Tags Posts tagged with "Hilton "

Hilton 

par -

Alors qu’elle continue à accroître sa présence en Afrique en lançant de nouvelles marques et en pénétrant dans de nouveaux pays, Hilton a annoncé aujourd’hui être en bonne voie pour plus que doubler sa taille au cours des cinq prochaines années avec l’ouverture du Legend Hotel Lagos Airport, Curio Collection by Hilton – premier hôtel Curio Collection by Hilton de la société en Afrique.

Le Legend Hotel Lagos Airport est implanté à l’aéroport international Murtala-Muhammed qui dessert plus de huit millions de passagers chaque année. Adjacent au terminal de jets privés de l’aéroport, l’élégant hôtel possède un bureau des douanes et d’immigration exclusif dans l’hôtel pour les passagers voyageant en jet privé. Soigneusement sélectionné pour faire partie de la collection exclusive d’hôtels et centres de villégiature uniques célébrés pour leur individualité, l’hôtel rejoint plus de 60 hôtels Curio Collection à travers le monde. Il s’agit du premier hôtel de Hilton à Lagos, et son deuxième au Nigeria ; sept autres hôtels figurent parmi les projets de développement pour le pays.

S’exprimant avant le Forum sur l’investissement hôtelier en Afrique à Nairobi, Chris Nassetta, président et chef de la direction de Hilton, a déclaré : « Nous continuons d’innover en Afrique avec de nouveaux produits et marques, et nous sommes ravis de lancer notre marque Curio Collection ici avec l’ouverture du Legend Hotel Lagos Airport. Alors que le continent continue de connaître une urbanisation rapide, les Nations Unies prévoyant que les dix villes connaissant la croissance la plus rapide au monde seront en Afrique d’ici 2035, cet hôtel fait partie de notre stratégie visant à connecter les clients à des villes et aéroports clés dans toute la région. »

Hilton constate une forte demande pour ses marques dans tout le continent et prévoit d’ouvrir huit hôtels au total en Afrique cette année, dont trois sous l’enseigne Hilton Garden Inn. Cette marque plait à la vague grandissante de voyageurs de la classe moyenne se rendant en Afrique, et parcourant ce continent, et la société prévoit d’ouvrir au moins 16 hôtels Hilton Garden Inn au cours des cinq prochaines années, dont les entrées de la marque à Kampala, au Ghana, au Malawi, au Swaziland et dans de nombreux autres lieux stratégiques à travers l’Afrique subsaharienne.

L’an dernier, Hilton a lancé la Hilton Africa Growth Initiative, qui soutiendra la conversion d’hôtels existants vers des marques Hilton avec un investissement de 50 millions USD sur cinq ans. Durant cette période, Hilton envisage d’assurer 100 opportunités de conversion avec l’ajout de quelque 15 à 20 000 chambres à son portefeuille afin de satisfaire le besoin croissant d’hôtels de marque de qualité dans tout le continent.

Déterminée à poursuivre sa croissance et à profiter d’opportunités en Afrique, Hilton affiche une présence continue sur le continent depuis 1959. Avec 41 hôtels ouverts et 53 dans ses projets de développement en Afrique, Hilton prévoit de doubler son implantation sur le continent au cours des cinq prochaines années. Cela inclut des entrées sur le marché dans 13 pays où la société n’a encore aucune activité, comme le Botswana, le Ghana, le Swaziland, l’Ouganda, le Malawi et le Rwanda.

par -

A l’horizon 2022, les clients de la célèbre chaine hôtelière Hilton pourront à nouveau séjourner dans la Capitale marocaine après la signature d’un accord historique avec le fond Wessal Capital. Lors de la cérémonie de signature qui s’est déroulée à Dubaï, un accord de gestion pour l’ouverture d’un Hilton de 150 chambres à Rabat, au sein du grand projet Wessal Bouregreg, a été confirmé.

Wessal Bouregreg est un projet structurant multifonctionnel qui offrira un nouveau cadre de vie aux habitants de Rabat et de Salé à travers ses composantes résidentielles, son quartier d’affaires, de nombreuses attractions culturelles et de loisirs et des promenades tout au long des rives du fleuve du Bouregreg. Les clients du Hilton Rabat pourront bénéficier d’une panoplie d’équipements de proximités et de divertissements tels qu’un shopping mall, le Grand Théâtre de Rabat conçu par la célèbre architecte feu Zaha Hadid ainsi bien que d’autres attractions culturelles. L’hôtel lui-même offrira un choix de restauration varié, une piscine extérieure, un spa, un salon et un des espaces de réunion.

