Tags Posts tagged with "greve"

greve

par -

Les distributeurs de gaz domestique en gros ont décidé de suspendre la distribution du gaz, du 30 novembre au 2 décembre 2017, à l’issue de la réunion des professionnels du secteur, jeudi, au siège de l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA).
La chambre syndicale nationale des distributeurs de bouteilles de gaz en gros a appelé, dans un communiqué publié vendredi, à l’activation des accords signés relatifs à l’augmentation de 40 millimes de la prime de distribution avec un effet rétroactif, depuis le mois de janvier 2017 et l’augmentation de 60 millimes de la prime de distribution convenue, depuis octobre 2016.
La chambre revendique également l’octroi d’une prime exceptionnelle pour faire face à la hausse vertigineuse des prix (pièces de rechange, assurance, maintenance et équipements…), l’intervention auprès des sociétés pétrolières pour solutionner la faible distribution des bouteilles vides d’une capacité de 13kg sur le marché outre la mise en place d’un mécanisme pour trouver une solution à la question des bouteilles non réutilisables.
Les professionnels du secteur ont évoqué, au cours de cette réunion, les problèmes du secteur qui “peuvent menacer la pérennité et l’avenir de la profession” et la non application des accords conclus entre la chambre nationale, le ministère de l’énergie, des mines et des énergies renouvelables.

par -

La grève générale dans le secteur pétrolier, initialement programmée pour aujourd’hui 1er novembre 2017 a été reportée au 15 du même mois, rapporte Mosaïque Fm.

Un conseil ministériel consacré à la société tunisienne des industries de pneumatiques sera tenu pour tenter de trouver des solutions aux problèmes que connaît la STIP, indique la même source.

Rappelons qu’une réunion de réconciliation a eu lieu hier soir 31 octobre 2017 et a regroupé la partie administrative et les représentants de la Fédération Générale de Pétrole et des produits chimiques relevant de l’UGTT.

par -

La Chambre syndicale des transporteurs du carburant (UTICA) a affirmé, jeudi, dans un communiqué qu’elle n’a pas été informée à temps ni de l’horaire ni du lieu exact de la réunion avec la partie syndicale (UGTT), laquelle a reporté mercredi, la grève de trois jours prévue ce week-end, au début du mois de novembre.
Suite aux informations diffusées sur son absence de la séance de conciliation, la Chambre a précisé que l’invitation lui est parvenue après l’horaire prévu du démarrage et le lieu mentionné de la réunion était le local de l’inspection du travail à Bab Khadra alors que la réunion s’est tenue au siège du ministère des Affaires sociales.

“Nous avons entendu parler de la réunion à travers les déclarations dans les médias d’un responsable syndical à la fédération du transport de l’UGTT”, a affirmé le président de la Chambre, Fathi Zouari, dont les propos sont rapportés dans le communiqué.
“La chambre ne reçoit d’habitude que des invitations des autorités de tutelle à travers les canaux officiels habituels et non les déclarations médiatiques ” a-t-il ajouté, notant que ” l’élément décisif dans le report de la grève a été l’appel lancé par la chambre, mercredi, pour inviter les entreprises du secteur à appliquer l’augmentation des salaires et toute affirmation du contraire constitue une contre vérité”.

Selon un communiqué du ministère des Affaires sociales, paru mercredi, la grève des transporteurs du carburant et des marchandises par voie terrestre a été reportée pour les 2, 3 et 4 novembre 2017 suite à une réunion tenue, mercredi après-midi, au siège du ministère des affaires sociales, entre les différents partenaires sociaux.

par -

Le syndicat de base de l’Office des Tunisiens à l’Étranger (OTE) relevant de l’union générale tunisienne du travail (UGTT) a décidé d’observer une grève, aujourd’hui, jeudi 26 octobre 2017, aux niveaux régional et central.

Selon un communiqué publié par le syndicat, la décision de cette grève intervient suite au refus de l’autorité de tutelle d’assumer ses responsabilités et d’entrer en négociations avec les employés de l’office.

Le syndicat a réitéré l’attachement aux revendications contenues dans la motion professionnelles, affirmant qu’il ne renoncera à aucune d’entre elles.
Le syndicat de base de l’OTE revendique que la plupart des affectations au poste d’attaché social soient effectuées auprès des agents et cadres de l’office.
Le secrétaire général du syndicat, Mourad Ben Sassi avait déclaré, la semaine dernière à la TAP, que 50% des nominations au poste d’attaché social s’effectuaient parmi les agents et cadres de l’office alors qu’elles ne dépassent pas, aujourd’hui, 10% sur décision du directeur général de l’office sous prétexte qu’il n’existe pas de compétences aptes à assumer cette fonction.

Il a ajouté que les employés de l’office dénoncent le comportement du directeur de l’office qui s’approprie toutes les missions à l’intérieur du pays et à l’étranger pour servir ses intérêts personnels.
Par ailleurs, le syndicat appelle l’autorité de tutelle à ouvrir une enquête pour vérifier le bien fondé de l’existence de dossiers de corruption depuis la nomination de l’actuel directeur général.

par -

Le secrétaire général de la Fédération générale du transport, relevant de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Moncef Ben Romdhane, a affirmé, lundi, le maintien de la grève du secteur du transport de carburant et des marchandises par voie terrestre prévue les 26, 27 et 28 octobre 2017 si les chambre syndicales relevant de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA) ne signent pas l’avenant relatif à la majoration des salaires des travailleurs de ce secteur.
Dans une déclaration à la TAP, Ben Romdhane a ajouté qu’une séance de travail consacrée à cette question s’est tenue lundi matin, au siège du ministère des Affaires sociales mais elle était vouée à l’échec en raison du refus des chefs d’entreprises d’appliquer l’accord relatif à l’augmentation des salaires. Ces derniers, a-t-il dit, ont demandé un nouveau délai d’un mois pour signer l’avenant relatif à ces majorations.
Le secrétaire général de la fédération générale du transport avait expliqué aux médias que les raisons de cette grève, initialement prévue pour les 12, 13 et 14 octobre 2017, est le non versement des majorations salariales au profit des travailleurs au titre de 2016 et dont la valeur est estimée à 6,3% (entre 20 et 35 dinars). Il a fait savoir que cette augmentation salariale concerne 13 mille travailleurs environ.

par -

La Fédération générale de la Santé relevant de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) avait décrété une grève dans les cliniques privées le 26 septembre 2017 après l’échec des pourparlers avec la Chambre des cliniques privées, affiliée à l’UTICA, sur les majorations salariales au titre de 2016 et 2017. Elle a remis ça ce mardi 17 octobre 2017, cette fois en signe de protestation contre la non-application de l’accord stipulant une hausse des salaires pour 2016/2017, indique un communiqué de la Fédération. La grève est prévue ce jeudi 19 octobre…

par -

Abdelkader Jlassi, secrétaire général de la Fédération Générale de l’électricité et du gaz, a annoncé samedi 14 octobre 2017, sur Mosaïque FM, une grève de deux jours des agents et cadres de la STEG, les 28 et 29 novembre 2017.
Les motifs de ce mouvement : La levée des subventions sur l’électricité et le peu d’empressement des autorités à traiter les dossiers de corruption.

Pour rappel, Jlassi est intervenu dans la même journée sur Jawhara FM pour évoquer l’énorme montant des impayés, notamment l’ardoise des structures publiques. Il avait également parlé de présomptions de corruption autour d’un appel d’offres pour la construction d’une centrale électrique…

par -

La grève du secteur du transport de carburant et des marchandises par voie terrestre prévue les 12, 13 et 14 octobre 2017 a été reportée au 26, 27 et 28 octobre du même mois a déclaré, ce mardi à la TAP, le secrétaire général de la fédération générale du transport, relevant de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Moncef Ben Romdhane.
Ben Romdhane a ajouté que cette décision a été prise lors d’une séance tenue, hier lundi, avec les présidents des chambres syndicales concernées, relevant de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA) au cours de laquelle il a été convenu de tenir une nouvelle réunion de négociations le 20 octobre courant en présence des ministres des Affaires sociales, du Transport, du Commerce et de l’Energie.
Le responsable syndical avait, lors d’une rencontre avec la presse tenue, vendredi dernier, expliqué les raisons de cette grève par le non versement des majorations salariales au profit des travailleurs au titre de 2016 et dont la valeur est estimé à 6,3% (entre 20 et 35 dinars). Il a fait savoir que cette augmentation salariale concerne 13 mille travailleurs environ.

par -

Le secrétaire général adjoint de l’UGTT, Sami Tahri, a annoncé ce vendredi 6 octobre 2017 une grève générale dans le secteur du transport de carburant, les 12, 13 et 14 octobre 2017.
Selon les informations rapportées par Mosaïque Fm, Tahri n’a pas dévoilé les raisons derrière cette décision.

