Tags Posts tagged with "El Hamma"

El Hamma

par -

L’Agence de réhabilitation et de rénovation urbaine (ARRU) a entamé la maintenance du réseau de distribution d’eau potable, à El Hamma, Ghannouch et Oudhref, annonce le directeur régional de l’ARRU, Lotfi Hamrouni, dans une déclaration à l’agence TAP.

A El Hamma, les travaux s’inscrivent dans le cadre d’un projet d’un coût global de 716 mille dinars, au profit de 1600 habitants. A Ghannouch, les travaux d’un coût de 375 mille dinars, bénéficieront à 700 habitants et à Oudhref ; 200 habitants sont concernés (coût de 183 mille dinars).

Par ailleurs, l’agence a lancé un appel d’offres pour la réalisation d’un projet de réhabilitation du centre ville de Bouchema. L’attribution du projet est prévue, au cours de ce mois de mai 2018. Les travaux concernent l’aménagement de routes, l’éclairage public et l’évacuation des eaux de pluie.

par -

La ville d’El Hamma constitue l’une des principales villes de la région de Gabès. Créée le 20 août 1920, sa municipalité couvre une superficie de 553 ha, pour une population de quelque 54 mille habitants.
Cette ville thermale, au fort potentiel, accueille chaque année des dizaines de milliers de curistes, dont beaucoup d’étrangers. Les trois hammams municipaux y ont été modernisés. Ils côtoient cinq autres hammams dans le secteur privé. Le projet de station thermale d’El Khbayet, attendu depuis plusieurs années, devrait renforcer le caractère touristique de la ville et contribuer à réduire le chômage. Lequel constitue le principal problème de la délégation qui ne dispose toujours pas de zone industrielle.

Entretemps, les habitants de la ville sont particulièrement préoccupés par l’expansion urbaine qui grignote chaque jour un peu plus d’espace oasien. Car El Hamma est aussi une oasis, un autre atout à son actif.

Pour Ezzedine Rtimi, militant associatif, la ville doit développer son réseau routier et permettre au citoyen de vivre dans un environnement sain, débarrassé de toutes sources de pollution, et développer les services de santé dispensés par l’hôpital local.

Rached Adouani, journaliste local, résume les attentes des habitants en la modernisation des routes, du marché des fruits et légumes et de l’abattoir, ainsi que la lutte contre la prolifération des étalages anarchiques et les constructions abusives dans le périmètre de l’oasis.

La commune d’El Hamma compte 23036 électeurs qui seront appelés, le 6 mai prochain, à choisir 30 conseillers municipaux parmi les cinq listes électorales en lice : 3 listes de partis (Nidaa, Ennahdha, Harak Tounes Al Irada) et 2 indépendantes.

par -

Située au coeur d’El Hamma, la ferme agricole La Cinquième Saison s’est engagée à la production des meilleures tomates du monde, mais aussi au développement de la communauté locale à travers de projets qui favorisent, entre autre, l’accès à l’éducation.

C’est dans cet esprit que la ferme, gérée par l’entreprise international SanLucar, décidait de participer au programme « L’entreprise, amie de l’école », mis en place par le Ministère de l’Éducation de Tunisie en Mars de 2016 avec le soutien de l’UTICA.

Ce programme, dont sa deuxième phase a commencé en 2018, vise à développer le partenariat entre les établissements scolaires et les milieux économiques, de manière à ce que les entreprises puissent contribuer aux efforts de mise à niveau de différentes écoles.

Dans le cas de La Cinquième Saison, considérée comme la seule à El Hamma qui participe au programme, l’objectif est d’aider au réaménagement de 3 écoles primaires de la région : l’école Daghbaji, l’école d’El Hamma Ouest et l’école Béchima El Borj.

Les travaux à réaliser visent à conditionner les installations pour l’amélioration des conditions de vie des élèves et enseignants au sein de ces trois établissements. Les travaux sont financés par SanLucar dans le cadre du programme de responsabilité corporative piloté par la multinationale.

Outre le soin et le respect de l’environnement, le programme social de SanLucar comprend trois domaines clés : la nutrition, le sport et l’éducation. Plusieurs initiatives sont adoptées chaque année pour le soutien des communautés qui habitent près des terres cultivées par SanLucar dans les différents pays.

SanLucar en Tunisie

SanLucar commence son périple en Tunisie en 2008 lorsqu’elle découvre l’une des meilleures régions du monde pour cultiver les tomates : la région de Gabés plus précisément El Hamma, au sud du pays. Là-bas se trouve la ferme de La Cinquième Saison, dont ses terres bénéficient de la présence d’une source d’eau géothermique, qui confère aux tomates une saveur unique grâce à la combinaison des substances minérales d’origines naturelles.

La ferme Flor’Alia est située dans le nord du pays, où SanLucar cultive les meilleures variétés de baies, choisies en étroite collaboration avec des renommées institutions comme par exemple « Plant Sciences International ».

SanLucar est la première entreprise à obtenir en Tunisie le certificat d’évaluation GRASP qui reconnaît les bonnes pratiques sociales dans le secteur agricole. GRASP complète le chapitre sur la santé, la sécurité et le bien-être des travailleurs dans le cadre de la norme internationale Global G.A.P.

