Tags Posts tagged with "élèves"

élèves

Les dernières mesures, prises et annoncées par le chef du gouvernement tunisien Youssef Chahed, en application du principe de la ségrégation positive, ont dernièrement touché un droit qui devrait être égalitaire car garanti par la Constitution, qui est celui à l’éducation. Elles font débat et tout le monde n’est pas d’accord sur la blogosphère tunisienne. L’exemple de Salsabil Klibi, Professeur de droit et qui a exercé au ministère de l’Enseignement supérieur. Elle dit ainsi, dans un Post sur sa page, que «il n’existe pas à mon avis de filières nobles et d’autres moins nobles mais des filières d’excellence ou d’élite. Réserver un quota pour les jeunes bacheliers issus de régions défavorisées, n’est pas la solution à la disparité entre les régions ni à l’échec de l’école en tant qu’ascenseur social. L’accès à ce type de filière se fait sur la base des résultats obtenus au bac. Tout jeune bachelier doté d’un très bon score peut accéder aux filières d’excellence, indépendamment de sa région d’origine. Introduire un système de quota qui permettrait aux jeunes issus des régions défavorises d’accéder à ce type de filière sans considérations pour leurs moyennes au bac et donc pour leurs aptitudes ne résoudra pas le problème des disparités face au droit à l’éducation, il pourrait, au contraire, augmenter chez eux le sentiment de frustration, suite à un échec très probable vu les lacunes accumulées tout au long d’une scolarité de deuxième rang (dans le meilleur des cas!) qui ne leur permettrait pas de suivre le rythme d’une formation délite. 
Les mesures de discrimination positive, doivent être adoptées beaucoup plus en amont, c’est à dire au niveau du primaire et du secondaire, mettre le paquet dans l’infrastructure, (revoir notamment le système des internats pour collèges et lycées, ceux qu’on a vu ces derniers mois dans les médias sont une vraie insulte à la dignité humaine. Mais s’assurer aussi qu’ils deviennent non pas seulement des abris pour les élèves pour qu’ils y passent la nuit mais des lieux de vie, de travail et de préparation aux examens.
Sur l’augmentation du nombre de places dans les foyers universitaires, on ne peut que s’en réjouir, cependant s’il y a une mesure de discrimination positive à prendre c’est bien sur ce dossier: réserver un quota de lits aux étudiants issus de régions défavorisées (filles et garçons) et ce jusqu’à la fin de leur cursus, Master compris ».

par -

Le ministre de l’Education, Hatem Ben Salem a annoncé que 535 cas de fraude ont été enregistrés à l’examen du Baccalauréat.

Dans une déclaration, ce matin du lundi 18 juin 2018 à Jawhara FM, Hatem Ben Salem a ajouté que les mesures nécessaires seront prises à l’encontre des fraudeurs.

Ils seront renvoyés de tous les lycées et ne pourront s’inscrire de nouveau à l’examen qu’après cinq ans, a assuré le ministre.

par -

L’opérateur historique de télécommunication, Tunisie Telecom, a fêté, aujourd’hui, la journée du savoir mais à sa façon ! Lors d’une rencontre organisée ce vendredi 15 décembre 2017 à Gammarth, la société a honoré les enfants de son personnel parmi ceux ayant excellé dans leurs études.

Devant une grande foule de journalistes et d’hommes de média, 88 lauréats (dont 17 de l’enseignement de base, 40 bacheliers et 30 étudiants) venant de différents gouvernorats du pays ont été récompensés pour leurs brillants résultats.

La cérémonie s’est déroulée en présence du PDG de Tunisie Telecom, Fadhel Kraiem.

par -

Le ministère de l’Éducation a annoncé dans un communiqué qu’il a mis à la disposition des élèves de la 9e  année de base et de la 4e  année secondaire, un nouveau service permettant de s’inscrire à distance pour l’année scolaire 2017/2018.

L’inscription sera ouverte à partir du 29 août courant sur le site du ministère: www.inscription.education.tn.

D’après la même source, les élèves souhaitant souscrire à ce service sont appelés à fournir leur identifiant (numéro d’inscription inscrit dans le bulletin de notes scolaires).

Le ministère informe que ce service en ligne sera généralisé à tous les cycles à partir du début de l’année scolaire 2018/2019.

par -

Le directeur de l’hygiène du milieu et de la protection de l’environnement au ministère de la Santé publique, Mohamed Rabhi, a affirmé que les élèves qui ont été intoxiqués, hier, au lycée du Menzah6 se portent actuellement bien.

Dans une déclaration à Shems Fm, Rabhi a ajouté que les analyses effectuées prouvent que le jus, à l’origine de l’intoxication notée hier parmi les rangs des élèves du lycée du Menzah6, ne contenait pas de produits stupéfiants et que les élèves ont été victimes d’un germe.