Presque toutes les grèves de ce type, après avoir affolé les automobilistes qui se ruaient déraisonnablement sur les stations-services, avaient été évitées in extremis en donnant des gages aux protestataires. On verra ce qu’il en sera pour celle-là…

par -

Les chauffeurs des taxis individuels ont décidé d’observer une grève d’un jour, lundi 2 octobre, de 5h00 à 21h00 en protestation contre la mort de leur collègue, Kamel Boughanmi, suite à un braquage, a annoncé, vendredi, la chambre syndicale nationale des propriétaires de taxis de Tunis.
Kamel Boughanmi est décédé, jeudi 28 septembre, suite à une attaque cardiaque, après avoir été braqué par deux jeunes à l’Avenue Jean Jaurès, en plein centre-ville de Tunis.
La chambre a indiqué, dans un communiqué, que les obsèques de Kamel Boughanmi auront lieu vendredi à partir de midi.
De son côté, le Bureau Exécutif de l’Union Tunisienne des Taxis Individuels et les bureaux régionaux de l’Union au Grand Tunis ont décidé d’observer une grève ouverte à partir de lundi 9 octobre.

par -

Le syndicat régional de l’éducation à Sfax, relevant de l’union générale tunisienne du travail (UGTT), a annoncé jeudi 07 septembre 2017, que les employés administratifs et les techniciens des écoles et des lycées seront en grève le 12 septembre prochain.

Selon les données rapportées par Shems fm, ces derniers réclament l’octroi de livres scolaires pour leurs enfants.

par -

La fédération générale de la santé, relevant de l’union générale tunisienne du travail (UGTT), a  annoncé jeudi 7 septembre 2017, une grève générale  pour le 26 septembre 2017, dans les cliniques privées, rapporte Shems fm.

Cette grève vient à la suite du refus, par la chambre nationale des cliniques privées, de signer un accord comportant une augmentation des salaires pour 2016/2017, a précisé la même source.

par -

Le Groupement Professionnel de la Boulangerie de la CONECT a rejeté lundi 21 août, dans un communiqué, les déclarations du président de la Chambre syndicale des boulangeries ayant menacé de grève dans le secteur de la boulangerie, exprimant sa disposition à assurer la production de pain dans les meilleures conditions dans les différentes régions du pays.

Ce Groupement a considéré que ” ces déclarations visent en réalité à profiter davantage des défaillances du système actuel de compensation aux dépens des intérêts du citoyen et des exigences de rationalisation du budget de l’Etat surtout que les boulangeries bénéficiant de la compensation ne paient que 6 Dinars pour le quintal de farine et demandent l’augmentation de la compensation alors que les boulangeries modernes s’approvisionnent en farine à 52 Dinars le quintal sans bénéficier de la compensation et offre au consommateur une qualité supérieure de pain conforme aux normes les plus exigeantes au même prix fixé par les autorités officielles “.
Il a également attiré l’attention du Gouvernement et de l’opinion publique sur ce qu’il a qualifié de ” graves tentatives d’induction en erreur du président de la chambre syndicale des boulangeries en parlant de boulangeries non organisées alors que celles-ci travaillent dans le cadre du respect total de la loi et de leurs obligations fiscales et sociales et constituent réellement des boulangeries modernes équipées de matériel conforme aux nouvelles normes de qualité, de propreté et de santé “.

Selon le groupement les boulangeries modernes, dont le nombre dépasse actuellement 1200 unités, ont contribué à la création de plus de 12000 emplois soit en moyenne 10 emplois par boulangerie, introduisant ainsi une nouvelle dynamique dans le secteur et un passage à un palier supérieur de qualité sans recours à la compensation et à ses lourdes complications.
Le Groupement a également condamné ” les tentatives répétées de certaines parties visant à mettre davantage le système de compensation au service de leurs intérêts particuliers en recourant à la menace de grève et lancé un appel urgent ” au gouvernement “pour procéder à la refonte totale du système actuel de compensation en limitant cette dernière à une seule variété de pain afin de sauvegarder les intérêts du citoyen et son pouvoir d’achat et d’affecter les importantes ressources financières dégagées à d’autres utilisations“.

par -

Le ministère de l’Industrie et du Commerce n’a reçu, jusqu’au samedi 19 août 2017, aucun avis de la part de la Chambre nationale des boulangeries sur l’organisation d’une grève le mardi 22 août 2017, a fait savoir samedi le département. Le ministère a précisé qu’il a réagi favorablement à certaines revendications avancées par les professionnels et qui ont fait l’objet d’un accord, signé en mars 2017, et qu’il s’engage à tenir ses promesses, selon le timing fixé auparavant.
Il a réitéré l’impératif d’assurer la régularité de l’approvisionnement du marché en pain et sa disposition à étudier les préoccupations de la profession, notamment en ce qui concerne le dossier de la réforme du système de subvention, lequel fera l’objet, prochainement, d’un conseil ministériel restreint.

par -

Les boulangers ont fait savoir qu’ils feront grève le 22 aout 2017 et ce, sur toute l’étendue du territoire national, rapporte Mosaïque FM ce samedi 19 août 2017. A noter que ce mouvement est décrété par la Chambre nationale des propriétaires de boulangeries pour obliger les autorités à sévir contre les boulangeries anarchiques jugées néfastes pour le business…

par -

Les employés de la Télévision Nationale seront en grève les 1er et 2 avril 2017, a annoncé le secrétaire général du syndicat, Mohamed Saïdi.

