Tags Posts tagged with "entreprises, exportatrices"

entreprises, exportatrices

par -

Le programme promotionnel du Centre de Promotion des Exportations (Cepex) en faveur des PME tunisiennes exportatrices, pour le 4ème trimestre 2018, regroupe 24 actions, visant à améliorer la visibilité de nos entreprises sur les marchés extérieurs et permettant aux entrepreneurs et investisseurs tunisiens de nouer des relations d’affaires avec le milieu mondial des affaires.
Selon le Cepex, 2/3 de ces actions se rapportent aux secteurs textile et agroalimentaire. En fait, l’intérêt accordé à l’activité de textile est expliqué par ” la mise en œuvre du plan gouvernemental triennal de soutien du secteur au niveau de la promotion et de la communication “. Ainsi, pas moins de huit actions variant entre expositions, missions de prospection, rencontres BtoB, visites on-site et invitations d’acheteurs, sont programmées pour promouvoir cette activité, ” où l’Europe s’adjuge la part de lion avec une ouverture sur le marché britannique et une priorisation des filières générant une meilleure plus-value à l’export “.
En ce qui concerne le secteur agroalimentaire, lequel continue de bénéficier d’une attention particulière, le Cepex prévoit d’organiser 8 actions, dont une participation aussi remarquable que massive des PME et institutions du secteur au Salon International de l’Alimentation, SIAL, lequel se tiendra du 21 au 25 octobre à Paris.
Sur le plan géographique, le Cepex a programmé une multitude d’actions ciblant le continent africain, en offrant à nos PME plusieurs prestations d’accompagnement, allant de l’information commerciale au networking en passant par l’assistance technique et logistique, ce qui traduit l’élan national en faveur du développement de nos exportations sur cette zone. L’objectif est de permettre aux PME ” d’aiguiser leurs connaissances sur ces marchés et d’acquérir les bonnes pratiques pour bien les appréhender “.

par -
Bizerte : ça roule pour le parc d’activités, 600 MD d'investissement en 1 an

Le parc d’activités économiques de Bizerte a totalisé fin 2017 un volume d’investissements de l’ordre de 600 millions de dinars (MD), dont 97% sont des investissements directs étrangers (IDE), selon les données officielles.

Ce parc accueille sur ses sites des entreprises totalement exportatrices opérant dans le secteur industriel, commercial et de services.

A noter que ce projet est régi par un régime de partenariat public-privé, il a été créé en 1993 dans le cadre de la stratégie nationale de promotion des IDE et des exportions.

par -

Taoufik Rajhi, ministre-conseiller auprès du chef du gouvernement chargé du suivi des grandes réformes, a souligné, au sujet du retrait de la Tunisie de la liste grise des paradis fiscaux que l’intérêt de la Tunisie passera avant celui de l’Union européenne (UE), faisant savoir que l’UE veut qu’on lève les avantages fiscaux sur les entreprises exportatrices.

“Or, notre politique consiste à consolider le secteur des exportations avant d’ajouter que l’exportateur doit bénéficier d’avantages fiscaux”, a indiqué Saidane lors de son intervention ce jeudi 25 janvier 2018 sur Express Fm.

Il a fait remarquer, ensuite, que la délocalisation des entreprises de l’UE est inévitable, vu le vieillissement de la population des pays de l’Union et le besoin de ces entreprises en main d’œuvre qualifiée et jeune.

Rajhi a en outre précisé que l’intérêt de la Tunisie est d’attirer les investisseurs étrangers. « La Tunisie est parmi les pays qui pourront les attirer à condition, bien entendu, de parvenir à assurer la stabilité politique et sociale.

par -

La mise à niveau environnementale joue un rôle primordial dans l’amélioration de la compétitivité des entreprises exportatrices africaines, notamment tunisiennes, et garantit, en outre, la transition vers l’économie verte.
Dans ce cadre, le Centre International des Technologies de l’Environnement à Tunis (CITET) déjà initiateur en la matière, organise les 20 et 21 septembre 2016, à son siège à Tunis, un atelier régional sur la mise à niveau environnementale.
L’objectif de cette rencontre est d’établir les bases d’un véritable partenariat Sud/Sud effectif et profitable en matière de transition vers l’économie verte et l’éco-entrepreunariat, en plus de l’échange d’idées et d’informations à ce sujet, ce qui requiert une connaissance, assez poussée, d’outils et de stratégies.
” Le CITET est un acteur principal en matière de promotion de l’économie verte et de l’éco-innovation technologique, a souligné Saloua Bouzgarrou”, experte au sein du CITET.
Au cours de son intervention axée sur les mécanismes de transition vers l’économie verte, elle a rappelé que le centre contribue à la mise en œuvre de la stratégie tunisienne de l’économie verte. Concrètement, a-t-elle encore expliqué, le CITET réalise des études stratégiques techniques ou sectorielles sur ces thématiques. Il s’agit également d’accompagner les entreprises tout au long du processus de transition vers une économie verte (mutation technologique, transformation des modes organisationnels ou de production donnant une capacité à produire à faible intensité énergétique et avec moins d’impacts sur l’environnement).
Les projets en cours concernent notamment le projet Ecolabel tunisien, le projet national de mise à niveau environnementale : conformité réglementaire, hôtellerie durable, ISO 14001 , mise à niveau artisanat , projet accompagnement à la mise en place du référentiel national de bonne gouvernance.
S’agissant du volet technologique, Bouzgarrou a rappelé que le centre contribue avec les acteurs publics à promouvoir le transfert des technologies innovantes pour résoudre des problématiques écologiques, sociales et économiques, en se dotant notamment d’un dispositif de veille technologique chargé d’élaborer des analyses prospectives pour une meilleur sélection des technologies innovantes (veille réglementaire et normative, veille marché, veille internationale…)

par -

«L’intégration de plus de 5000 entreprises tunisiennes exportatrices dans le commerce électronique international, figure parmi les grands axes élaborés par le ministère du Commerce et les différentes parties concernées pour la stratégie quinquennale 2016/2020. Cette mesure aura pour objectif d’encourager les entreprises exportatrices à renforcer leur diverses exportations  et de redynamiser l’économie tunisiennes », selon les données fournies ce lundi 16 mai 2016, par le département du Commerce à Africanmanager.

par -

Lors de la cinquième matinale de l’export tenue ce vendredi 13 mai 2016 au siège du Cepex sur le thème «  Le Transport maritime : Levier de compétitivité et support à l’exportation », le conseiller auprès du ministre du Transport, Said Jawadi a annoncé que la stratégie du secteur maritime et portuaire (2016-2020) s’articule autour d’approches innovantes dont principalement la facilitation des procédures administratives et douanières pour les entreprises exportatrices, la mise à niveau des professions maritimes et portuaires et le lancement d’un plan d’investissement pour la société tunisienne d’acconage et de manutention STAM.

Said Jawadi a également cité la modernisation de l’infrastructure portuaire et la réalisation de projets d’extension dans les grands ports tunisiens (Rades, Sfax,Zarzis…).

par -

« Le développent du secteur du Transport maritime demeure une nécessité absolue pour booster les exportations tunisiennes”, a déclaré Aziza Htira, PDG du centre de promotion des exportations (Cepex), lors de la cinquième matinale de l’export qui a eu lieu ce vendredi 13 mai 2016 à Tunis sur le thème «  Le Transport maritime : levier de compétitivité et support à l’exportation ».

Elle a ajouté que de nombreuses stratégies ont été élaborées pour mettre fin aux obstacles entravant les activités des entreprises exportatrices.

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

La loi antiraciste vient d'être votée par le Parlement, avec son lot de sanctions qui en refroidit plus d'un (fortes amendes et même peine...

INTERVIEW

Slim Feriani, le ministre de l'Industrie et des PME et de l'Energie par intérim, a récemment accordé à Africanmanager une interview exclusive où il...

AFRIQUE

Sous le haut patronage de son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé, Président de la République Togolaise, le Ministre des Mines et de l’Énergie, Monsieur...

Reseaux Sociaux

SPORT

L'Espérance sportive de Tunis s'est qualifiée pour la finale de la Ligue des champions d'Afrique, la première depuis 2012, en battant la formation angolaise...