Gabès : El Hamma a sa réponse au chômage

Gabès : El Hamma a sa réponse au chômage

par -

La ville d’El Hamma constitue l’une des principales villes de la région de Gabès. Créée le 20 août 1920, sa municipalité couvre une superficie de 553 ha, pour une population de quelque 54 mille habitants.
Cette ville thermale, au fort potentiel, accueille chaque année des dizaines de milliers de curistes, dont beaucoup d’étrangers. Les trois hammams municipaux y ont été modernisés. Ils côtoient cinq autres hammams dans le secteur privé. Le projet de station thermale d’El Khbayet, attendu depuis plusieurs années, devrait renforcer le caractère touristique de la ville et contribuer à réduire le chômage. Lequel constitue le principal problème de la délégation qui ne dispose toujours pas de zone industrielle.

Entretemps, les habitants de la ville sont particulièrement préoccupés par l’expansion urbaine qui grignote chaque jour un peu plus d’espace oasien. Car El Hamma est aussi une oasis, un autre atout à son actif.

Pour Ezzedine Rtimi, militant associatif, la ville doit développer son réseau routier et permettre au citoyen de vivre dans un environnement sain, débarrassé de toutes sources de pollution, et développer les services de santé dispensés par l’hôpital local.

Rached Adouani, journaliste local, résume les attentes des habitants en la modernisation des routes, du marché des fruits et légumes et de l’abattoir, ainsi que la lutte contre la prolifération des étalages anarchiques et les constructions abusives dans le périmètre de l’oasis.

La commune d’El Hamma compte 23036 électeurs qui seront appelés, le 6 mai prochain, à choisir 30 conseillers municipaux parmi les cinq listes électorales en lice : 3 listes de partis (Nidaa, Ennahdha, Harak Tounes Al Irada) et 2 indépendantes.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire