Tags Posts tagged with "Ettadhamen"

Ettadhamen

par -

La brigade de la police judiciaire relevant du district de la sûreté nationale de la Manouba a intercepté, dimanche après-midi, deux personnes en possession de 1.5 kilogrammes de résine de cannabis, a indiqué une source sécuritaire à l’agence TAP.
Lors d’un contrôle routier, les deux hommes ont montré un comportement nerveux et refusé d’obtempérer à une sommation de s’arrêter. Ils se sont, ensuite, réfugiés dans une maison où ils ont été arrêtés, a précisé la même source.
Âgés de 25 à 30 ans, les deux individus sont originaires de la cité Ettadhamen. Ils ont été placés en garde à vue en attendant le parachèvement de l’enquête, apprend-on de même source.

par -

Des actes de  violence et de vandalisme ont été perpétrés à la Cité Ettadhamen, dans la soirée du jeudi 21 janvier 2016, prenant pour cible des agences bancaires, des commerces ainsi que des voitures. Selon l’envoyé d’Africanmanager dans la région en question, des actes de vandalisme, de pillage et de vol ont eu lieu. Des groupes de « délinquants » ont brulé des pneus et ont incendié une voiture d’un citoyen et ont ensuite pris d’assaut une agence bancaire et un magasin.

manifestation_etthadhamen5

De diverses marchandises dont des frigidaires, des télévisions, des machines à laver et des électroménagers ont été cambriolées par des « délinquants » et une agence bancaire a été également saccagé.

manifestation_etthadhamen3

Les forces de l’armée  sont rapidement intervenus sur les lieux pour disperser les groupes d’individus qui ont tenté de vandaliser plusieurs autres commerces à la cité en question.

Les unités d’intervention ont arrêté seize individus en flagrant délit, a annoncé le colonel au sein de la direction de la Garde Nationale Khalifa Chibani dans une déclaration à Mosaïque Fm.

manifestation_etthadhamen2

Il a ajouté que les affrontements entre les forces de l’ordre et des individus cagoulés se sont poursuivis jusqu’à cinq heures du matin d’aujourd’hui, vendredi 22 janvier.

Khalifa Chibani a, dans le même cadre, ajouté que ces personnes n’ont aucun lien avec les mouvements protestataires pour revendiquer des droits sociaux, ajoutant qu’ils tentent d’incendier les postes de la Garde nationale et de faire irruption dans des entrepôts dans le but de cambrioler.

manifestation_etthadhamen

par -

Des dizaines d’individus ont commencé un mouvement protestataire à Cité Ettadhamen à Tunis dans la soirée du jeudi 21 janvier 2016 et ont mis le feu à des pneus pour fermer les routes.

Selon Mosaïque Fm, des individus ont attaqué les portes d’un magasin et ont dérobé son contenu. Une agence bancaire à la cité a également subit le même sort.

[youtube=”https://www.youtube.com/watch?v=TMeMxZX2G40″]

par -
Deux agences bancaires et la recette des finances à la rue Ibn Khaldoun à la cité Ettadhamen du gouvernorat de l’Ariana

Deux agences bancaires et la recette des finances à la rue Ibn Khaldoun à la cité Ettadhamen du gouvernorat de l’Ariana, ont été incendiées lors des affrontements, vendredi soir, entre des unités de la garde nationale et un groupe d’individus ayant tenté de piller les institutions publiques.

Les unités sécuritaires ont été contraintes d’utiliser des balles en caoutchouc pour disperser les manifestants, a affirmé une source sécuritaire à l’agence TAP.

par -
La police a empêché

La police a empêché, vendredi, une marche des salafistes à la cité Ettadhamen. Cette marche qui allait se diriger vers l’ANC, a été organisée par le Courant salafiste pour protester contre les arrestations ciblant ses membres. Les contestataires étaient rassemblés à l’Avenue Ibn Khaldoun à la cité Ettadhamen avant que la police n’intervienne pour les disperser. Plusieurs jeunes ont profité de la confusion engendrée par l’annulation de la marche pour jeter des pierres sur les forces de sécurité et couper la route menant à la cité Intilaka par des pneus brulés.

Les forces de sécurité ont riposté par l’utilisation du gaz lacrymogène, et des renforts ont été dépêchés dans ces quartiers en prévision d’une éventuelle recrudescence des violences. Les forces de sécurité ont réussi à disperser 150 délinquants et en ont arrêté 10, selon les affirmations du porte-parole du ministère de l’Intérieur Mohamed Ali Aroui Laroui.

par -
Le porte-parole du ministère de l’intérieur

Le porte-parole du ministère de l’intérieur, Mohamed Ali Aroui a démenti, sur les ondes de Radio Mosaïque, les informations relayées par certaines sources faisant état de l’instauration d’une zone sécuritaire fermée à la cité Ettadhamen et d’un éventuel recours au couvre-feu pour contrôler la situation.

Il a indiqué également que les affrontements entre les forces de l’ordre les manifestants ont fait 14 blessés dont 11 agents de la sécurité et que des délinquants ont profité de ces évènements pour mettre le feu deux voitures et commettre des actes de vandalisme.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Les exportations de l'Algérie ont nettement augmenté à 18,141 milliards de dollars (mds usd) sur la première moitié de l'année 2017 contre 13,323 mds...

SPORT

Reseaux Sociaux