Tags Posts tagged with "fraude"

fraude

par -

Le Groupe de la Banque africaine de développement (www.AfDB.org) a annoncé ce 20 septembre 2018 avoir exclu pour une période minimum de 48 mois GEO SCIENCES International SARL, un cabinet de conseil qui a son siège à Yaoundé, au Cameroun.

Une enquête menée par le Bureau de l’intégrité et de la lutte contre la corruption de la Banque a en effet révélé que GEO SCIENCES s’était livrée à de nombreuses pratiques frauduleuses dans le cadre d’un appel d’offres pour des services de conseil au Projet d’appui au développement de l’agroforesterie en République démocratique du Congo. Le cabinet de conseil a répondu à un appel d’offres pour des services d’études techniques, biophysiques et cartographiques. Dans son offre, ladite société a fait de fausses déclarations concernant ses expériences dans la conduite d’études similaires et la rémunération de ses experts. De plus, GEO SCIENCES a omis de divulguer un conflit d’intérêts potentiel.

Pendant la période d’exclusion, ce cabinet de conseil ne sera pas éligible à l’adjudication de marchés financés par la Banque africaine de développement. En vertu de l’Accord d’application mutuelle de décisions d’exclusion, cette sanction d’exclusion prononcée à l’encontre de GEO SCIENCES International peut également être appliquée par la Banque asiatique de développement, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, le Groupe de la Banque mondiale et la Banque interaméricaine de développement.

Le Projet d’appui au développement de l’agroforesterie a été financé sur les ressources du Fonds pour les forêts du Bassin du Congo (FFBC) hébergé au sein de la Banque africaine de développement.

par -

C’est un véritable séisme politique au Nigeria, dont le président Muhammadu Buhari se serait bien passé. Un poids lourd de son gouvernement, la très charismatique ministre des Finances, Kemi Adeosun, a été contrainte de rendre son tablier vendredi 14 septembre 2018, elle qui a beaucoup aidé le pays à sortir du trou. Elle faisait l’objet d’une avalanche de critiques, pour avoir, dit-on, trafiqué un document dans le but de se soustraite au service militaire, obligatoire.

J’ai aujourd’hui pris connaissance des conclusions de l’enquête à la suite de l’allégation d’un média en ligne, selon laquelle le certificat d’exemption du Service national pour la jeunesse (National Youth Service Corp, NYSC) que j’ai présenté n‘était pas authentique”, a indiqué la ministre démissionnaire , rapporte l’AFP.
C’est le portail d’informations indépendant “Premium Time” qui a vendu la mèche, dans un pays où  le service militaire est un passage obligé depuis le début des 1970, pour, disent ses promoteurs, cimenter l’unité nationale après une guerre civile qui a déchiré les ethnies durant 30 longs mois (du 6 juillet 1967 au 15 janvier 1970, causant une famine qui a tué 1 à 2 millions de personnes). La loi dit que les diplômés de moins de 30 ans sont astreints à un service national d’un an. Adeosun a étudié à l‘étranger et y a décroché son diplôme à 22 ans, elle n’est revenue au Nigeria qu‘à 34 ans et n’a donc pas donné l’année que lui exige la nation.

Cela a été un choc pour moi et je crois que, conformément à l’accent porté par cette administration à l’intégrité, je dois faire la chose honorable et démissionner”, a indiqué la ministre de 51 ans, qui a été installée par Buhari en 2015.
Le président a remercié la ministre pour les services qu’elle a rendus à la nation et lui a souhaité bonne chance dans ses activités futures”, a fait savoir le cabinet présidentiel, ajoutant que la vice-ministre du budget, Zainab Ahmed, allait assurer l’intérim.

par -

Selon notre envoyée à l’île de Djerba, un grand nombre de vacanciers venant de Tunis et de diverses villes tunisiennes et désirant ainsi passer leurs séjours calmement dans un hôtel très connu de l’île à travers une agence de voyage “frauduleuse et illégale” ont été victimes d’une opération d’escroquerie de la part d’un ancien agent de voyage, propriétaire de cette unité hôtelière. Les malheureux se sont retrouvés avec leurs enfants dans la rue et dans de mauvaises conditions, avec la canicule qui sévit.

Africanmanager a contacté le président de la Fédération Tunisienne des Agences de Voyages et de Tourisme (FTAV), Jabeur Ben Attouch, pour avoir plus de détails sur cette sombre affaire, il nous a confirmé que la personne en question est un ancien agent de voyage et qu’elle avait été licenciée par la FTAV, pour justement “des fraudes énormes”.

Ben Attouch a également affirmé qu’il a ouvert une enquête au sein de son organisme et a dans ce contexte appelé les vacanciers tunisiens à consulter le site web de la FTAV pour éviter ce genre de dépassements jugés dangereux, commis par des individus qui ne font pas partie de la FTAV.

par -

Amor Oualbeni, le directeur des examens au ministère de l’Éducation a indiqué, dans une déclaration rapportée, ce mardi 10 juillet 2018, par Mosaïque Fm, que 951 cas de fraude au baccalauréat ont été découverts et que 674 cas de fraude ont été recensés lors de la session principale et 276 autres lors de la session de contrôle.

Il a ajouté que 704 cas détectés dans les lycées publics, 188 dans les institutions privés et 59 cas concernent les candidatures libres.

Selon les chiffres annoncés par le ministère de l’Éducation, le taux de réussite au baccalauréat 2018 a atteint 41.72% soit 50,919 candidats, alors que celui d’échec est de 58,27% soit 54,520 élèves.

Le taux de réussite dans les lycées privés est de 9,20% (1553 élèves), en revanche 15,143 candidats ont été refusés (taux d’échec est de 89,69%).

par -

La femme du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, Sara, 59 ans, a du souci à se faire. En effet elle a été formellement inculpée ce jeudi 21 juillet 2018 pour fraude, indique le ministère israélien de la Justice, cité par l’agence Reuters. Elle devra démontrer qu’elle n’a à voir avec les détournements de fonds publics qu’on lui met sur le dos.

La justice attend surtout des explications sur plus de 100.000 dollars de deniers publics dépensés pour des plats commandés et servis à la résidence officielle du chef du gouvernement à Jérusalem, précise le communiqué du ministère.

A noter que ces commandes avaient été faites dans des restaurants, une entorse au règlement puisque les Netanyahu ont à leur disposition, à temps plein, un cuisinier.
Sara Netanyahu est accusée “de fraude aggravée et d’abus de confiance“, d’après l’acte d’inculpation repris par le communiqué transmis aux médias par le ministère de la justice.
Le Premier ministre, cité lui aussi dans des affaires de corruption, est monté au front pour défendre son épouse, qualifiant d'”absurdes et sans fondement les accusations” à son encontre…

par -

Rupert Stadler, PDG d’Audi, filiale du constructeur allemand Volkswagen, a été placé derrière les barreaux ce lundi 18 juin 2018. C’est la toute première détention d’un dirigeant du groupe allemande depuis qu’il est pris dans la tempête des moteurs diesel trafiqués (“dieselgate”).
Entre six et sept heures ce matin“, quatre policiers bavarois ont interpelé à son domicile Stadler, qui pilote Audi depuis onze ans, a confié à l’AFP un porte-parole du parquet de Munich.
Le prévenu est accusé de “fraude” et complicité d'”émission de faux certificats“, “d’avoir voulu influencer des témoins ou d’autres suspects“.

Autre sanction : Le conseil de surveillance de Volkswagen a remplacé Stadler par le Néerlandais Bram Schot, qui est passé par Daimler et a débarqué à VW en 2011, a dit l’agence DPA.

Rappelons que le “dieselgate” avait explosé en septembre 2015 chez Volkswagen, maison mère d’Audi et de Porsche. L’agence américaine de l’environnement (EPA) avait alors accusé le leader mondial des fabricants automobiles d’avoir installé dans 11 millions de ses véhicules diesel un logiciel apte à truquer le résultat des tests antipollution et de masquer des émissions qui peuvent parfois dépasser 40 fois les normes autorisées.

par -

Le ministre de l’Education, Hatem Ben Salem a annoncé que 535 cas de fraude ont été enregistrés à l’examen du Baccalauréat.