Concernant les hallucinations et la hystérie dont les élèves ont fait preuve, Rabhi a indiqué que les investigations ont prouvé que les élèves en question ont été victimes de maux de tête et de nausées.

par -

Le ministère de l’Education est en train d’étudier une proposition pour permettre aux élèves surdoués de passer les classes sans examen. C’est ce qu’a déclaré Hechmi Zouari, directeur général de l’inspection générale au ministère de l’Éducation, sur Shems fm.
Dans ce sens, il a assuré qu’aucun décret n’a été publié et qu’il s’agit à ce stade d’une simple proposition à étudier.

par -
Les agents de la Garde nationale relevant du district de Gafsa ont

Le directeur général des prisons, Elyès Zallek, a indiqué lors de son allocution ce mardi 3 janvier 2017, à l’Assemblée des représentants du peuple, que 75 élèves et étudiants sont actuellement emprisonnés pour détention et consommation de drogues, rapporte Mosaïque fm .

Il a ajouté que 1173 titulaires de professions libérales et sept fonctionnaires sont actuellement incarcérés pour les mêmes délits.

par -

Les cours ont été suspendus dans plusieurs établissements scolaires, ce lundi 21 novembre 2016, suite à des mouvements protestataires des élèves qui contestent le nouveau système des examens et des vacances.

Des lycées et collèges de Sousse, Monastir, Mahdia et Nabeul ont suivi le mouvement protestataire. Les élèves ont exprimé leurs appréhensions quant au nouveau système mis en place par le ministre de l’Éducation, Néji Jalloul.

“Ce système ne permet pas d’avoir suffisamment de temps pour les révisions et le repos en plus de multiplier le nombre de devoirs”, ont déclaré des élèves d’un lycée secondaire de Nabeul à Jawhara Fm.

De son côté, la déléguée régionale de l’Éducation de Sousse, Samira Khedher a considéré que tout changement nécessite naturellement un temps d’adaptation, il faut avoir le recul nécessaire afin de différencier le positif et le négatif de cette nouvelle expérience.
Khedher a également indiqué que le ministère de l’Éducation étudie actuellement la situation et a communiqué un ensemble de mesures urgentes aux différentes délégation de l’Éducation.

par -

Une cellule d’écoute et d’encadrement regroupant des psychologues, des spécialistes en éducation et des représentants de la direction de protection de l’enfance et des structures d’inspection a été créée au lycée Mourouj 1 (gouvernorat de Ben Arous) à la suite du suicide d’une lycéenne, a indiqué le commissaire régional de l’éducation à Ben Arous Mokded Dridi.
Agée de 15 ans, l’élève a été découverte pendue à son domicile à El Mourouj le 11 novembre 2016. Cet incident a semé la peur et la panique parmi les élèves et parents, ont affirmé des enseignants au correspondant de la TAP.
Plusieurs témoignages ont fait le lien entre le suicide de cette fille et la propagation du phénomène du satanisme et des sectes satanique en milieu scolaire.

par -

A l’occasion de la rentrée scolaire, des aides ont été distribuées, cette semaine, au profit des élèves issus de familles démunies dans les délégations du gouvernorat de Siliana.
Selon Ali Zouabi de l’Union de la solidarité sociale, il s’agit notamment de vêtements, de chaussures, ainsi que des livres et des cahiers d’une valeur de 200 mille dinars, distribués au profit de près de 5500 élèves.
Une liste des bénéficiaires a été fixée afin d’assurer une meilleure répartition des aides, a-t-il précisé.

par -

Vu la montée de fièvre qu’il y a actuellement entre les habitants d’El Golaa et de Douz, la délégation régionale de l’enseignement à Kébili a pensé qu’il était plus sage de séparer les candidats au baccalauréat originaires des deux régions, rapporte Mosaïque FM ce lundi 06 juin. La mesure, dit la délégation régionale, a pour but d’éviter toute étincelle entre les élèves, qui viendrait s’ajouter à la tension ambiante entre les deux régions dont les habitants ont des face à face violents depuis près d’une semaine…

par -

Le programme de transport rural scolaire a été lancé récemment au profit de quelque 604 élèves dans les délégations de Kasserine Sud et Hssi Farid avec la mobilisation de 29 moyens de transport rural pour assurer le transport scolaire vers neuf écoles de la région.
Parmi ces écoles figurent notamment l’école de Faj Hassine et Doghra, qui représentent une première tranche de ce programme, a indiqué le directeur régional du transport à Kasserine, Larbi Tounsi, tout en rappelant que le ministère se chargera du coût de transport. Selon la même source cette opération s’inscrit dans le cadre du programme du ministère de la femme et de la famille en partenariat avec des parties en relation avec le transport et l’éducation ainsi que les chambres de transport rural pour lutter contre l’abandon scolaire notamment parmi les filles.
Ce programme sera généralisé lors de la prochaine année scolaire au profit des différentes écoles situées dans des zones lointaines, a précisé la même source.