Il a expliqué, dans une déclaration à Shems Fm, que l’absence de moyens et la détérioration des conditions de la Télévision Nationale sont la cause de cette grève.

Mohamed Saidi a, en outre, précisé que certains accords relatifs au paiement des employés n’ont pas été appliqués. « Nous avons constaté récemment qu’il y avait un certain attrait pour les télévisions privées, ce qui met en péril le service public », a-t-il ajouté…

par -

Les magistrats observeront, à partir du lundi 27 mars 2017 une grève de trois jours dans l’ensemble des juridictions du pays pour protester contre les décisions annoncées ce samedi en Conseil ministériel pour le renforcement de la magistrature judiciaire, administrative et financière, rapporte la TAP.
Cette décision a été prise à l’issue de la réunion du Conseil national de l’Association des magistrats tunisiens (AMT), réunis samedi à Tunis.
” Les décisions prises, en Conseil ministériel, demeurent insuffisantes et incomplètes “, selon une motion issue de cette réunion.
” Ces décisions sont passées outre le volet matériel, particulièrement en ce qui concerne la révision des salaires et des primes imposables des magistrats “, a souligné l’AMT.
Tout en regrettant de voir le gouvernement continuer à prendre des décisions de manière unilatérale, elle a dénoncé l’exclusion des structures judiciaires des concertations autour des questions qui engagent le secteur.

par -

Dans un communiqué publié l’après-midi du samedi 18 mars, L’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) a exprimé son refus de la décision de suspendre les cours dans l’enseignement secondaire, suite à la réunion des représentants syndicaux régionaux.

La centrale syndicale a rappelé son support aux professeurs du secondaire, mais elle a tenu à rappeler que l’année scolaire courante a déjà subit plusieurs perturbations, et que toute nouvelle perturbation ne fera qu’en rajouter une couche. L’UGTT a précisé que ce seront les élèves qui paieront le prix cher d’un conflit entre le syndicat et le ministère de l’Éducation.

“Nous avons tenu à éviter tout ce qui pourrait déconcentrer nos enfants, surtout ceux qui se préparent à passer les examens nationaux… Nous refusons la suspension des cours et nous comptons sur tous les syndicalistes de l’enseignement secondaire et tous les professeurs pour poursuivre le travail sérieux… tout en poursuivant les négociations pour trouver une alternative à la tête du ministère”, indique le communiqué.

par -

Le syndicat général de l’enseignement secondaire décide de suspendre les cours dans tous les lycées et collèges à partir du lundi 27 mars 2017, rapporte la TAP…

Le bras de fer entre le ministre de l’Education, Néji Jalloul et les profs atteint donc des proportions que seul le chef du gouvernement, Youssef Chahed, semble pouvoir stopper, face à l’impuissance manifeste de l’UGTT pour calmer ses troupes. Mais problème : Chahed, jusqu’ici, s’est refusé à donner son arbitrage. On verra ce qu’il en sera avec  cette escalade qui risque de torpiller l’année scolaire…

par -

L’Union Régionale du Travail à Tataouine a décidé d’entamer une grève de cinq jours au chantier de la société de développement et d’exploitation de permis du Sud (SODEPS), et ce suite à l’échec des négociations entre l’administration et les syndicalistes.

La grève sera observée à partir du jeudi, 16 mars 2017. Elle a été décidée pour protester contre la non-application de l’accord signé auparavant entre SODEPS et l’Entreprise Tunisienne d’activités pétrolières (ETAP)

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Le président de la Conect (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie), Tarek Cherif, a accordé à Africanmanager une interview exclusive dans laquelle il a...

AFRIQUE

La 23ème Conférence des Parties (COP23) de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) tenue à Bonn (Allemagne) du 6 au...

Reseaux Sociaux

SPORT

La sélection tunisienne de kyokushinkai a terminé à la 3e place du championnat arabe de cette catégorie organisé au Liban, avec un total de...