Dans une déclaration, ce matin du lundi 18 juin 2018 à Jawhara FM, Hatem Ben Salem a ajouté que les mesures nécessaires seront prises à l’encontre des fraudeurs.

Ils seront renvoyés de tous les lycées et ne pourront s’inscrire de nouveau à l’examen qu’après cinq ans, a assuré le ministre.

par -

La police de l’Environnement va publier, fin juillet 2018, un guide explicatif concernant ses prérogatives et ses responsabilités, a déclaré à l’agence TAP Habib Karboul, membre de la Commission de pilotage de ce corps, créé, il y a presque une année.

Le responsable a précisé que ce guide, réalisé en partenariat avec le Centre de Formation et d’Appui à la Décentralisation en Tunisie (CFAD) avec l’appui d’experts, regroupe 35 points concernant la nature du travail et les prérogatives des policiers de l’environnement et sur leur relation avec les maires..
Karboul a indiqué qu’à partir du 13 juin 2018, la Police de l’Environnement va appliquer les infractions énoncées par la Loi n°30 de l’année 2016, modifiant et complétant la loi n° 2006-59, relative à l’infraction aux règlements d’hygiène dans les zones relevant des collectivités locales. Cette loi prévoit des amendes, dont les montants varient entre 300 et 1000 dinars avec la possibilité d’exécuter des peines d’emprisonnement.

Pour mémoire, la police de l’Environnement a été créée en réponse à une revendication faite par la société civile, dans le dessein de trouver une solution à la crise des déchets et à l’augmentation des cas d’intoxication.

660 infractions depuis le début du mois de Ramadan

Selon Karboul, la police de l’Environnement a rédigé, depuis le début du mois de ramadan, 660 PV, dont 390 amendes de 40 dinars et 270 amendes de 60 dinars.

Les agents de la police de l’environnement ont aussi saisi et détruit 750 kilogrammes de peaux et de pieds de veaux, 698 kilogrammes de poissons, 100 kilogrammes de viandes rouges et 50 kilogrammes de volailles invalides à la consommation outre 1500 boites de yaourt dont la validité à la consommation a été dépassée.

Il a indiqué que le corps de l a police de l’environnement qui compte, jusqu’à ce jour 320 agents répartis sur 74 municipalités, sera renforcé, de 40 brigades au terme de 2019 selon le programme prévu d’installation de ce corps sur tout le territoire du pays fin 2022.
D’après lui, la police de l’environnement a bien fait son travail et traité efficacement avec les plaintes. Il a aussi joué son rôle dans la sensibilisation et aussi dans la dissuasion et les sanctions.

par -

Tout candidat à l’examen du baccalauréat ayant commis la fraude ou la tentative de fraude ne pourra s’inscrire de nouveau à l’examen qu’après cinq ans et sera exclu de tous les établissements éducatifs publics, mentionne un arrêté du ministre de l’éducation datant du 15 mai 2018 et amendant l’arrêté du 24 avril 2008 relatif au régime de l’examen du baccalauréat.

Publié le 18 mai 2018, dans le journal officiel de la République tunisienne (JORT), l’arrêté indique, également, que toute mauvaise attitude ou mauvais comportement est puni par une exclusion de tous les établissements éducatifs publics outre l’interdiction de passer l’examen pendant trois ans. Lorsque la fraude ou la tentative de fraude est associée au mauvais comportement, le candidat risque d’être interdit de passer l’examen du baccalauréat pendant six ans, outre son exclusion de tous les établissements éducatifs.

L’arrêté stipule que la sanction sera décidée par un comité national et ce, après l’examen du dossier du candidat et du rapport des commissions préliminaires.

Ce comité peut, aussi, suggérer au ministre de l’éducation d’ouvrir une enquête administrative pour identifier les responsabilités.

A noter que la session principale du baccalauréat au titre de l’année 2018, démarrera le 06 juin et se poursuivra jusqu’au 13 du même mois.

Les résultats seront annoncés le 24 juin 2018. La session de contrôle aura lieu du 26 au 29 juin 2018 et les résultats seront annoncés le 07 juillet 2018.

par -

Les services de la douane ont établi, durant la période du 8 au 14 janvier 2018, 81 procès verbaux de saisie de marchandises d’une valeur de plus de 3 millions de dinars, a indiqué mardi la douane dans un communiqué
Deux personnes ont été arrêtées dans le cadre de l’enquête et des procès engagés durant cette période, a-t-elle ajouté.
Vendredi 12 janvier 2018, le ministère des Finances a annoncé la nomination de Youssef Zouaghi au poste de directeur général de la douane.

par -

Des réclamations de consommateurs déposées par HOP le 18 septembre dernier ont été entendues par le parquet de Nanterre, et ont mené à l’ouverture d’une enquête contre le fabricant américain d’imprimantes Epson, rapporte Euractiv relayant un article du JDLE.

Obsolescence programmée, c’est le sujet de l’enquête. Dans le menu, fausse indication de fin de vie de tampon absorbeur, blocage injustifié des impressions, hausse injustifiée des prix et baisse du volume des cartouches.

Une enquête préliminaire avait été confiée à la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes française le 24 novembre dernier, une première à l’hexagone.

L’association HOP n’a pas manqué de viser également le fabriquant américain de smartphones Apple par une plainte déposée le 27 décembre dernier. Apple a publiquement reconnu avoir volontairement ralenti les batteries des anciens modèles de smartphone, une façon de pousser les consommateurs à acheter son nouveau modèle iPhone8.

Des sanctions lourdes attendent les entreprises frauduleuses

La loi française stipule une peine de deux ans de prison, de 300 000 euros d’amende, et peut aller jusqu’à 5% du chiffre d’affaire annuel moyen de l’entreprise frauduleuse si le recours à une technique, la volonté délibérée de réduire la durée de vie d’un appareil ou un résultat espéré est prouvé.

La France est le troisième pays après les Etats-Unis et Israël, dans lequel une affaire judiciaire a été lancée contre Apple pour fraude.

par -

Les services de la Douane viennent de déjouer une tentative d’introduire, en Tunisie, des cachets falsifiés d’ambassades et de consulats étrangers, dissimulée dans une enveloppe provenant de la Russie.
Selon un communiqué de la douane, les douaniers à l’aéroport international Tunis-Carthage avaient réceptionné, en novembre 2017, une enveloppe, en provenance de la Russie, au nom d’un citoyen algérien et destinée à l’adresse d’un entrepôt d’exportation, situé à la région de Sidi Rezig (gouvernorat de Ben Arous).
Lors du tri, les agents ont soupçonné l’existence d’un corps solide au sein de l’enveloppe et il s’est avéré, par la suite, qu’il s’agit de 24 morceaux de cachets falsifiés d’ambassades et de consulats étrangers.
En coordination avec les équipes spéciales de sécurité, les services de la douane ont tendu un piège au destinataire, un Tunisien venu récupérer l’enveloppe. Selon les enquêtes préliminaires, un réseau de contrebande actif entre la Russie et l’Algérie est derrière cette affaire.

par -

Radhouane Dakhli, président du projet de développement et d’innovation technologique auprès de la Société Tunisienne de l’électricité et du Gaz (STEG), a confirmé sur Mosaïque FM que la STEG va installer des compteurs intelligents pour lutter contre la fraude.

Dakhli a souligné que cela s’inscrit dans la mise en place du réseau intelligent qui a pour objectifs l’intégration des énergies renouvelables et l’amélioration de la relation avec les clients.

Il a ajouté que ces compteurs intelligents permettront aux clients de surveiller leur consommation en toute transparence.