Selon Rudi Jagersbacher le président du groupe Hilton Moyen-Orient, Afrique et Turquie: « Cet hôtel annonce notre retour à Rabat, tout en faisant partie de l’un des projets les plus importants de la ville. En effet, le projet Wessal Bouregreg va permettre de consolider le positionnement de Rabat comme un véritable centre culturel et de loisirs de la région et de répondre à la forte demande internationale d’hébergement de haut standing. L’an dernier, le groupe Hilton a ouvert un bureau de représentation permanente pour assurer son développement en Afrique du Nord, nous avons aussi ouvert avec succès deux hôtels à Tanger et nous avons trois hôtels en construction à Al Houara, Taghazout Bay et Casablanca. Le groupe Hilton profite d’un bon élan au Maroc et je m’attends à ce que notre implication dans ce projet soit un catalyseur pour notre croissance future dans la région. »

De son côté, le Directeur Général de Wessal Capital, Abderrahmane El Ouazzani a déclaré que « la signature de ce contrat de management avec le groupe Hilton revêt une importance particulière, puisque c’est le premier d’une longue liste de futurs établissements hôteliers que Wessal Capital entend développer. Le Hilton Rabat sera situé en plein cœur de la Place Culturelle de Wessal Bouregreg. Nous avons choisi le groupe Hilton pour son expérience historique et son excellence dans le secteur de l’hôtellerie ».

par -

Hilton poursuit sa croissance et son développement en Égypte, 60 ans après sa première implantation dans le pays, avec l’ouverture imminente du Hilton Cairo Heliopolis. La société hôtelière internationale leader sur le marché a également confirmé son projet d’ouverture, dans le courant de cette année, d’un premier établissement de son enseigne de marque Waldorf Astoria en Égypte. Une fois rebaptisé, celui-ci deviendra le premier hôtel Waldorf Astoria du groupe en Afrique. Hilton pose ainsi les jalons pour devenir un opérateur du tourisme de luxe dans la région.

Hilton a signé deux conventions de gestion avec Gulf-Egypt for Hotels & Tourism (S.A.E) pour opérer l’hôtel de luxe Heliopolis Hotel & Towers sous deux marques distinctes. Hilton accueille désormais ses clients dans son établissement de luxe haut de gamme de 593 chambres, voisin du Towers Luxury Hotel avec ses 247 chambres, lequel sera rebaptisé « Waldorf Astoria Cairo » suite à un programme de rénovation ambitieux.

La remise à neuf, qui devrait s’achever avant la fin de cette année, permettra de proposer une nouvelle adresse aux voyageurs dans le tourisme de luxe en Afrique. L’hôtel offrira en effet, pour la première fois sur le continent, le cadre exceptionnel du Waldorf Astoria, avec ses expériences inoubliables et son concept de « True Waldorf Service ». Le programme prévoit la modernisation des 247 chambres et suites dans un design personnalisé reflétant les plus pures traditions de l’hospitalité égyptienne, la rénovation du vaste espace d’accueil et du lobby pour proposer une expérience emblématique dès l’arrivée des clients, ainsi que l’ajout d’un spa élégant et raffiné. Les concierges personnels du Waldorf Astoria Cairo s’assureront que chaque client bénéficie d’un service prévenant et personnalisé avant, pendant et après son séjour.

Rudi Jagersbacher, Président de Hilton pour le Moyen-Orient, l’Afrique et la Turquie, explique : « Nous entamons l’année 2018 avec classe, en lançant notre marque Waldorf Astoria sur le continent africain et en ouvrant notre sixième hôtel dans la capitale égyptienne, le Hilton Cairo Heliopolis. Nous travaillons avec des partenaires de choix, Gulf-Egypt for Hotels & Tourism (S.A.E) et nous nous réjouissons déjà du succès exceptionnel de ces deux hôtels, lesquels offriront à nos clients une nouvelle option extrêmement pratique, à 4 km seulement de l’aéroport du Caire et proche du Nouveau Caire. »

Mohsen Abu Al Azm, Directeur général de Gulf-Egypt for Hotels & Tourism (S.A.E), ajoute : « Nous sommes enchantés de ce partenariat avec Hilton pour la gestion de ces deux établissements de prestige. Avec un large choix d’infrastructures et d’offres de haute qualité, le Hilton Cairo Heliopolis et le prochain Waldorf Astoria deviendront les références en matière d’hébergement au Caire et dans toute la région. Hilton jouit de près de 100 ans d’expérience. Sa réputation internationale en termes de service, de qualité et d’excellence garantira à ces magnifiques hôtels un succès à long terme. »

Avec des équipements de haute qualité, le complexe aux deux marques compte deux salles de bal totalisant 3 000 m², un amphithéâtre avec technologies intégrées pour les conférences, 12 salles de réunion de 50 à 120 m², des espaces de pré-fonction ainsi qu’un centre d’affaires. Il inclut également deux piscines, des courts de tennis et de squash, un centre de remise en forme, un club de sport et un espace commercial.

Entre les deux hôtels, les clients auront un choix incroyable entre 17 options de restauration et de divertissement variées et élégantes. Leonardo est un restaurant de cuisine italienne classique aux influences modernes et subtiles et le Rainbow Bar est le bar lounge du lobby. Lan Tania propose des plats d’Extrême-Orient et d’Asie, avec une cuisine ouverte sur la salle. Al Dabke offre des spécialités libanaises cuites sur un gril à charbon à partir d’ingrédients authentiques et au moyen de méthodes de cuisson traditionnelles. L’hôtel comporte également un large choix d’autres restaurants servant des plats égyptiens, chinois et indiens, ainsi qu’un bar de piscine et un pub anglais traditionnel.

Heliopolis est l’un des quartiers résidentiels de premier choix de la ville. Il héberge également les bureaux présidentiels et diplomatiques de l’Égypte. Par ailleurs, l’hôtel est idéalement situé sur la principale artère menant au centre du Caire et à tous les autres quartiers de la ville, notamment aux sites touristiques les plus anciens et les plus populaires de l’Égypte. Cet emplacement de choix se situe à 8 km seulement du Nouveau Caire, une nouvelle ville qui devrait accueillir la capitale de l’Égypte ainsi que le siège présidentiel et les ministères.

Les deux établissements feront partie de Hilton Honors , le programme primé de fidélisation de la clientèle, couvrant les 14 différentes enseignes d’hôtels du groupe Hilton. Les membres qui réservent leur séjour directement bénéficient d’avantages immédiats, notamment d’un curseur de paiement flexible qui leur permet de choisir le nombre exact de points à combiner avec de l’argent lors de la réservation d’un séjour, de réductions exclusives, du Wi-Fi standard gratuit et d’un accès à l’application mobile Hilton Honors. Les membres Diamond profiteront d’une connexion Wi-Fi gratuite à haut débit, de surclassements en fonction des disponibilités, d’un petit-déjeuner gratuit et d’un bonus de 1000 points par séjour. Les membres Gold auront le choix entre un petit-déjeuner continental gratuit ou d’un bonus de 1000 points par séjour.

Hilton, qui compte plus de 5 100 hôtels dans le monde, est présent en Égypte depuis plus de 60 ans de façon ininterrompue et devrait consolider sa présence dans le pays, avec l’ouverture de sept nouveaux hôtels au cours des cinq prochaines années.

par -

L’État Tunisien et la société Al Karama Holding envisagent de céder, par l’appel d’offres qui vient d’être récemment publié, de céder la participation publique directe et indirecte qu’ils contrôlent dans le capital de la Société Touristique Tunisie Golfe “STTG” qui gère l’hôtel Le Palace dans la banlieue nord de Tunis, et qui représente 88,8% du capital.

Smart Finance, Cabinet conseil d’Ahmed ben Jemaa (fils de l’ancien ministre Sadok Ben Jemaa) et Jalel Henchiri, personnalité connue dans le domaine touristique, a été retenu comme conseiller exclusif des cédants pour la réalisation de l’ensemble de l’opération de cession.

Le Palace est un complexe bâti sur une superficie de 17 Hectares. Il est composé de l’Hôtel «Le Palace Gammarth, classé 5* et comportant 239 chambres et 44 suites, ainsi que de nombreux autres espaces de loisirs et de congrès, d’un centre de thalassothérapie en cours de finition et d’un complexe immobilier résidentiel.

L’hôtel avait été racheté, en 2007 par la société Carthago du beau-frère de l’ancien chef d’État tunisien, Belhassen Trabelsi. Deux années plus tard, ce dernier signait une convention de partenariat avec le groupe hôtelier Hilton. Cette convention, devait aboutir au réaménagement de l’hôtel et sa réouverture sous la marque Hilton en deux années. La révolution tunisienne de janvier 2011, changera tous les plans, mais pas la convention. Cette dernière n’a pas été résiliée, ni d’une partie ni de l’autre et reste dons en vigueur. De fait, celui qui rachètera Le Palace, achètera un Hilton.

