Tags Posts tagged with "Ghazi, Jribi"

Ghazi, Jribi

par -

Le ministre de la Justice, Ghazi Jribi, a estimé que “la corruption, un phénomène qui menace désormais l’Etat, commande de conjuguer les efforts de toutes les forces vives du pays afin de l’éradiquer, dans le cadre de la loi”.
Dans une déclaration de presse, lundi, en marge de sa participation à un atelier de travail à Djerba (gouvernorat de Médnine) sur les expériences pilotes en matière de soutien aux établissements pénitentiaires et judiciaires, Jribi a indiqué que l’Etat déploie des “efforts considérables” pour faire face au phénomène de la corruption sous toutes ses formes et barrer la route devant tous ceux qui constituent une menace pour l’Etat et sa stabilité.
“Dans toutes les démocraties, la lutte contre la corruption exige des institutions sécuritaires, judiciaires et constitutionnelles de s’acquitter comme il se doit de leurs responsabilités”, a-t-il estimé, ajoutant que la création du Conseil supérieur de la magistrature permettra au système judiciaire de mieux contrôler la situation, être plus efficace et adhérer davantage aux efforts visant à relever les défis auxquels est confronté le pays.

par -

Le ministre de la Justice Ghazi Jribi a reçu, mercredi, une délégation de l’Instance nationale de prévention de la torture conduite par sa présidente Hamida Dridi.
Ghazi Jribi a souligné à cette occasion la disposition de son département à soutenir l’action de l’Instance et à l’aider à accomplir sa mission dans les meilleures conditions, lit-on dans un communiqué du ministère de la Justice.
La rencontre a porté sur les visites inopinées dans les établissements pénitentiaires et les centres de rééducation relevant des attributions de l’Instance, indique la même source.
Le ministre a insisté sur la nécessité d’organiser ces visites en coordination avec les établissements pénitentiaires et de rééducation.
La présidente de l’Instance Hamida Dridi a récemment attiré l’attention sur la situation des prisons en Tunisie qu’elle a qualifiée de “déplorable” et de “bombes à retardement”. L’encombrement des établissements pénitentiaires qui a atteint 200% engendrera forcément de mauvais traitements, a-t-elle affirmé en marge d’une conférence internationale sur la mise en place de l’Instance de prévention de la torture organisée en décembre dernier à Tunis.
Hamida Dridi avait déclaré que les visites inopinées effectuées dans le cadre de la mission de l’Instance ont pour objectif l’amélioration des conditions en milieu carcéral. L’Instance devra ensuite élaborer des recommandations et des rapports qu’elle présentera aux différentes parties concernées pour effectuer des réformes.

par -
Depuis 2011: Président du Haut Comité du Contrôle Administratif et Financier

Ghazi Jribi, désigné au poste de ministre de la Justice dans le gouvernement d’union nationale, est né le 5 décembre 1955 à Tunis.
Juge administratif, Jribi est titulaire d’un DEA en droit public à l’Université Paris-1Panthéon-Sorbonne.
Il a été nommé ministre de la Défense nationale dans le gouvernement de Mehdi Jomaa, le 27 janvier 2014, poste qu’il a occupé jusqu’au 6 février 2015.
Il avait auparavant assuré plusieurs fonctions dont, principalement, celle de premier président du Tribunal administratif (2007), puis de président du Haut Comité de contrôle administratif et financier en 2011.
Jribi avait été nommé délégué général de l’Etat au Tribunal administratif de 1984 à 2001 et a, également, été directeur juridique à l’Institut Arabe des Droits de l’Homme (IADH) et président du Conseil de la Concurrence.
Il a, par ailleurs, enseigné à l’Ecole nationale d’administration de Tunis (1988-2013) ainsi qu’à l’école préparatoire aux académies militaires (1989-1996) et à l’Institut supérieur de la magistrature à Tunis (2000-2005).
Ancien sportif, Ghazi Jribi a été joueur international dans l’équipe de Tunisie de basket-ball (1975-1985) puis vice-président de la Fédération tunisienne de basket-ball (1994-1996).

par -
Le président de la République par intérim, Foued Mbazzaa, a décidé, vendredi matin, la nomination de Ghazi Jribi, président du Haut comité de contrôle administratif et financier. Prié de commenter son changement à la tête du Tribunal administratif, l’ancien président de cette institution nous a déclaré qu’il ne le fera pas et qu’il n’a donné aucune déclaration dans ce sens à aucun journal de la place.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux