Tags Posts tagged with "INM"

INM

par -

Dans un communiqué publié ce jeudi 18 octobre 2018, l’institut national de la météorologie (INM) a appelé les Tunisiens à la prudence, affirmant que le temps sera pluvieux et nuageux avec des passages orageux localisés actuellement au Cap Bon.

L’INM prévoit une diminution de la précipitation des pluies au niveau des gouvernorats du Grand Tunis, de Bizerte et de Zaghouan.

Des pluies orageuses accompagnées de grêle seront enregistrées au nord pendant toute la journée, a encore précisé la même source.

par -

Les inondations de Nabeul, dont on n’a pas fini d’estimer les terribles dégâts, sont peut-être la preuve qu’attendaient les sceptiques malgré le déluge de rapports ayant établi cette certitude scientifique : la Tunisie figure sur la liste des pays qui seront le plus impactés par le réchauffement climatique. Des efforts sont faits actuellement partout de par le monde, même de la part de pays au départ récalcitrants, pour tenter de limiter la casse, c’est-à-dire contenir le réchauffement en-dessous de 2°C. Mais il semble que ce soit très compliqué et que les carottes soient à moitié cuites, même plus. La chose est maintenant actée, et les dirigeants tunisiens – pour les citoyens on repassera – semblent avoir pris la mesure du problème. De toute façon ils y sont contraints par le premier partenaire du pays, l’Europe, qui elle prend cette affaire très au sérieux et veut que les pays qu’elle soutient en fassent de même, et elle les aide même pour ça. Alors les autorités font mouvement et font ce qu’elles peuvent pour que la question environnementale soit prégnante auprès d’une opinion publique que son difficile quotidien depuis la dite Révolution a complètement désensibilisé,  même pour une affaire aussi importante que les menaces sur son cadre de vie, sur sa vie. La Tunisie, à marche forcée, est de tous les combats internationaux. Depuis le 09 octobre 2018, la Plateforme arabo-africaine sur la réduction des risques de catastrophes se réunit à Tunis. Et le samedi 13 octobre, cette méga rencontre a accouché de la déclaration sur l’accélération de la mise en oeuvre du Cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophes et de la stratégie africaine de réduction des risques de catastrophes.

Les ministres et chefs de délégations responsables de la réduction des risques de sinistres en Afrique ont reconnu le risque croissant de ces phénomènes et leurs effets dévastateurs, y compris la pertes de vies humaines et de moyens de substances et les déplacements forcés.
Dans la déclaration de Tunis, les responsables des deux régions arabe et africaine mettent l’accent sur leur engagement à collaborer en vue d’adapter les stratégies de lutte contre les catastrophes naturelles au cadre de Sendai en 2020 (document sur la réduction des risques de catastrophes adopté en 2015 à Sendai, au Japon) . Ils se sont également engagés à accélérer les efforts afin de garantir l’établissement par les pays arabes et africains de bases de données sur les dégâts des sinistres et l’utilisation de système de détection “Sendai” pour l’information sur les risques de catastrophes dans l’élaboration des plans de développement.

Les participants à la plateforme ont également souligné l’importance du renforcement de la participation à la lutte contre les catastrophes et leur attachement aux droits des femmes, des enfants, de la jeunesse, des personnes âgées et des handicapés ainsi que des immigrés qui connaissent des situations fragiles.
Dans leur déclaration, ils ont appelé à consolider la participation de toutes les catégories sociales à la prise de décision, et recommandé l’allocation de fonds pour la mise en oeuvre de politiques de prévention des catastrophes naturelles

Présidant la clôture de la rencontre, le ministre des Affaires locales et de l’Environnement, Riadh Mouakher, a affirmé que les textes adoptés à l’issue de la plateforme ne constituent pas un objectif en soi, mais dénotent d’un engagement politique de toutes les parties en vue de l’élaboration de stratégies nationales et régionales de lutte contre les désastres et de les mettre en oeuvre.
Il a en outre mis l’accent sur l’importance de l’encadrement, de la formation et du transfert des technologies pour doter les pays de système d’alerte, de secours, d’hébergement et de gestion des catastrophes.