Notons que le processus de cession de cette participation publique, comprend une phase de pré-qualification suivie d’une phase d’offres financières ouvertes aux investisseurs pré-qualifiés. Les investisseurs intéressés étaient ainsi invités à retirer un dossier de pré-qualification qui définit le processus et les critères de pré-qualification, à partir du Mercredi 1er Novembre 2017. Les investisseurs intéressés devront faire parvenir leurs dossiers de manifestation d’intérêt directement au plus tard le Vendredi 22 décembre 2017. Les investisseurs pré-qualifiés auront par la suite la possibilité d’effectuer des travaux de Due Diligence dans le cadre d’une Data Room qui sera ouverte selon un calendrier et des modalités qui seront définies dans le dossier d’appel d’offres.

Notons enfin que même si la vente de l’hôtel Le Palace, prochain Hilton Tunisie, part quelque peu handicapée par ses 30 MDT de dettes, dont la moitié en fournisseurs, des suites de la baisse d’activité qui a touché tout le secteur hôtelier en Tunisie après les attentats terroristes qui ont émaillé les cinq dernières années.

L’activité commence cependant à reprendre et la carte Hilton constituera certainement une pièce maîtresse dans cette vente.

par -
Hilton s’est engagée à investir 50 millions de dollars au cours des cinq prochaines années en faveur de l’Initiative de croissance Hilton en Afrique, dans le but de soutenir l’expansion continue de son portefeuille en Afrique subsaharienne.

Ces fonds sont destinés à soutenir la transformation de près de 100 hôtels (environ 20 000 chambres), sur de multiples marchés africains, en établissements de marque Hilton, plus précisément la marque phare Hilton Hotels & Resorts, la marque haut de gamme DoubleTree by Hilton et celle récemment inaugurée, Curio Collection by Hilton.

Patrick Fitzgibbon, vice-président principal du développement de la marque Hilton pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique, a déclaré : « Présente depuis plus de 50 ans sur le continent africain, la société Hilton reste engagée envers la croissance en Afrique. Le modèle de transformation d’hôtels existants en établissements de la marque Hilton a remporté un franc succès sur de nombreux marchés. Nous espérons que cette initiative nous procurera de nombreuses opportunités de convertir beaucoup d’autres hôtels ».

« Cela nous permet d’élargir rapidement notre portefeuille et d’assurer un revenu aux propriétaires en augmentant leur visibilité auprès des voyageurs internationaux, interrégionaux et nationaux, et en particulier auprès des plus de 65 millions de membres Hilton Honors, qui veulent séjourner chez nous grâce à nos différentes marques leaders du secteur. Nous sommes convaincus du potentiel offert par les villes et les aéroports principaux, ainsi que de nos possibilités de développer notre offre dans les lieux de villégiature et les safari lodges ».

Ces hôtels bénéficieront de tous les avantages associés à l’offre Hilton, la marque leader du secteur, et à ses plateformes commerciales de classe mondiale. Les hôtels pourront également profiter des plateformes technologiques innovantes de la société Hilton, notamment l’enregistrement en ligne et la possibilité de choisir des chambres individuelles en réservant à travers l’application Hilton Honors.

M. Fitzgibbon a ajouté : « La variété des marques dont nous disposons offre aux propriétaires la possibilité de choisir ce qui convient le mieux à leur établissement. Nous avons déjà commencé à déployer cette initiative en concluant un accord avec deux hôtels : notre premier établissement DoubleTree by Hilton au Kenya et notre premier hôtel au Rwanda. Nous pensons pouvoir être en mesure d’en annoncer d’autres avant la fin de l’année ».

DoubleTree by Hilton Nairobi Hurlingham

Le premier hôtel à bénéficier de cette initiative est l’Amber Hotel sur la Ngong Road de Nairobi. Cet hôtel de 109 chambres réouvrira ses portes sous la marque haut de gamme DoubleTree by Hilton. Inauguré en 2016, il est actuellement en cours de réaménagement et rejoindra la marque à la fin de l’année. Après sa rénovation, il prendra le nom de DoubleTree by Hilton Nairobi Hurlingham. C’est le propriétaire actuel qui en assumera la gérance, à travers sa directrice générale, Elisha Katam, dans le cadre d’un accord de franchise.

DoubleTree by Hilton Kigali City Centre

L’hôtel de 153 chambres Ubumwe Grande Hotel, situé dans le quartier des affaires du centre de Kigali, sera exploité sous la marque DoubleTree by Hilton après son réaménagement complet en 2018. Cet établissement franchisé (avec 134 chambres et 19 appartements) a ouvert ses portes en septembre 2016. L’hôtel, après quelques modifications visant à changer son image, sera le premier établissement Hilton au Rwanda. Il sera ensuite rebaptisé sous le nom de DoubleTree by Hilton Kigali City Centre.

La société Hilton exploite actuellement 19 hôtels en Afrique subsaharienne et 29 de plus sont prévus. Elle est présente sur le continent africain depuis plus de 50 ans.

par -

Hilton a signé une convention de gestion avec Group Sadiki afin d’ouvrir son premier hôtel à Casablanca. La nouvelle arrive après une année marquante pour Hilton au Maroc, qui a procédé au rétablissement de sa présence dans le pays en mars 2016 avec l’ouverture du Hilton Garden Inn Tanger City Center. La marque moyenne gamme Hilton Garden sera bientôt représentée dans la plus grande ville du Maroc, avec la construction d’un établissement prévue pour cette année.

Hilton Garden Inn Casablanca Sidi Maarouf se composera initialement de 118 chambres et comptera un espace disponible pour permettre son expansion. L’hôtel fait partie d’un développement à usage mixte avec une salle de bal de 550 m² et un restaurant marocain-oriental dont la construction est également prévue à proximité. Le Hilton Garden Inn comprendra trois restaurants dans l’établissement, en plus d’un autre espace événementiel de 300 m² ajouté au complexe. L’hôtel pense pouvoir accueillir ses premiers clients en 2021.

Hilton Garden Inn Casablanca Sidi Maarouf se composera initialement de 118 chambres et comptera un espace disponible pour permettre son expansion

Carlos Khneisser, VP du développement pour la région MENA de Hilton Worldwide, a déclaré : « Casablanca est un marché que nous envisageons depuis un certain temps et nous sommes convaincus d’avoir identifié le bon partenaire et le bon emplacement pour établir notre premier établissement. Sidi Maarouf s’impose rapidement comme la porte d’entrée vers le centre-ville avec la construction de son nouveau pont suspendu et comme l’un des importants quartiers d’affaires au Maroc ».

Sidi Maarouf qui est situé dans le sud-ouest de Casablanca, est devenu le nouveau quartier d’affaires au sein duquel plusieurs multinationales se sont établies au cours de ces dernières années. Situé à seulement 25 km de l’aéroport Mohamed V et directement accessible en tramway, le quartier bénéficie d’un emplacement privilégié pour les réunions et événements.

Abderrahim Sadiki de Group Sadiki a indiqué : « C’est un privilège pour nous d’amener pour la première fois le nom de Hilton à Casablanca. De plus en plus d’entreprises cherchent à localiser leurs activités à Sidi Maarouf et nous constatons ainsi une augmentation de la demande en termes de qualité de l’hébergement. Ayant pris la décision d’étendre nos opérations existantes sur ce site et d’y inclure un hôtel, nous sommes heureux de le faire en partenariat avec un opérateur international majeur tel que Hilton, qui, sans aucun doute, va nous aider à obtenir des résultats optimaux ».

John Greenleaf, Directeur général de Hilton Garden Inn, a déclaré: « Après la réussite du lancement de notre marque au Maroc plus tôt l’année dernière, nous sommes convaincus que le Hilton Garden Inn Casablanca Sidi Maarouf répondra aux besoins des voyageurs cherchant une marque hôtelière internationale de confiance et abordable. La marque Hilton Garden Inn est connue dans le monde entier pour proposer les éléments essentiels d’un séjour réussi, notamment : des matelas supérieurs pour un sommeil profond, une salle de sport complète, des repas de bonne qualité et des espaces de travail réfléchis ».

Le chantier de construction du Hilton Garden Inn Sidi Maarouf se trouvera à proximité de l’échangeur situé entre les trois autoroutes principales, la N11, l’A7 et l’A5. Ce qui en fait un choix idéal pour les voyageurs intéressés à la fois à Casablanca et aux autres villes marocaines.

par -
Selon l’office national du tourisme tunisien

Selon l’office national du tourisme tunisien, la chaîne hôtelière internationale Hilton est de retour en Tunisie pour reprendre éventuellement l’hôtel “Palace Gammarth”.Il convient de signaler que la chaine internationale Hilton demeure le premier groupe hôtelier mondial avec 3 750 établissements et plus de 615 000 chambres dans plus de 85 pays et compte ,à ce jour, plus de 130.000 salariés.

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

La loi antiraciste vient d'être votée par le Parlement, avec son lot de sanctions qui en refroidit plus d'un (fortes amendes et même peine...

INTERVIEW

Slim Feriani, le ministre de l'Industrie et des PME et de l'Energie par intérim, a récemment accordé à Africanmanager une interview exclusive où il...

AFRIQUE

Des dirigeants d’affaires, des décideurs et des militants pour le développement se sont joints à plus de 200 délégués pour lancer le premier Forum...

Reseaux Sociaux

SPORT