L’entreprise SanLucar a ses sièges sociaux en Tunisie, Espagne, Allemagne, Autriche, Afrique du Sud, Equateur et Benelux. La multinationale compte 2 500 employés, dont la plupart travaillent dans les fermes qui sont répartis sur trois continents. Avec une offre qui comprend près de 90 fruits et légumes provenant de plus de 35 pays, SanLucar est la marque du secteur avec l’assortiment haut de gamme le plus large du marché. Sous la philosophie «Goût en harmonie avec les personnes et la nature», SanLucar développe son activité commerciale sur le marché mondial des fruits et légumes. Il s’étend actuellement aux pays du Golfe, à la Russie, à la Chine et au Canada.

par -

La police de l’environnement, dans les communes de Gabès et d’El Hamma, démarre officiellement ses activités, ce vendredi, 19 janvier 2018, après une campagne de sensibilisation qui a duré trois mois, a souligné le gouverneur, Mongi Thameur.
Cette campagne a permis de lutter contre les installations anarchiques, au niveau du pont d’El Balad à Gabès-ville et autour de la mosquée Sidi Boulbaba, et de rédiger une cinquantaine d’avertissements.
A partir du 19 janvier, des amendes allant de 40 à 60 dinars seront infligées, en cas de violation des règles d’hygiène et de propreté. Les sanctions peuvent aller jusqu’à mille dinars d’amende et une peine de prison pour des délits plus graves.

par -

Le bureau exécutif de l’Union Régionale du Travail à Gabès a appelé lors d’une réunion d’urgence tenue ce dimanche 4 décembre 2016, à la libération des diplômés chômeurs qui ont été arrêtés dans la ville d’El Hamma vendredi dernier, rapporte Mosaïque Fm.

Il a également appelé à fixer une date pour leur procès, indique la même source

par -

-La SONEDE annonce la reprise de l’approvisionnement en eau des zones hautes des villes de Métouia, El Hamma et Menzel Habib du gouvernorat de Gabès, à partir de 20 heures, ce jeudi.
La société précise dans un communiqué, que les régions pré-citées ont connu des perturbations dans l’approvisionnement en eau jeudi matin à partir de 11 h, en raison d’une panne survenue au niveau de la canalisation principale d’adduction de l’eau, dans la région.
La société affirme être en train de réparer cette panne pour assurer la reprise progressive de l’approvisionnement en eau potable des citoyens de la région.

par -
Le ministre camerounais des Marchés publics

Des lignes routières entre la gare ferroviaire de Gabés et les régions d’El Hamma, Douz et Kébili ont été lancées, dimanche soir, en partenariat entre la SNCFT (Société National des Chemins de Fer Tunisiens) et la SRTG (Société régionale de transport de Gabès). Des bus confort ont été mobilisés à cet effet, a signalé à TAP le sous-directeur commercial de la SRTG, Nizar Jrad.
La création de cette ligne routière, a-t-il ajouté, intervient en réponse à la demande des habitants de ces villes et après le succès réalisé par les lignes créées dans plusieurs zones à Médenine et Tataouine.

par -

Les nouveaux délégués d’El Hamma du Jerid et Tamaghza (gouvernorat de Tozeur) ont pris, lundi, leurs fonctions. Ils ont été nommés, le 24 mai courant, par le chef du gouvernement dans le cadre d’un mouvement des délégués dans 19 délégations.
Hayet Dali, déléguée d’El Hamma du Jérid, exerce ses fonctions à partir du siège du gouvernorat de Tozeur, temporairement, jusqu’à la construction et l’équipement du nouveau siège de la délégation, a précisé le gouverneur de Tozeur au correspondant de la TAP, rappelant que la délégation d’El Hamma du Jérid a été nouvellement créée par décret gouvernemental le 15 avril 2016.
Il a ajouté que le délégué de Tamaghza Rami Maamri a également pris ses fonctions, aujourd’hui, soulignant que ce poste a resté vacant pendant plus de trois mois.
Par ailleurs, le gouverneur de Tozeur Lotfi Sassi a inauguré le siège de la délégation de Degache, qui a été totalement rénové.

par -

Des inconnus ont tenté dans la soirée du mardi 19 janvier 2016, d’incendier un collège dans la région d’El Hamma de Gabès, avant que le gardien ne s’aperçoive de leur acte, et en informe la protection civile, rapporte Jawhara Fm, soulignant que les flammes n’ont touché  que les portes de certains bureaux.

Certains membres de la délégation régionale de l’éducation se sont déplacés sur les lieux pour inspection.

FOCUS 🔍

Comme à l’accoutumée, la BIAT- Banque Internationale Arabe de Tunisie – lance sa campagne estivale à destination des Tunisiens Résidents à l’Etranger « TRE...

Le meilleur des RS

Notre rubrique «Le meilleurs des réseaux Sociaux », début de la saison estivale oblige, choisit de mettre en lumière une initiative citoyenne, soutenue par un...

INTERVIEW

Walid Ben Salah, expert comptable, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont l'augmentation et à plusieurs reprises...

AFRIQUE

Nigeria Air, c’est le nom de la compagnie aérienne nationale que le pays le plus peuplé d’Afrique va lancer d’ici la fin de l’année....

Reseaux Sociaux

SPORT

"On essaie de trouver un accord, Nice, Balotelli et nous", a déclaré le directeur sportif de l'Olympique de Marseille, Andoni Zubizarreta, au sujet de l'éventuelle arrivée...