Les choses bougent, enfin

Dans la même journée, les agriculteurs et les pêcheurs ont été invités à souscrire un contrat au fonds de dédommagement des catastrophes naturelles, au début de chaque saison agricole ou session de production pour une durée de trois ans renouvelables en payant sa contribution.
Cette mesure s’inscrit dans le cadre de la concrétisation d’un décret gouvernemental publié au Journal Officiel de la République Tunisienne (JORT) numéro 82 de l’année 2018, relatif à l’organisation du travail du fonds qui couvre les secteurs de l’assurance, les cultures irriguées et l’agriculture pluviale, les animaux d’élevage, outre les produits agricoles et de la pêche.
Le Fonds des catastrophes naturelles a pour objectif d’indemniser les agriculteurs ou les marins-pêcheurs ayant subi des dégâts suite à des catastrophes naturelles ; à savoir les inondations, les tempêtes, les vents, la sécheresse et la grêle.

Le samedi 13 octobre également, une journée décidément très riche en événements, le directeur des productions à l’Institut National de la Météorologie (INM), Farhat Aounallah, nous a annoncé que 5 radars seront installés dans différentes régions de la Tunisie pour l’estimation des pluies instantanément, par télédétection, et ce après l’achèvement de l’étude complémentaire réalisée par l’INM, visant à identifier les zones d’installation de ces appareils.
Ces radars permettront de prédire les quantités de pluies prévues à très courts termes (avant environ deux heures) à travers l’examen de développement des nuages orageuses et l’envoi des données au calculateur de l’INM, a-t-il ajouté dans une déclaration à l’Agence TAP en marge de la célébration de la journée internationale de la prévention des catastrophes naturelles. Un ou deux de ces radars seront installés au cours de la première phase du projet.

Une carte de vigilance météorologique sera mise en place, en décembre 2018, afin de permettre de déterminer la répartition des quantités de pluie, des vents violents, des nuages orageux, de la neige, des vagues de froid et de la canicule dans les différentes régions, a-t-il encore indiqué.
Selon Aounallah, les risques encourus dans tous les gouvernorats seront visualisés à travers les différentes couleurs retenues pour la carte. Ainsi, la dégradation de ces couleurs part de ” violet “( phénomène non dangereux) pour aller jusqu’au rouge qui reflète un phénomène dangereux, en passant par le ” jaune et l’orange” . Cette carte sera mise à jour deux fois par jour, à 7h du matin et 17h.
La fréquence et la puissance des catastrophes naturelles a augmenté de 10%, de 1950 à 2000, selon des statistiques internationales. La Tunisie enregistre d’habitude, de septembre au novembre, des nuages orageux avec de fortes pluies, a-t-il rappelé.

La prise de conscience fait son bonhomme de chemin, et les dispositifs de prévention qui vont avec. La question est de savoir si ce qui est fait sera assez costaud et rapide pour prendre de vitesse Dame nature que nous avons courroucée en dégradant ce qu’elle a nous a généreusement offert, avec nos émissions massives de gaz à effet de serre, le prix de notre développement et de notre confort.

S.L.

par -

D’après un bulletin de l’Institut National de Météorologie (INM), publié ce samedi, un temps pluvieux-orageux persiste cette journée et demain dimanche 14 octobre 2018 sur la plupart des régions.
Des pluies importantes seront enregistrées, notamment, sur les gouvernorats de l’extrême nord du pays, le Cap-Bon et la région du Sahel. Ces quantités varieront entre 40 et 70 mm et atteindront localement 100 mm avec des chutes de grêle par endroits et des vents forts atteignant temporairement 80 km/h sous orages.

Les cours ont été suspendus ce samedi, depuis 10h, dans tous les établissements scolaires de Beni Khalled (gouvernorat de Nabeul), après de fortes pluies, fait savoir à l’agence TAP le délégué Ridha Ayech.
Les quantités de pluie ont atteint, jusqu’à 10 heures du matin, 85 mm. Une partie s’est infiltrée à l’intérieur de l’école primaire Arbi Zarrouk.
La Protection civile est intervenue pour pomper l’eau.
Pour sa part, la société régionale de transport de Nabeul a mobilisé des autobus pour ramener les élèves chez eux en toute sécurité.
On signale, par ailleurs, que la Commission régionale de lutte contre les catastrophes est en alerte permanente pour assurer le suivi de la situation en temps réel et intervenir en cas de nécessité.

par -
Encore des pluies dimanche et lundi

Selon les prévisions de l’Institut National de la Météorologie (INM), la journée de ce vendredi 5 octobre 2018 sera marquée par des passages nuageux sur l’ensemble du pays seront parfois abondants sur le nord et localement le centre avec pluies et orages isolés.

Vent de secteur Ouest puis tournant progressivement au secteur Sud sur le nord et le centre assez fort près des côtes nord de 25 à 40 km/h et faible à modéré de 15 à 30 km/h ailleurs.
Mer agitée sur le nord et houleuse ailleurs. Températures maximales comprises entre 22 et 26°C sur le nord et le centre, voisines de 20°C sur les hauteurs et entre 24 et 28°C sur le sud.

par -
L’ingénieur principal de l’INM paie cher sa sortie sur les victimes de Nabeul

L’ingénieur principal à l’Institut National de la Météorologie (INM), Abderrazek Rahal, a été démis de ses fonctions suite à ses déclarations qui touchent aux sentiments des familles des victimes des intempéries et inondations survenues, le 22 septembre 2018, à Nabeul.

A rappeler que Abderrazek Rahal a déclaré sur les ondes de la radio privée (Radio Med) “que les deux filles victimes des inondations de Nabeul sont des martyrs qui auront la chance d’aller au paradis et a félicité leur père“.

Le ministère du Tansport a condamné ces propos inappropriés qui n’ont rien à voir avec le bulletin météorologique et qui n’engagent que sa personne, précise la même source.
Le ministère a décidé par conséquent de le suspendre de ses fonctions avant la prise des mesures disciplinaires à son encontre après la finalisation de l’enquête en cours.

par -
Caution

L’institut National de la Météorologie (INM) a publié, dans la matinée de ce mercredi 26 septembre, une alerte dans laquelle il a annoncé que des pluies temporairement orageuses s’abattent actuellement sur le nord et qui intéresseront progressivement 7 autres régions à savoir Nabeul, Sousse, Monastir, Mahdia, Sfax, Gabés et Médenine.

Ces pluies seront localement intenses dans ces 7 régions avec chute de grêle par endroits et vent fort, en particulier près des côtes.

par -

Selon les prévisions de l’Institut National de la Métérologie (INM), la journée de ce lundi 24 septembre 2018 sera marquée par des passages nuageux sur la plupart des régions, ces nuages seront plus abondants l’après-midi sur l’extrême nord-ouest avec orages et pluies isolés.
Le vent de secteur Nord fort de 40 à 60 km/h près des côtes nord et faible à modéré de 15 à 30 km/h ailleurs puis se renforçant en fin de journée dans le golfe de Hammamet.
La mer très agitée sur les côtes nord, agitée à très agitée dans le golfe de Hammamet et agitée à peu agitée ailleurs.
Les températures maximales seront comprises entre 27 et 32°C sur le nord, les hauteurs et les régions côtières et entre 32 et 35°C ailleurs.

par -
Encore des pluies dimanche et lundi

Des passages nuageux sont prévus dimanche sur la plupart des régions, des nuages devenant abondants avec pluies isolées et temporairement orageuses sur les régions côtières.

Vent de secteur Nord fort de 40 à 60 km/h près côtes et faible à modéré de 15 à 30 km/h ailleurs.

La mer sera très agitée à agitée sur les côtes Est. Les températures maximales comprises entre 27 et 31 degrés dans le Nord, les hauteurs et les régions côtières et entre 31 et 35 degrés ailleurs.

La jour née du lundi 24 septembre sera marquée également par des passages nuageux sur la plupart des régions, ces nuages seront plus abondants l’après-midi.

Vent de secteur Nord fort de 40 à 60 km/h près des côtes nord et faible à modéré ailleurs.

La mer très agitée sur le nord et agitée à peu agitée ailleurs et les températures maximales seront comprises entre 27 et 31 degrés dans le Nord, les hauteurs et prés des côtes et entre 32 et 35 degrés ailleurs.

par -

La situation météorologique reste favorable, ce vendredi 21 septembre 2018, à la formation de cellules orageuses accompagnées de pluies isolées sur la plupart des régions, a précisé l’Institut national de la météorologie (INM) dans un bulletin de suivi.

Ces pluies seront temporairement intenses l’après midi sur le nord et localement le centre dont le cumul journalier dépassera 40 mm avec des chutes de grêle par endroits et des vents forts dépassant temporairement 80 km/h en rafales sont à craindre sous orages.

Un temps pluvieux-orageux sera maintenu pour demain samedi 22 septembre 2018 sur le nord et les régions Est du pays a souligné la même source.

par -

Quelques nuages sont prévus sur la plupart des régions, devenant progressivement abondants dimanche après-midi sur le nord et localement le centre avec orages et pluies isolés. Possibilité des chutes de grêle par endroits.Le Vent souffle de secteur Sud puis de secteur Est l’après-midi sur le nord et le centre et de secteur Est sur le sud; faible à modéré de 15 à 30 km/h et dépassant temporairement 60 sous orages. La mer est peu agitée. Les températures maximales sont comprises entre 30 et 34°C sur les régions côtières les hauteurs et entre 33 et 37°C sur le reste du pays.

Lundi, le temps sera partiellement voilé à progressivement, nuageux avec pluies et orages isolés sur le nord et le centre. Le vent soufflera de secteur Ouest sur le nord et de secteur Sud sur le centre et le sud faible à modéré de 15 à 30 km/h et dépassant temporairement 60 sous orages. La mer sera peu agitée.

Les températures seront en légère hausse, les maximales seront comprises généralement entre 32 et 38°C et voisines de 30 sur les hauteurs.

par -

Selon les prévisions de l’Institut national météorologique (INM), la journée de ce jeudi 13 septembre 2018, sera marquée par un temps orageux, avec des orages temporaires dans le nord, le centre et le sud l’après-midi et abondant localement, notamment dans les gouvernorats de Bizerte, le Grand Tunis, Béja, Jendouba, Le Kef, Siliana, Zaghouan, Kairouan et Kasserine où des précipitations avec une moyenne locale de 40 millimètres seront accompagnées de froid par endroits.

Des vents forts de plus de 80 km / h sont également prévus pendant les orages.

par -

Selon les prévisions de l’Institut National de la Météorologie (INM), la journée de ce mardi 7 août 2018 sera marquée par des nuages parfois abondants avec pluies temporairement orageuses sur la plupart des régions, ces pluies seront localement intenses sur le nord et les régions Est.
Des chutes de grêle seront observées par endroits.

Vent de secteur Est faible à modéré de 15 à 30 km/h, atteignant 40 km/h près des côtes Est et dépassant temporairement 80 km/h sous orages.

Mer peu agitée à agitée sur les côtes Est.
Températures maximales comprises entre 24 et 28°C sur le nord, le centre et le sud-est, et entre 30 et 35°C sur le reste du pays.

par -

Selon les prévisions de l’Institut National de la Météorologie (INM), la journée de ce jeudi 19 juillet 2018 sera marquée par un temps chaud et peu nuageux sur l’ensemble du pays. Les nuages seront progressivement abondants l’après-midi sur les régions ouest avec orages et pluies isolés.
– Vent de secteur Est assez fort de 30 à 40 km/h près des côtes nord et faible à modéré de 15 à 30 km/h ailleurs puis se renforçant relativement l’après-midi près des côtes Est.
– Mer agitée sur le nord et peu agitée à agitée sur les autres côtes.
– Températures en hausse et les maximales seront comprises entre 33 et 38°C sur les régions côtières, entre 39 et 44°C sur le reste du pays et atteignant 47°C sur le sud-ouest avec coups de sirocco.

par -

Selon les prévisions de l’Institut National de la Météorologie (INM), la journée de ce mardi 17 juillet 2018 sera marquée par quelques nuages sur la plupart des régions seront progressivement abondants l’après-midi sur les hauteurs ouest.
Le vent de secteur Nord sur le nord et le centre et de secteur Est sur le sud; assez fort à fort de 40 à 55 km/h près des côtes et sur le sud avec phénomènes locaux de sable et et faible à modéré de 15 à 30 km/h ailleurs.
La mer agitée à très agitée sur le nord et peu agitée à agitée sur les autres côtes.
Les températures en légère baisse et les maximales seront comprises entre 31 et 36°C sur le nord et les régions côtières, entre 37 et 42°C ailleurs et atteignant 45°C sur le sud-ouest avec coups de Sirocco.

par -

Selon les prévisions de l’Institut National de la Météorologie (INM), la journée de ce lundi 16 juillet 2018, sera marquée par un ciel partiellement voilé à localement nuageux sur le nord et le centre avec faibles pluies locales et temps peu nuageux sur le sud.

