Tags Posts tagged with "investissements industriels,"

investissements industriels,

par -

Les investissements déclarés dans le secteur industriel ont atteint, durant les six premiers mois 2017, le montant de 1942 MD, contre 1620.3 MD lors des six premiers mois 2016, enregistrant ainsi une augmentation de 19.9%. C’est ce qui a été indiqué par l’Agence de promotion de l’industrie et de l’Innovation (APII). Le nombre de projets déclarés a atteint 1968 au cours des six premiers mois 2017 contre 2018 lors des six premiers mois 2016, soit une baisse de 2.5%. Ces projets permettront la création de 31822 postes d’emplois, contre 28937 emplois durant la même période de 2016, soit une augmentation de 10%.

Le mois de juin 2017 a connu la déclaration de 209 projets correspondant à un montant d’investissement de 164.2 MD et des créations d’emplois au nombre de 3221.
Par rapport au mois précédent durant lequel 271 projets, 154.9 MD d’investissement et 2713 emplois ont été déclarés, le mois de juin 2017 a connu une baisse de 22.9% au niveau des projets à réaliser, une augmentation de 6.0% au niveau des investissements déclarés et une hausse de 18.7% au niveau des emplois à créer.

par -

Les investissements industriels déclarés dans les zones de développement régional sont au pied du mur. Près de 7 ans après la Révolution,  les investissements industriels n’ont pas encore repris leur rythme habituel. C’est toujours le statu quo. Rien ne bouge dans les régions comme en témoigne le nombre des projets en panne dans divers régions où on parle de plusieurs centaines de projets bloqués. Les chiffres de l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation (APII), font état de croissance molle. En effet,  les cinq premiers mois de l’année 2017 ont été caractérisés par une augmentation au niveau de l’investissement déclaré dans les zones de développement régional de 6.8% avec 732.4 MD contre 685.6 MD durant la même période de l’année 2016. La part de ces zones dans l’ensemble des gouvernorats est passée de 47.9% à 41.2%en 2017.  L’augmentation ainsi enregistrée au niveau des investissements déclarés dans les zones de développement régional est imputable essentiellement au gouvernorat de Zaghouan, Kasserine, Béja, Gabès, Sousse, Kef et Tataouine.

Le nombre de projets bénéficiaires de la participation de l’état et des primes d’investissement au titre des nouveaux promoteurs et des PME est passé de 12 (pour un investissement de 30.5 MD) à 6 projets (pour un investissement total de 20 MD) durant les cinq premiers mois 2017. Ces projets vont permettre la création de 361 postes d’emplois, contre 325 postes d’emplois durant les cinq premiers mois 2016. La participation de l’état et les primes d’investissement accordées ont atteint 3.8 MD contre 4.4 MD lors des cinq premiers mois 2016, soit une baisse de 13.6%.

En revanche, le nombre de projets bénéficiaires de la prime d’investissement au titre du développement régional est passé de 90 (pour un investissement total de 156.1 MD) à 44 projets (pour un investissement total de 52.6 MD) durant les cinq premiers mois 2017. Ces projets vont permettre la création de 859 postes d’emplois, contre 2496 postes d’emplois durant les cinq premiers mois 2016. La prime d’investissement accordée a atteint 10.4 MD contre 21.4 MD durant les cinq premiers mois 2016, soit une baisse de 51.4%.

D’une manière générale,  les investissements déclarés dans le secteur industriel a atteint le montant de 1777.7 MD, contre 1431.7 MD lors des cinq premiers mois 2016, enregistrant ainsi une augmentation de 24.2%. Le nombre de projets déclarés a atteint 1761 au cours des cinq premiers mois 2017 contre 1740 lors des cinq premiers mois 2016, soit une hausse de 1.2%. Ces projets permettront la création de 28632 postes d’emplois, contre 25206 postes d’emplois durant les cinq premiers mois 2016, soit une augmentation de 13.6%. Les investissements déclarés dans le cadre des projets de création sont passés de 700.0 MD lors des cinq premiers mois 2016 à 690.8 MD durant les cinq premiers mois 2017, enregistrant ainsi une baisse de 1.3%.

Le nombre de ce type de projets a par ailleurs baissé de 5.3% en passant de 1269 durant les cinq premiers mois 2016 à 1202 pendant la même période de l’année 2017, et les emplois à créer ont diminué de 1.1% avec 16755 postes d’emplois contre 16949 durant les cinq premiers mois 2016.

par -

Selon les chiffres de l’Agence de promotion de l’investissement et de l’innovation (APII) rendus publics ce lundi 19 juin 2017, les investissements relatifs aux projets dont le coût est supérieur à 5 MD, ont enregistré une augmentation de 36% passant de 728 MD au cours des cinq premiers mois de l’année 2016 à 990.3 MD durant la même période de 2017. Ces projets permettront la création de 8148 postes d’emplois, contre 5229 emplois en 2016, soit une augmentation de 55.8%.

Il est à signaler que les projets de 5 MD et plus qui ne représentent que 5.1% du nombre des projets déclarés et 28.5% du nombre des emplois, totalisent ainsi 55.7% de l’ensemble des investissements déclarés.

Parmi les 90 projets (I>5 MD) déclarés durant les cinq premiers mois 2017, dix-neuf projets ont totalisé un montant d’investissement de 441.4 MD, soit 44.6% de l’investissement total (I>5 MD).

par -

Les investissements relatifs aux projets dont le coût est supérieur à 5 MD, ont enregistré une augmentation de 80.9% passant de 458 MD au cours des trois premiers mois 2016 à 828 MD durant les trois premiers mois 2017. Selon les chiffres de l’Agence de promotion de l’industrie et de l’Innovation (APII), ces projets permettront la création de 5604 postes d’emplois, contre 3146 postes d’emplois lors des trois premiers mois 2016, soit une augmentation de 78.1%.

Il est à signaler à ce propos que les projets de 5 MD et plus qui ne représentent que 6.3% du nombre des projets déclarés et 27% du nombre des emplois, totalisent 59% de l’ensemble des investissements déclarés.

Parmi les 76 projets (I>5 MD) déclarés durant les trois premiers mois 2017, seize projets ont totalisé un montant d’investissement de 369.9 MD, soit 44.7% de l’investissement total  (I>5 MD).

par -

En dépit d’une conjoncture économique et d’un climat d’affaires défavorable, les investisseurs, tunisiens et étrangers, continuent à investir, à monter des projets et à faire des extensions. En témoignent les derniers chiffres de l’Agence de promotion de l’Industrie et de l’Innovation (APII) rendus publics récemment. Il en ressort en effet que tous les indicateurs relatifs à l’investissement ont clignoté au vert durant les onze premiers mois de l’année 2016. Durant cette période, l’investissement déclaré dans le secteur industriel a atteint le montant de 2875.8 millions de dinars (MD), contre 2322.6 MD dans les onze premiers mois de 2015, enregistrant ainsi une hausse de 23.8%. Le nombre de projets déclarés a atteint 3282 au cours des onze premiers mois de 2016 contre 3023 durant les onze premiers mois de 2015, soit une augmentation de 8.6%. Ces projets permettront la création de 48001 postes d’emploi, contre 45577 durant les onze premiers mois de 2015, soit une progression de 5.3%.

Durant le seul mois de novembre 2016, les investissements déclarés ont atteint 236.6 MD, contre 302.6 MD en novembre 2015, enregistrant ainsi une baisse de 21.8%. Le nombre de projets déclarés est passé de 275 au cours du mois de novembre 2015 à 305 en novembre 2016, soit une hausse de 10.9%. Ces projets permettront la création de 4275 postes d’emplois, contre 4688 au mois de novembre 2015, soit une diminution de 8.8%.

Les investissements déclarés dans le cadre des projets sont passés de 1388.7 MD durant les onze premiers mois de 2015 à 1468.2 MD en 2016, enregistrant ainsi une hausse de 5.7%. Le nombre de ce type de projets a augmenté de 10.6%, passant de 2210 durant les onze premiers mois de 2015 à 2444 durant les onze premiers mois de 2016. Également le nombre des emplois a évolué de 1.2%, passant de 32576 à 32972 durant les onze premiers mois de 2016.

S’agissant des investissements déclarés dans le cadre des projets autres que la création (extension, renouvellement de matériel…), ils ont atteint 1407.6 MD, soit 50.7% de plus que le volume enregistré lors des onze premiers mois de 2015. Le nombre de ces projets a augmenté de 3.1%, en passant de 813 durant les onze premiers mois de  2015 à 838 durant les onze premiers mois de 2016, et les emplois y afférents ont progressé de 15.6% avec 15029 postes contre 13001 durant les onze premiers mois de 2015.

Quant aux investissements déclarés dans les industries totalement exportatrices, ils ont enregistré une hausse de 14%, passant de 785.6 MD à 895.6 MD durant les onze premiers mois de 2016. Les industries dont la production est orientée vers le marché local ont enregistré une augmentation de 28.8%, passant de 1537 MD à 1980.2 MD durant la même période.

Par ailleurs et concernant les investissements relatifs aux projets dont le coût est supérieur à 5 MD, ils ont enregistré une hausse de 42.8% passant de 1154.3 MD au cours des onze premiers mois de 2015 à 1648.9 MD durant les onze premiers mois de 2016. Le nombre de ces projets est passé de 95 à 125 au cours des onze premiers mois 2016. Ces projets permettront la création de 9870 postes d’emplois, contre 6571 postes d’emplois durant les onze premiers mois de 2015, soit une progression de 50.2%. Il est à signaler que les projets de 5 MD et plus, qui ne représentent que 3.8% du nombre des projets déclarés et 20.6% du nombre des emplois, totalisent 57.3% de l’ensemble des investissements déclarés. Parmi les 125 projets (I>5 MD) déclarés durant les onze premiers mois de 2016, quinze ont totalisé un montant d’investissement de 637 MD, soit 38.6% de l’investissement total (I>5 MD).