Et d’affirmer que 400 mille compteurs seront dans un premier temps installés dans des entreprises économiques à Sfax en 2018, avant d’être généralisés à partir de 2020.

par -

Le 18 octobre 2017, le Président de l’INT a adressé une mise en demeure au fournisseur de service “Mobile et Média” lui ordonnant de respecter ses engagements se rapportant à la fourniture de services de télécommunications interactives et de contenu et ce après avoir constaté que ce fournisseur ne procède pas à la désactivation des numéros courts utilisés pour des jeux et collecte de dons, dont la période est achevée. En effet, Il s’est avéré que le fournisseur continue à utiliser des numéros courts  85951 ,et 85011, malgré l’expiration du jeu quiz de culture générale “Wohh” en date du 11 décembre 2016 pour le 1er numéro et l’expiration de la période de la collecte de dons octroyée dans l’autorisation au profit de l’association concernée en date du 3 juillet 2017 pour le 2ème numéro.

Le Président de l’INT avait adressé le 4 Octobre 2017 une mise en demeure au fournisseur de service “GET Wireless” l’ordonnant de respecter ses engagements se rapportant à la fourniture des services des télécommunications interactives et de contenu. En effet, l’INT a constaté que ce fournisseur adopte une méthode opaque dans ses jeux télévisés via SMS+ qui consiste à ne pas afficher le tarif final relatif à la participation dans le jeu télévisé “karhbtek labess” via le numéro court 85806, diffusé sur la chaine “El Hiwar Ettounsi” ainsi que celui du jeu “Baniola” via le numéro court 85512 diffusé sur la chaine “Ettasiaa”. Mais aussi, La non transparence de la méthode de participation dans les 2 jeux précités où il s’est avéré que le 1er jeu nécessite l’envoi de 3 SMS (soit 3 X 0.600 DT) et le 2ème jeu 2 SMS (soit 2 X 1.350 DT).

par -

Le constructeur automobile japonais Nissan a suspendu pour deux semaines la production de ses véhicules destinés au marché nippon. A l’origine de cette décision, la persistance de mauvaises pratiques de certification des véhicules neufs, rapporte Reuters.

C’est la première crise que doit affronter le PDG de Nissan, Hiroto Saikawa, qui a pris les commandes de l’entreprise en avril. Cette nouvelle affaire éclabousse déjà le partenaire de Nissan, Renault, dont le titre a perdu en Bourse 3% juste après le communiqué de la direction.

Cette affaire de certification a commencé le mois dernier. Nissan avait alors suspendu les immatriculations de plusieurs dizaines de milliers de véhicules produits avant le 20 septembre. Ces voitures se trouvaient encore dans ses usines et devaient être vendues sur le marché local, précise la même source.

Début octobre, nouveau rappel. Concernant cette fois, plus d’un million de véhicules, produits entre octobre 2014 et septembre 2017, et qui étaient déjà commercialisés au Japon. Coût de l’opération : 190 millions d’euros.

A huit jours de l’ouverture de grand salon automobile de Tokyo, cette affaire est quelque peu embarrassante pour la nouvelle direction de Nissan.

Selon la presse nippone, des certificats de contrôle auraient été falsifiés pour dissimuler la fraude. La pratique aurait continué même après les excuses du patron, détaille Reuters.

par -
La TRANSTU offrira aujourd’hui mercredi 1er octobre des carnets de 10

Le président directeur général de la Société des transports de Tunis (Transtu), Salah Belaïd, a fait savoir ce mercredi 18 octobre 2017 sur Mosaïque fm que le phénomène de la fraude dans les transports publics engendre un manque à gagner de plus de 20 millions de dinars chaque année.

Il a souligné que les contrôleurs de la Transtu ont constaté hier mardi 17 octobre que 50% des voyageurs d’un seul métro n’ont pas payé leurs tickets et que la campagne de contrôle qui a commencé le même jour sera permanente.

Dans ce contexte, Habib Belaïd a affirmé que la société a recruté 294 chauffeurs-receveurs, ce qui a conduit à la promotion de 200 agents au grade de contrôleurs.

