Tags Posts tagged with "investissements industriels,"

investissements industriels,

par -

Lors d’une conférence de presse tenue ce jeudi 12 juillet 2018, le ministre de l’industrie et des PME,Slim Feriani a présenté le rapport des résultats des investissements industriels déclarés durant les six premiers mois de l’année en cours.

Les investissements déclarés au cours du mois de juin ont atteint 375.9MD contre 172.4MD en juin 2017, soit une augmentation remarquable de 118.0%.

S’agissant des investissements déclarés par objet, les résultats des six premiers mois de 2018 indiquent que les projets de création ont connu une augmentation de 27.2% en termes de nombre, de 32.8% en termes des investissements déclarés et de 18.6% au niveau des emplois à créer.

En ce qui concerne les investissements déclarés par régime, ceux relatifs aux industries totalement exportatrices ont enregistré une hausse de 55.7%, passant de 404.9MD à 630.2MD et ce durant les six premiers mois de 2018.

Sur un autre volet, les investissements industriels 100% étrangers et en partenariat sont passés de 410.1MD durant les six premiers mois 2017 à 522.8MD en 2018, enregistrant ainsi une augmentation de 27.5%.

A noter que le cumul des investissements déclarés au cours du deuxième trimestre 2018 (avril, mai et juin) est de 1035.9MD contre une moyenne des cumulés de 630.9MD entre les années 2014/2017, enregistrant ainsi une augmentation de 64.2% par rapport à la moyenne habituelle de la période.

Hausse record des exportations des produits alimentaires

D’après les données présentées par le ministre de l’industrie et des PME, les industries manufacturières ont connu au cours du premier semestre de l’année 2018, une hausse de 26,3%, passant ainsi de 18,3 milliards de dinars par rapport aux 14,5 milliards de dinars pendant la même période de 2017.

En effet, les exportations des produits alimentaires ont connu également une hausse record  estimée à 10,2% atteignant 2,2 milliards de dinars et ce en raison de l’augmentation des ventes à l’étranger  d’huile d’olive et de dattes.S’agissant du secteur textile, il représente environ le quart du total des exportations du secteur industriel avec 22,9%.

Aussi bien, l’exportation des produits de l’industrie mécanique et électrique qui représente environ la moitié du total des exportations, a connu  une hausse spectaculaire estimée à 19,4%, atteignant ainsi 8,9 milliards de dinars.

Lors de cette rencontre de presse, le ministre a appelé à multiplier tous les efforts entre les différentes parties prenantes et la société civile afin de promouvoir  davantage la destination tunisienne non seulement en tant qu’un pays touristique mais aussi en tant que hub industriel, affirmant que la Tunisie possède tous les atouts lui permettant de conquérir tous les marchés du monde .

 Feriani a annoncé également  qu’un grand sommet tuniso-libyen sera tenu avant fin août 2018. Il  a, à cet égard,  passé en revue sa récente visite en Libye avec la participation de plusieurs entreprises tunisiennes opérant dans divers secteurs à l’instar de l’éducation, la santé…Cette visite s’inscrit dans le cadre du lancement du conseil d’affaires tuniso-libyen, qui a pour objectif de renforcer davantage la coopération économique entre la Tunisie et les pays africains et de relancer les échanges commerciaux.

par -

Les exportations du secteur industriel commercent à reprendre de la couleur. Par rapport aux mois derniers, l’évolution a été très importante et les exportations sont passées de 12 009,4 Millions de dinars (MD) durant les cinq premiers mois de 2017 à 15 230,1 MD durant la même période de l’année 2018, enregistrant ainsi une augmentation de 26,8%. Le secteur industriel a importé pour 18 870,4 MD durant les cinq premiers mois 2018 contre 16 030,9 MD durant la même période 2017, enregistrant ainsi une hausse de 17,7%. Ainsi donc le solde commercial du secteur industriel s’établit à -3640,3 MD contre -4021,5 MD au cours des cinq premiers 2017.

La hausse enregistrée au niveau des exportations est due essentiellement au secteur des industries agroalimentaires dont les exportations ont atteint 1909,8 MD, contre 899,6 MD pendant les cinq premiers mois 2017, soit une progression de 112,3%. Ont aussi augmenté les exportations du secteur des industries des matériaux de constructions de la céramique et du verre. De même, les exportations du secteur des industries mécaniques et électriques ont augmenté de 19,5%.

Le secteur des industries du textile et de l’habillement n’a pas été en reste avec des exportations de l’ordre 3052,7 MD contre 2496,4 MD durant les cinq premiers mois 2017, soit une augmentation de 22,3%. Il en est de même pour le secteur des industries du cuir et de la chaussure dont les exportations ont augmenté de 26,9% avec 643,7 MD contre 507,3 MD au cours des cinq premiers mois 2017.

Quant aux importations industrielles, elles ont connu des augmentations pour tous les secteurs. Ces augmentations varient entre 1,4% pour le secteur des industries agroalimentaires et 27% pour le secteur des industries diverses.

S’agissant des services, il en ressort que durant les cinq premiers mois 2018, l’investissement déclaré dans les activités de service a atteint le montant de 580,3 MD contre 998,9 MD lors des cinq premiers mois 2017, enregistrant ainsi une baisse de 41,9%. Le nombre de projets déclarés a atteint 5054 au cours des cinq premiers mois de 2018 contre 4148 lors des cinq premiers mois 2017, soit une augmentation de 21,8%. Ces projets permettront la création de 19 626 postes d’emplois, contre 17 901 postes d’emplois durant les cinq premiers mois 2017, soit une augmentation de 9,6%.

Les investissements déclarés dans les activités de services totalement exportateurs ont enregistré une augmentation de 98,2%, avec un montant de 44,6 MD, contre 22,5 MD durant les cinq premiers mois de 2017. Le nombre de ce type de projets a progressé de 26,1% passant de 690 pendant les cinq premiers mois de 2017 à 870 au cours de la même période 2018, le nombre des emplois à créer a augmenté de 29,7% passant de 2989 à 3878 durant la même période. Quant aux services orientés vers le marché local, les investissements ont été marqués par une baisse de 45,1% avec 535,7 MD contre 976,4 MD durant les cinq premiers mois de 2017.

Le nombre de projets y afférents a enregistré une hausse de 21% (4184 au cours des cinq premiers mois 2018 contre 3458 durant la même période de l’année 2017), les emplois à créer ont augmenté de 5,6% (15 748 contre 14 912 durant les cinq premiers mois de 2017).

La baisse des investissements durant les cinq premiers mois 2018 dans les activités de services résulte aussi bien de la diminution enregistrée dans les régions de l’Est où les investissements ont atteint 461,3 MD contre 865 MD au cours des cinq premiers mois 2017 (-46,7%), que de celle enregistrée dans les régions de l’Ouest où les investissements déclarés sont passés de 133,9 MD à 119 MD pendant les cinq premiers mois de 2018 (-11.2%). L’augmentation enregistrée au niveau des projets déclarés dans les activités de service résulte de la hausse marquée dans les régions de l’Est, dont le nombre de projets déclarés dans les activités de services est passé de 3458 à 4537 durant les cinq premiers mois de 2018 (+31.2%). En revanche, le nombre de projets dans la région de l’Ouest a connu une baisse de 25,1% (517 contre 690 projets déclarés pendant les cinq premiers mois 2017).

La hausse des emplois à créer résulte de la progression enregistrée dans les régions de l’Est où les emplois à créer ont atteint 17 480 durant les cinq premiers mois 2018 contre 15 567 durant la même période de l’année 2017 (+12.3%). Quant au nombre d’emplois déclarés dans les régions de l’Ouest, il est passé de 2334 à 2143 au cours des cinq premiers mois 2018, enregistrant ainsi une baisse de 8,2%.

par -

Malgré un climat d’affaires marqué par une instabilité politique, sociale et sécuritaire défavorable, les investissements déclarés dans l’industrie reprennent des couleurs, notamment dans le zones de développement régional. En dénotent les derniers chiffres de l’Agence de promotion de l’industrie et l’innovation (APII). Les investissements déclarés dans le secteur industriel ont atteint, durant les 11 premiers mois de l’année en cours, le montant de 3291,1 MD, contre 2876,4 MD lors des onze premiers mois 2016, enregistrant ainsi une augmentation de 14,4 %. Le nombre de projets déclarés a atteint 3294 au cours des onze premiers mois 2017 contre 3283 lors de la même période de 2016, soit une augmentation de 0,3%. Ces projets permettront la création de 51825 postes d’emplois, contre 48050 postes d’emplois durant les onze premiers mois de 2016, soit une augmentation de 7,9%.

Durant le mois de novembre 2017, l’investissement déclaré dans le secteur industriel a atteint le montant de 290,6 MD, contre 236,6 MD lors du mois de novembre 2016, enregistrant ainsi une hausse de 22,8 %.

Le nombre de projets déclarés a atteint 243 au cours du mois de novembre 2017 contre 305 en novembre 2016, soit une diminution de 20,3%. Ces projets permettront la création de 4064 postes d’emplois, contre 4275 postes d’emplois lors du mois de novembre 2016, soit une baisse de 4,9%.

Les investissements relatifs aux projets dont le coût est supérieur à 5 MD ont enregistré une augmentation de 13,5%, passant de 1649 MD au cours des onze premiers mois de 2016 à 1871 MD durant la même période de l’année 2017. Ces projets permettront la création de 12615 postes d’emplois, contre 9870 postes d’emplois lors des onze premiers mois 2016, soit une augmentation de 27,8%.
Il est à signaler que les projets de 5 MD et plus qui ne représentent que 4,4% du nombre des projets déclarés et 24,3% du nombre des emplois, totalisent 56,9% de l’ensemble des investissements déclarés.

