Une bonne année pour les DR du Commerce

Une bonne année pour les DR du Commerce

par -

Les directions régionales du commerce dans 17 gouvernorats ont exécuté, au cours des 10 mois de 2018, 350 décisions d’interdiction d’approvisionnement en produits subventionnés (boulangeries et commerçants de gros) et 216 décisions de fermeture de locaux commerciaux sur un total de 282, selon le rapport de la Direction générale de la Concurrence et de recherche économique

Présenté dans le cadre de la rencontre périodique des directeurs régionaux du commerce, le rapport a révélé que les brigades de contrôle ont relevé 30 mille infractions dont 7690 infractions concernant la spéculation et les prix, 8256 infractions relatives à la transparence des transactions commerciales et 8153 infractions liés à la tricherie et la concurrence déloyale.

Environ 1496 contraventions relatives à des actions frauduleuses touchant aux produits subventionnés ont été enregistrées, ainsi que 3914 infractions ayant trait au non respect des procédures et systèmes de commerce, selon un communiqué du ministère du commerce.

Le ministère a souligné que 15628 équipes de contrôle ont effectué 239 mille visites de terrain et 150 opérations complémentaires aux niveaux national, régional et local.
Le secteur agroalimentaire occupe la première place en termes d’infractions (8448), suivi du secteur des produits industriels (8349 infractions), les produits agricoles (7627 infractions), et différents autres produits (5085 infractions).

Le nombre d’infractions a cru de 192%, au cours des mois de juillet, août et septembre, par rapport à la même période de 2017, outre la croissance de 135% du nombre des visites de contrôle et celui des brigades de contrôle (+149%).

Les participants à la réunion périodique des directeurs régionaux du commerce ont discuté du programme du contrôle économique pour la prochaine période. Ce programme comporte le lancement des campagnes de contrôle et d’inspection inopinées dans les marchés, les locaux commerciaux, les usines et les boulangeries.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire