Tags Posts tagged with "front"

front

par -

Le président de la République, Béji Caid Essebsi, a présidé mercredi au palais de Carthage une réunion dans le cadre des consultations relatives à la formation du gouvernement d’union nationale.

Y étaient présents le secrétaire général de l’UGTT, la présidente de l’UTICA, le président de l’UTAP, et les responsables des partis Nidaâ Tounès, Ennahdha, UPL, Afek Tounès, Al-Chaab, Projet de Tunisie, Al-Moubadara, Al-Joumhouri, Al-Masar.

Le Front populaire dont le porte-parole officiel est Hamma Hammami, prévu pour se joindre à la réunion de ce mercredi, n’y était pas. Le président de la République, Caïd Essebsi, a « vivement » regretté cette absence, ajoutant, à l’ouverture de la réunion, qu’il avait pourtant retiré de ses pourparlers avec les dirigeants du FP, la conviction qu’ils adhéraient à l’initiative présidentielle et que, par conséquent, ils devaient participer à la réunion de ce mercredi au palais de Carthage.

 

par -

Le président de l’Instance nationale de lutte contre la corruption Chawki Tabib a appelé à la nécessité de constituer un front national de lutte contre la corruption qui associe partis, société civile, organisations nationales, gouvernement, parlement et pouvoir judiciaire.

Dans une déclaration en marge de la conférence organisée samedi par le mouvement Wafa sur la lutte contre la corruption, Tabib a indiqué que l’Instance mènera prochainement une campagne de sensibilisation pour mobiliser tous les pans de la société tunisienne dans le combat contre la corruption.

Il y a lieu également, a-t-il ajouté, de réaliser l’audit des rapports élaborés par les instances de contrôle et la cour des comptes durant les trois dernières années pour vérifier si les dossiers qui y figurent ont fait l’objet de poursuites judiciaires.

Le secrétaire général du mouvement Wafa, Abderraouf Ayadi a relevé que la conférence se veut une occasion pour réfléchir sur les questions prioritaires dont en premier lieu la lutte contre la corruption qui prend de l’ampleur de l’avis de l’instance anticorruption et menace certains acquis démocratiques de la révolution.

Ayadi a appelé à la nécessité de trouver un dénominateur commun entre partis, organisations et syndicats pour lutter contre la corruption et réformer les institutions, réaffirmant son opposition au projet de réconciliation économique et financière lancé par le président de la République.

Le mouvement Wafa a lancé à cette occasion une charte de lutte contre la corruption visant à mobiliser tous les efforts pour venir à bout de la corruption.

par -
Zouhair Maghzaoui
Lors d’une séance plénière qui se tient actuellement à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP)consacrée à l’examen du projet de loi régissant le statut de la Banque Centrale de Tunisie (BCT), les députés du Front Populaire ont appelé le gouvernement à ouvrir une enquête approfondie sur les violences policières commises, samedi dernier, par des agents de sécurité contre certains nombre de chômeurs.
Selon le député, des chômeurs de l’enseignement supérieur ont été violemment agressés par des agents sécuritaires à la place de la Kasbah.

Il a ajouté que certains du députés du front populaire ont été également menacés par les  agent de la sécurité.

par -
Le Front Populaire a dévoilé les noms de ses têtes de listes électorales en Tunisie ainsi

Le Front Populaire a dévoilé les noms de ses têtes de listes électorales en Tunisie ainsi qu’à l’étranger.

Il s’agit, selon la liste publiée par Mosaïque Fm, de :

Mbarka Brahmi (Sidi Bouzid)

Mourad Amdouni (Bizerte)

Naceur Brahmi (Zaghouan)

Jilani Hammami (Siliana)

Ahmed Essefi (Sfax 1)

Zied Lakhdhar (Ben Arous)

Mongi Rahoui (Jendouba)

Ahmed Seddik (Tunis 1)

Lotfi Ben Issa (Tunis 2)

Ammar Amroussia (Gafsa)

Nizar Amamou (Mannouba)

Jalloul Azzouna (Nabeul 1)

Fethi Chamkhi (Nabeul 2)

Habib Karray (Ariana)

Par ailleurs, un point de presse aura lieu, jeudi, 21 août 2014 pour dévoiler d’une manière officielle ses listes électorales et divulguer tous ses candidats en Tunisie et à l’étranger.

par -
Le Front populaire se présentera aux prochaines législatives dans toutes

Le Front populaire se présentera aux prochaines législatives dans toutes les circonscriptions électorales, ont affirmé, vendredi, des dirigeants du Front au cours d’une réunion à Kébili.

« Il n’y aura pas d’alliance avec Nidaa Tounes à l’occasion du prochain scrutin, le Front devra se présenter sous sa propre bannière avec des listes qui seront annoncées au courant de la semaine », ont précisé, Riadh Ben Fadhel, secrétaire général du Pôle moderniste et Mohamed Jemour, porte-parole du Parti des patriotes démocrates unifié.

Ils ont annoncé au cours de cette rencontre consacrée à la préparation des prochaines élections, que le Front populaire fera l’annonce sur son candidat à la présidentielle après la réunion du conseil des secrétaires des partis composant le Front prévu dimanche prochain.

Toutefois, ont-ils assuré, un large consensus se dégage en faveur de la candidature de Hamma Hammami, porte-parole du Front aussi bien aux élections législatives que présidentielles.

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Le président de la Conect (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie), Tarek Cherif, a accordé à Africanmanager une interview exclusive dans laquelle il a...

AFRIQUE

Lors du Rail Industry Summit qui réunit industriels et fournisseurs du secteur ferroviaire, Bombardier Maroc a annoncé vouloir ouvrir son usine d'ici 2020, rapporte...

Reseaux Sociaux

SPORT

résultats des matches de la 5è journée de la phase de poules de la Ligue des champions (groupes C et D), disputés mercredi Groupe C Qarabag...