Tags Posts tagged with "fernana"

fernana

par -

Délice Holding et Zitouna Tamkeen lanceront un projet pilote dans la délégation de Fernana (gouvernorat de Jendouba) , dans le cadre d’une approche globale alliant le développement régional et l’inclusion financière dans les zones intérieures, selon un communiqué de Zitouna Tamkeen.
Ce premier projet se base sur l’approche de la capacitation économique dans le secteur de la production du lait et couvrira les régions du nord-ouest, du nord-est et du centre de la Tunisie, durant une période de 5 ans.
L’étude de faisabilité dudit projet ” L’amont laitier : Levier au Développement Régional ” et les conventions avec les parties prenantes dans le secteur laitier ont été achevées afin de garantir le démarrage du projet avant la fin de l’année 2016.
Ce projet cible principalement les populations vulnérables, les petits éleveurs laitiers et surtout les diplômés de l’enseignement supérieur en chômage. La femme rurale jouera aussi un rôle important au niveau de ce projet, à travers l’approche participative dans les microprojets de l’agriculture familiale.
L’objectif est de renforcer et soutenir la capacité de production des petits éleveurs laitiers à la faveur de l’organisation d’ateliers de formation dans la conduite de l’élevage laitier et le financement des composantes des microprojets agricoles suivants :les génisses de races pures, les machines à traire, les mini-tanks de refroidissement de lait, les travaux d’aménagement des étables et les intrants par le biais des instruments de la finance islamique.

par -

Fournir une source de revenu avant la fin de ce mois à la veuve de Wissem Nasri, le cafetier qui s’est immolé par le feu, Ouvrir une enquête sur sa mort et mettre en œuvre une série de mesures pour impulser le développement dans la délégation de Fernana, c’est ce qui a été décidé à l’issue de la session extraordinaire de la délégation spéciale du Conseil régional du gouvernorat de Jendouba tenue, dimanche, au siège du gouvernorat, suite aux dernières tensions survenues à Fernana.
A pris part à la réunion, une délégation gouvernementale composée du ministre de l’agriculture, Samir Taieb, du ministre des affaires locales et de l’environnement, Riadh Mouakhar, du secrétaire d’Etat aux ressources hydrauliques, Abdallah Rabhi et du porte-parole du gouvernement, Iyed Dahmani. Des députés et des représentants de la société civile ont, également, assisté à la réunion.
Les participants ont, par la suite, rendu visite à la veuve de Wissem Nsiri, puis ils se sont dirigés vers le marché et l’abattoir municipaux, ainsi que la zone industrielle et le village des métiers.
Les décisions annoncées à l’issue de la réunion visent notamment à :
régulariser la situation de la veuve de Wissem Nasri et lui fournir une source de revenu avant la fin du mois de septembre,
ouvrir une enquête sur la mort de Wissem Nasri par une commission régionale et l’inspection générale au ministère des affaires locales et de l’environnement,
lancer les travaux d’aménagement d’une maison des services publics à Fernana avant la fin de l’année,
élaborer immédiatement les dossiers d’appels d’offres pour l’assainissement de trois quartiers populaires à Fernana,
Avancer la réalisation du projet d’assainissement de la cité Beni Mazen à Fernana à l’échéance 2017 au lieu de 2018 (coût 950 mille dinars),
doter toutes les municipalités d’équipement d’hygiène avant la fin de 2016,
créer un bureau local de l’Office national de l’assainissement à Fernana,
élaborer des études pour le raccordement de la localité de Souani à l’eau potable avec l’avancement du projet des grands axes dans un délai ne dépassant pas le 10 novembre 2016,
financer les projets d’abattoir et de marché municipaux à Fernana par le biais du Fonds des crédits et subventions aux collectivités locales,
élaborer des études d’extension de la zone industrielle de Fernana,
démarrer les études d’extension des périmètres irrigués de Fernana avant la fin du premier trimestre 2017,
élaborer un projet d’amendement du code des forêts avant la fin de l’année 2016 par le ministère de l’agriculture.

par -

Une séance de travail consacrée à la situation sécuritaire et sociale à Fernana s’est tenue, samedi, au siège du gouvernorat de Jendouba, en présence de représentants d’associations, d’organisations professionnelles et de partis politiques. A cette occasion, annonce a été faite de la création, prochainement, d’une maison des services publics à Fernana et de l’activation des projets en suspens et des conseils locaux de développement dans toutes les délégations du gouvernorat.
La maison des services publics devra abriter une agence de la Cnam (Caisse nationale d’assurance maladie), ainsi que des bureaux des Recettes des finances, de la Steg (Société tunisienne de l’électricité et du Gaz) et de la Sonede (Société nationale d’exploitation et de distribution des eaux).
S’agissant des projets en suspens, dont la promotion de l’infrastructure et l’approvisionnement en eau, les travaux devront démarrer à la fin de ce mois.
Les participants à la réunion ont évoqué les problèmes qui étaient à l’origine des protestations survenues ces derniers jours à Fernana, principalement, la marginalisation dont souffre la délégation depuis des décennies. Ils ont, cependant, condamné le blocage des routes, l’abattage des arbres et le racket des usagers de la route par des malfaiteurs qui ont profité de la situation de tension.
Le ministère public avait ordonné la semaine dernière l’ouverture d’une enquête judiciaire concernant l’affaire du jeune cafetier (39 ans) qui s’était immolé par le feu, mercredi dernier, devant la municipalité de Fernana suite à un différend avec le secrétaire général de la municipalité. Cet incident avait suscité la colère de la population et paralysé la ville durant trois jours. Le calme est revenu, samedi, jour de marché hebdomadaire qui coïncide avec l’avènement de l’Aïd El Idha.

Des milliers de personnes ont assisté mardi à Fernana, dans le gouvernorat de Jendouba, aux funérailles des deux martyrs de l’armée nationale, le soldat ADL Montasser Boulahmi (23 ans) et le caporal Moetez Khemissi (21) qui ont été inhumés respectivement dans le cimetière Zaaroura de la localité de Argoub Rihane et le cimetière Khedheiria de la localité de Ain Baya.
Les deux soldats ont été tués lundi au Mont Semmama, gouvernorat de Kasserine, dans une embuscade tendue par un groupe terroriste sur une route à proximité du mont.
Ibrahim Boulahmi, père du marty Montasser, et Sebti Khamissi, père du martyr Moetez, se sont déclarés fiers de voir leurs fils tomber en martyrs et disposés à se sacrifier pour la patrie pour lutter contre toutes les formes du terrorisme qui menace l’avenir du pays. Ils ont appelé le gouvernement à leur “prêter main forte et à les aider à atténuer la pauvreté qu’is vivent depuis des années”.
Le ministre des affaires sociales, Mohamed Trabelsi, qui a présenté ses condoléances aux parents des deux martyrs, a indiqué à cet égard à l’agence TAP que l’examen des lois garantissant les droits des martyrs de l’armée et des forces de sécurité sera en tête de l’ordre du jour du premier conseil ministériel qui sera présidé mercredi par le nouveau chef du gouvernement Youssef Chahed.
“La Tunisie s’opposera fermement au terrorisme et la présence de milliers de Tunisiens pour accompagner les deux martyrs à leurs dernières demeures ainsi que leur soutien aux forces armées et de la sécurité attestent que le terrorisme n’a pas de place en Tunisie et que la solidarité citoyenne et l’appui populaire aux forces des deux institutions sont la clé de la victoire contre le terrorisme qui vise à porter atteint à la sécurité du pays et aux Tunisiens”, a souligné le ministre.

Un séisme a eu lieu ce vendredi 20 mai 2016 vers 17 heures, à Fernana.

Un séisme a eu lieu ce vendredi 20 mai 2016 vers 17 heures, à Fernana, ville située entre Aïn Draham et Jendouba, et à proximité du site antique de Bulla Regia.

La secousse enregistrée était de magnitude de 2,4 degrés sur l’échelle de Richter, selon l’Institut National de Surveillance Sismique, aucune victime ni dégât majeur selon les premières estimations, mais il a été et a été ressenti par certains riverains. TAP

par -
D’après des sources syndicales et sécuritaires

D’après des sources syndicales et sécuritaires, des unités renforcées de la sécurité et de l’armée cernent la localité d’Ain Debba dans la délégation de Fernana.

Les mêmes sources ont indiqué que les forces de sécurité contrôlent toutes les issues de cette zone forestière où se réfugient les terroristes.

Pour rappel, la localité de Fernana a été dimanche le théâtre d’affrontements entre forces armée et de sécurité et éléments terroristes.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

L'armée algérienne a annoncé avoir tué deux islamistes armés lors d'une opération à l'ouest d'Alger, portant à 62 le nombre de "terroristes" tués depuis...

Reseaux Sociaux