Le vent de secteur Sud puis tournant progressivement au secteur Nord sur le nord et le centre; fort de 40 à 55 km/h près des côtes nord et faible à modéré de 15 à 30 km/h ailleurs puis se renforçant l’après-midi près des côtes Est.
La mer agitée à très agitée sur le nord et peu agitée à agitée ailleurs.
Les températures stationnaires et les maximales seront comprises entre 33 et 37°C sur le nord et les régions côtières, entre 39 et 44°C ailleurs et atteignant 47°C sur le sud-ouest avec coups de Sirocco.

par -

L’institut national de la météorologie (INM) a annoncé, dans une note spéciale, qu’une nouvelle vague de chaleur est attendue à partir d’aujourd’hui, jeudi 12 juillet 2018.

Les températures connaîtront une hausse considérable dans la plupart des régions avec coups locaux de sirocco.
L’écart par rapport aux moyennes du mois de Juillet atteindra les 10°C.

Un pic est attendu durant la journée de Vendredi 13 Juillet 2018 où les maximas oscilleront en général entre 40 et 45°C pour atteindre localement un maximum absolu de 47°C.

par -

Selon une note spéciale de l’institut national de météorologie (INM), des records de chaleur seraient battus aux gouvernorats de Tozeur et Kébili. La hausse des températures provoque aussi une dépression accompagnée par un vent fort sur les côtes et le sud du pays vers la fin de la journée et durant la nuit.

Des orages sont aussi prévus l’après-midi au niveau des hauteurs à l’ouest du pays et qui peuvent aussi atteindre Zaghouan, Sousse, et Kairouan en fin de journée.

par -

Selon les prévisions de l’Institut National de la Météorologie (INM), la journée de ce mardi 3 juillet 2018, sera marquée par quelques nuages sur l’ensemble du pays seront progressivement abondants l’après -midi sur le centre-ouest avec orages et pluies isolés.

Le vent de secteur Nord sur le nord et le centre et de secteur Est sur le sud assez fort de 30 à 50 km/h près des côtes Est et sur le sud avec phénomènes locaux de sable et faible à modéré de 15 à 25 km/h ailleurs.
La mer peu agitée sur le nord et agitée sur les autres côtes.
Les températures maximales comprises entre 29 et 34°C sur les régions côtières, entre 37 et 43°C sur le reste du pays et atteignant 46°C sur l’extrême sud.

 

 

par -

Selon les prévisions de l’Institut National de la Météorologie (INM), la journée de ce mardi 29 mai 2018 sera marquée par un ciel partiellement voilé sur l’ensemble du pays devenant localement nuageux en fin de journée sur les hauteurs ouest avec orages et pluies isolés.

Le vent de secteur Est sur le nord et le centre et de secteur Ouest sur le sud, fort de 40 à 60 km/h près des côtes et sur le sud avec phénomènes locaux de sable et modéré à assez fort de 20 à 40 km/h à l’intérieur du pays.

La mer forte sur les côtes Est et très agitée sur le nord.
Les températures maximales comprises entre 26 et 31°C sur le nord, les régions côtières et les hauteurs, entre 32 et 37°C ailleurs et atteignant localement 42°C sur sud.

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

Ce Post, intitulé «Polémiques hôtelières», est l'oeuvre d'un homme qui a une grande expérience dans le secteur du tourisme et un ancien DG de...

INTERVIEW

L'expert en économie et ancien ministre des Finances Houcine Dimasi a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont...

AFRIQUE

Une mission du Fonds Monétaire International (FMI) dirigée par M. Alex Segura-Ubiergo a visité Brazzaville du 6 au 14 novembre pour poursuivre les discussions...

Reseaux Sociaux

SPORT