Les onze premiers mois de 2016 ont été caractérisés par une hausse au niveau de l’investissement déclaré dans les zones de développement régional de 33.6%, avec 1443.1 MD contre 1080.1 MD durant les onze premiers mois de 2015. La part de ces zones dans l’ensemble des gouvernorats est passée de 46.5% à 50.2% durant les onze premiers mois de 2016.

par -
Les investissements industriels déclarés auprès des services de l’Agence de Promotion de l’Industrie et de l’Innovation (APII) ont atteint à fin octobre dernier, 2639,7 millions de dinars enregistrant un bond de 30,7%.
Par rapport à la même période de 2015, quelque 2979 projets ont été déclarés, marquant ainsi une augmentation de 8,4% qui devrait permettre la création de près de 43777 postes d’emplois (+7%).

D’après les derniers chiffres dévoilés à Africanmanager, la forte croissance est réalisée par les industries agro-alimentaires avec 880 projets déclarés et des investissements de l’ordre de 1020 millions de dinars (+63%).

Toujours selon la même source, les dix premiers mois de 2016 ont été aussi marqués par une évolution remarquable de 52,3% de l’investissement déclaré dans les zones de développement régional, soit l’équivalent de 1299,4 millions de dinars. Cette évolution est expliquée par le nombre de projets industriels déclarés ayant atteint 893, soit une hausse de 12,9%. Ces projets devraient générer 18394 postes d’emplois, en hausse de 31,15% par rapport à 2015.

Cette tendance importante voire cruciale est confirmée aussi par l’évolution des investissements tunisiens ayant réalisé une hausse de 27,6%, soit l’équivalent de 1779,3 millions de dinars. Les investissements étrangers qui ont monté de 80,9%, soit 476,3 millions de dinars.

par -
Les autorités régionales ont décidé de suspendre l’activité de trois

En 2015, le nombre de projets réalisés dans le gouvernorat de Gabès dans le secteur de l’industrie et des services y afférents, a atteint 139 pour un investissement global de l’ordre de 29,6 millions de dinars qui ont permis de créer 397 emplois, indique un rapport de la direction régionale de l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation (APII) à Gabès. Une copie du rapport parvenue au correspondant de TAP à Gabès, fait état de 57 élargissements de projets pour plus de 23 millions de dinars d’investissements et qui ont crée 105 postes d’emploi. Dans le secteur des services lié à l’industrie, les projets réalisés sont de l’ordre de 102, pour un coût total de 19,3 millions de dinars, ayant permis de créer 297 emplois.
Quant au secteur industriel, 37 projets ont été réalisés pour un investissement de plus de 10,2 millions de dinars et ont permis de créer 100 emplois.
Ces projets couvrent les industries alimentaires, les matériaux de constructions, les industries chimiques et bien d’autres industries. L’année 2014 a été marquée par la réalisation de 137 projets, pour un investissement global dépassant les 22 millions de dinars, dont 12 millions de dinars ont été destinés à l’élargissement d’anciens projets, et la création de 448 emplois.
Selon le rapport, l’année 2015 a enregistré la réalisation de 208 projets déclarés auprès de l’APII à Gabès pour un investissement global dépassant les 808 millions de dinars et 1665 emplois crées, contre 240 projets déclarés, en 2014, pour investissement de plus de 292 millions de dinars et 1715 emplois créés.

TAP

par -

Le ministère de l’Industrie a annoncé dans un communiqué rendu public ce mercredi 3 février 2016 que les investissements directs étrangers (IDE) réalisées en 2015 dans le secteur industriel ont atteint 522,4 millions de dinars, soit plus du quart de l’ensemble des investissements industriels réalisés à l’échelle nationale (2000 millions de dinars).

Par rapport à l’année 2014, les investissements industriels ont augmenté de 15%, indique le même communiqué.

par -
Les investissements déclarés dans le secteur industriel ont atteint le montant de 3631.6 MD durant l’année 2012

Les investissements déclarés dans le secteur industriel ont atteint le montant de 3631.6 MD durant l’année 2012, contre 3684.5 MD lors de l’année 2011, enregistrant ainsi une baisse de 1,4%, indiquent les derniers chiffres de l’API.

Le nombre de projets déclarés a atteint 4122, au cours de l’année 2012, contre 3921, lors de l’année 2011, soit une progression de 5,1%.

Ces projets permettront la création de 79443 postes d’emplois, contre 83084, durant l’année 2011, soit un recul de 4,4%.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Les États-Unis et le Togo seront co-organisateurs du Forum de la loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique – Africa Growth...

Reseaux Sociaux