Il a ajouté que les amendes doivent être payées auprès des recettes de finances pour que les sanctions soient plus dissuasives.

par -

Un programme d’action pour la lutte contre le phénomène de resquille vient d’être lancé, mardi, par la société des Transports de Tunis (Transtu), dans ses différents réseaux.
Selon un communiqué, publié par la société, ledit programme, qui se poursuivra sur toute une année, implique la contribution de tous les agents et le personnel de la société, y compris les responsables administratifs.
Rappelant que le phénomène de resquille constitue une menace réelle pour la durabilité de service public de transport, la Transtu exhorte tous les concernés par l’intérêt général de soutenir les efforts déployés afin de sauvegarder ce service.
Le responsable de la communication de la Transtu, Mohamed Chamli, a fait savoir que le phénomène de resquille est à l’origine d’un manque à gagner estimé à environ 20 millions de dinars (MD), par an.
” Avant 2011, ces pertes ne dépassaient pas les 10 MD par an “, a-t-il ajouté, dans une déclaration à l’agence TAP, précisant que ce genre de pratique s’amplifie surtout durant les heures de pointe et sur les lignes lointaines, puisque ” le risque d’être surpris par un contrôleur est de moins en moins important “.
Dans ces lignes, le nombre de resquilleurs dépasse parfois la moitié des passagers, a-t-il encore fait savoir.

par -

Plus de 145 opérations de contrebande déjouées, plusieurs arrestations ainsi qu’une quantité d’armes et de stupéfiants saisie, tel est le bilan de la campagne sécuritaire, menée par les unités de la garde nationale, entre le 24 et le 30 septembre dernier.
Dans un communiqué, le ministère de l’Intérieur précise que la valeur totale de la marchandise saisie est estimée à environ 3,350 millions de dinars.
La campagne s’est, également, soldée par l’interpellation de cinq membres présumés d’une organisation terroriste et de l’arrestation de 1226 autres, activement, recherchés par la police.
Dans un autre registre, quelque 290 pilules psychotropes, 5 kilogrammes de résine de cannabis, 14 fusils de chasse sans permis, 155 cartouches de différents calibre et 116 véhicules recherchés ont été saisis au cours de la même campagne.
Selon le même communiqué, 17 tentatives de franchissement illicite des frontières maritimes ont été également déjouées ce qui a permis l’arrestation de 332 individus.

par -

Hier vendredi 22 septembre c’était branle-bas de combat, au sommet, pour faire mordre la poussière à la pléthore de fraudeurs dans l’alimentaire. Les ministres du Commerce, Omar Béhi, de l’Intérieur, Lotfi Brahem, de la Santé, Slim Chaker et de l’Agriculture, Samir Taïeb, se sont réunis pour accorder leurs violons. Objectif : Mettre en place un dispositif de suivi conjoint pour faire rentrer dans les rangs les commerçants et les restaurateurs.

Le communiqué émis au terme de cette rencontre indique que le gouvernement entend s’activer pour la santé et la sécurité du consommateur et son pouvoir d’achat en coordonnant le travail des différents organes de contrôle et en montant en gamme dans les campagnes communes de suivi.

Il a été décidé de mettre en place un comité mixte composé des structures de supervision dans les départements concernés. La première réunion a été calée la semaine prochaine pour élaborer une stratégie conjointe et des rencontres périodiques. Il y aura également des campagnes sectorielles conjointes toutes les deux semaines, à commencer par les restaurants et les fast-foods.

 

par -
selon les données communiquées par le ministère du commerce et de l’artisanat

Les restaurateurs, grossistes et autres détaillants dans l’alimentation doivent désormais s’attendre à voir les agents de contrôle débarquer plus fréquemment. Le nouveau ministre du Commerce, Amor Behi, en a fait la promesse ce jeudi 14 septembre 2017 sur Shems FM. Il a indiqué que ses services planchent actuellement, avec la coopération de la police, du ministère de la Santé et du ministère de l’Agriculture, sur un nouveau dispositif de contrôle, pour coincer les fraudeurs…

Par ailleurs Behi a démenti les bruits selon lesquels un restaurant d’El Manar sert à ses clients de la viande de chat…

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

C’est un drôle de statut, celui publié par Achref Barbouche, sous le titre de «La politique en Tunisie, en deux mots ». Des mots, presque...

INTERVIEW

Slim Feriani, le ministre de l'Industrie et des PME et de l'Energie par intérim, a récemment accordé à Africanmanager une interview exclusive où il...

AFRIQUE

Reseaux Sociaux

SPORT