TAP

par -

«  Plus de  400 élèves parmi ceux qui avaient abandonné l’école pour divers problèmes, ont repris le chemin de l’école dans le gouvernorat de Kasserine”  a déclaré, ce vendredi 6 mai 2016 à Africanmanager, Mohamed Sghaier Khalfaoui, directeur adjoint de construction et d’équipement des écoles dans ledit gouvernorat.

Il a ajouté qu’un bon nombre d’écoles au gouvernorat de Kasserine souffrent de plusieurs difficultés dont l’absence de l’eau potable et de sièges protégeant les enfants et les institutions éducatives.

par -
Le ministre de l’éducation

Le ministre de l’Éducation, Néji Jalloul, a annoncé lors de son intervention ce lundi 2 mai 2016 sur Mosaïque Fm, que les examens pour les élèves de la 1ère et 2ème année primaire seront annulés.

Les enseignants se contenteront d’évaluer les élèves, a-t-il expliqué.

Évoquant le sujet de l’ouverture des écoles en été, le ministre a expliqué que cela permettra essentiellement aux élèves qui ont quitté les écoles de se rattraper. «La proposition du ministre des Affaires religieuses concernant l’apprentissage du Coran entre dans le cadre de ces cours. Arrêtons de créer une polémique autour de ce sujet », a-t-il dit.

par -
Une société américaine basée en Virginie a conçu un radar pour aider les policiers à détecter ceux qui

A partir du 15 février 2016, le service SMS pour le suivi de la scolarité des élèves des lycées et des collèges sera généralisé à toutes les régions après une expérience pilote au cours de l’année scolaire 2014/2015 dans 100 établissements éducatifs.
A ce propos, Sofiane Frikha, responsable des systèmes et services scolaires au centre national des technologies de l’éducation (CNTE), a déclaré, mercredi aux médias, en marge d’une journée portes ouvertes pour présenter les derniers préparatifs en prévision du lancement de ce service, que cette prestation a pour objectif de rapprocher les parents d’élèves des établissements éducatifs et de leurs permettre de suivre d’une manière systématique et instantanée les absences et les notes de leurs enfants ainsi que les éventuelles sanctions disciplinaires qui leur ont été infligées.
Concernant l’enseignement primaire, le responsable a rappelé la mise en place, depuis trois ans, du service numérique “madrassati” via le site web (ent.cnte.tn), qui a touché 400 établissements scolaires répartis sur les différentes régions du pays. En plus du service SMS, le service contribue à faciliter les opérations administratives à l’instar du retrait des bulletins d’évaluation générale, les emplois du temps et les certificats des élèves.
De son côté, Sameh Ouederni, administratrice système au CNTE, a indiqué que le site web (eduserv.net) offre un service SMS dédié aux collégiens et lycéens.
Elle a expliqué que le système Eduserv est une application permettant aux parents de suivre leurs enfants via le site web et SMS à travers la consultation du nombre d’absences, des notes obtenues, des sanctions disciplinaires ainsi que de l’absence des enseignants.
pour bénéficier de ce service, les parents sont appelés à s’inscrire auprès de l’administration des collèges et des lycées. Le tarif de l’abonnement à ce service est de 600 millimes pour chaque trimestre.
Le bénéficiaire de ce service recevra 25 messages pour les écoles primaires et 15 messages pour les collèges et lycéens. Evaluant l’expérience pilote du service SMS dans le collège “Ibn Khaldoun” à l’Ariana, Saima Ben Ibrahim, directrice de l’établissement a affirmé que les parents ont largement approuvé cette expérience qui a permis de favoriser l’assiduité des élèves et d’améliorer leurs résultats.

TAP

FOCUS 🔍

La BIAT, qui apporte depuis s plusieurs années, un soutien à la culture et aux industries créatives allant au-delà du mécénat, a lancé une...

Le meilleur des RS

Notre rubrique «Le meilleurs des réseaux Sociaux », début de la saison estivale oblige, choisit de mettre en lumière une initiative citoyenne, soutenue par un...

INTERVIEW

Walid Ben Salah, expert comptable, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont l'augmentation et à plusieurs reprises...

AFRIQUE

Reseaux Sociaux

SPORT

voici quelques statistiques marquantes de la Coupe du monde Russie-2018 qui s'est achevée dimanche dernier avec la victoire finale de la France face à...