippe Bohn, PDG d’Air Sénégal a déclaré : « Nous avons l’ambition de faire d’Air Sénégal un transporteur clé en Afrique de l’Ouest et de faire sentir notre présence sur le continent. Afin de réaliser cette ambition, il est important que nous disposions d’un système de gestion des passagers qui prenne en charge tous les aspects de l’exploitation de la compagnie aérienne et offre une expérience fluide à nos passagers à chaque étape. SITA est un partenaire clé dans la fourniture de cette technologie et nous sommes en train de mettre en œuvre cette solution avant le lancement de nos vols plus tard cette année. »

Hani El-Assaad, Président de SITA pour le Moyen-Orient, l’Inde et l’Afrique, a déclaré : « L’industrie du transport aérien en Afrique s’impose comme un marché en pleine expansion, particulièrement en termes de croissance du nombre de passagers. Notre présence et notre expérience sur le continent, ainsi que la plus-value commerciale apportée par Horizon, nous a placé dans une position idéale pour soutenir à la fois les compagnies aériennes émergentes du continent et celles déjà établies, à l’aide d’une plateforme de gestion de passagers à même de satisfaire les compagnies aériennes quelque soit leur taille, leur type de flotte ou leur modèle d’exploitation. »

par -

La santé économique et financière de la Chine c’est Boeing qui en parle le mieux. Le vice-président du marketing de Boeing Commercial a confié à l’agence Reuters que les compagnies aériennes chinoises devraient se payer plus de 7200 appareils pour la somme astronomique de près de 1100 milliards de dollars (922 milliards d’euros) dans les 20 prochaines années. C’est le niveau de dépenses qu’il faudrait pour satisfaire la demande sur le marché intérieur chinois et aussi à l’international.

L’avionneur américain table sur un grossissement de la flotte de la Chine à une cadence dépassant nettement celle de la moyenne mondiale ; les compagnies aériennes opérant en Chine pourraient peser aux alentours de 20% dans la demande mondiale de nouveaux appareils.
Pour Boeing, les trois quarts des appareils commandés seront des mono-couloirs pour répondre à l’explosion des besoins en vols intérieurs en Chine et dans toute l’Asie. La flotte de gros porteurs devrait elle se renforcer avec 1670 avions neufs.

En tout cas pour Boeing et son grand rival européen Airbus, c’est en Chine que les choses se passent. Les deux ténors rivalisent d’ardeur pour ouvrir sur place des usines d’assemblage car pour les Chinois, on le sait, le transfert de technologies pèse lourd dans le choix des partenaires commerciaux.

par -

Le PDG de la société Agil, Moncef Matoussi, a déclaré que les dettes contractées par certaines sociétés publiques ont atteint 532,6 millions de dinars (MD) en 2015.

Lors d’une interview accordée ce jeudi 9 juin à Africanmanager, le responsable a ajouté que ces créances ont connu une hausse de 28% en comparaison avec 2014, où le chiffre s’est élevé à 504,8 MD.
Dans le même ordre d’idée, il a précisé que ces créances concernent certaines établissements dont notamment les sociétés de transport public, la compagnie nationale Tunisair et aussi Syphax Airlaines.
Pour les sociétés de transport public, il a fait savoir que ces créances ont atteint 332 MD.
S’agissant de Tunisair, les créances se sont élevées à 50 MD dont 10 MD pour Tunisair Express, a encore précisé le PDG, avant d’évoquer le cas de Syphax Airlaines. Pour cette compagnie, l’affaire est entre les mains de la justice, sachant que ses dettes sont estimées à 19 millions de dinars.

Le meilleur des RS

Il a été ministres, de l’industrie, de la Défense nationale, de la Santé publique et surtout illustre ministre de l’Economie et des finances en...

INTERVIEW

Habib Karaouli, PDG de la Banque d'affaires de Tunisie (BAT), récemment rebaptisée Capital African Partners Bank, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où...

AFRIQUE

Le Groupe Orabank, présent dans 12 pays répartis sur quatre zones monétaires d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale, annonce l’ouverture d’une salle de marchés...

Reseaux Sociaux

SPORT

Résultats des matches de la 10e journée du championnat de la Ligue 2 professionnel de football, disputés vendredi. Poule A: Vendredi 15 déc 2017 : A La...