Parmi les 146 projets (I>5 MD) déclarés durant les onze premiers mois 2017, vingt-quatre projets ont totalisé un montant d’investissement de 808 MD, soit 43,2% de l’investissement total (I>5 MD).

Les investissements industriels à 100% étrangers et en partenariat sont passés de 888,2 MD lors des onze premiers mois 2016 à 655,3 MD durant la même période de l’année 2017, enregistrant ainsi une baisse de 26,2%. Cette baisse résulte de la diminution enregistrée au niveau des projets 100% étrangers dont les investissements ont passé de 492 MD à 202.7 MD durant les onze premiers mois 2017 (-58,8%).

En revanche, les investissements des projets en partenariat ont connu une hausse de 14,2% (452,6 MD contre 396,2 MD durant les onze premiers mois 2016).

L’approche sectorielle illustre en effet que la baisse enregistrée au niveau des investissements à 100% étrangers et en partenariat est imputable principalement au secteur des industries mécaniques et électriques dont les investissements sont passés de 302,6 MD à 170,7 MD (-43,6%).
Idem pour le secteur des industries agroalimentaires dont les investissements sont passés de 325 MD à 145,5 MD, enregistrant ainsi une baisse de 55,2%.

par -

Selon la dernière note de conjoncture de l’APII, les investissements déclarés dans le secteur industriel ont atteint, durant les neuf premiers mois 2017, le montant de 2603,2 MD, contre 2374,6 MD au cours de la même période de 2016, enregistrant ainsi une augmentation de 9,6%. Une évolution positive mais qui reste très faible par rapport à ce qui a été réalisé durant les 8 premiers mois de cette même année où les investissements déclarés dans l’industrie ont évolué de prés de 25%.

Ainsi, le nombre de projets déclarés a atteint 2737 au cours des neuf premiers mois 2017 contre 2677 lors des neuf premiers mois 2016, soit une augmentation de 2,2%. Ces projets permettront la création de 43577 postes d’emplois, contre 39319 postes d’emplois durant les neuf premiers mois 2016, soit une augmentation de 10.8%.

Durant le seul mois de septembre 2017, l’investissement déclaré dans le secteur industriel a atteint le montant de 184,6 MD, contre 474,4 MD lors du mois de septembre 2016, enregistrant ainsi une baisse de 61,1%. Le nombre de projets déclarés a atteint 226 au cours du mois de septembre 2017 contre 266 en septembre 2016, soit une diminution de 15%.

Ces projets permettront la création de 3422 postes d’emplois, contre 4320 postes d’emplois lors du mois de septembre 2016, soit une baisse de 20,8%.

par -

Les investissements industriels à 100% étrangers et en partenariat sont passés de 538.1 MD lors des sept premiers mois 2016 à 461.9 MD durant la même période de l’année 2017, enregistrant ainsi une baisse de 14.2%. Cette baisse est due aux projets 100% étrangers dont l’investissement est passé de 254.5 MD à 168.3 MD durant les sept premiers mois 2017 (-33.9%), alors que les projets en partenariat ont enregistré une augmentation de 3.5% (293.6 MD contre
283.6 MD durant les sept premiers mois 2016). C’est ce qui a été indiqué par l’Agence de promotion de l’industrie et de l’Innovation (APII).

L’approche sectorielle illustre que la baisse enregistrée au niveau des investissements à 100% étrangers et en partenariat est imputable au secteur des industries mécaniques et électriques dont les investissements sont passés de 258.8 MD à 140.9 MD (-45.6%), suite à la déclaration durant les sept premiers mois 2016 de l’extension d’une unité de fabrication de pièces mécaniques de précision pour le secteur aéronautique pour un montant de 67.6 MD, à la déclaration de l’extension d’une unité de fabrication de pièces de structure aéronautique pour un montant de 35.6 MD et à la déclaration de l’extension d’une unité de fabrication de faisceaux de câbles pour automobiles pour un montant de 13 MD.

En contrepartie, le reste des secteurs ont enregistré des résultats positifs au niveau des investissements à 100% étrangers et en partenariat durant les sept premiers mois 2017,

par -

En dépit d’une conjoncture économique et d’un climat d’affaires défavorable, les investisseurs, tunisiens et étrangers, continuent à investir, à monter des projets et à faire des extensions. En témoignent les derniers chiffres de l’Agence de promotion de l’Industrie et de l’Innovation (APII) rendus publics récemment. Il en ressort en effet que tous les indicateurs relatifs à l’investissement ont clignoté au vert durant les onze premiers mois de l’année 2016. Durant cette période, l’investissement déclaré dans le secteur industriel a atteint le montant de 2875.8 millions de dinars (MD), contre 2322.6 MD dans les onze premiers mois de 2015, enregistrant ainsi une hausse de 23.8%. Le nombre de projets déclarés a atteint 3282 au cours des onze premiers mois de 2016 contre 3023 durant les onze premiers mois de 2015, soit une augmentation de 8.6%. Ces projets permettront la création de 48001 postes d’emploi, contre 45577 durant les onze premiers mois de 2015, soit une progression de 5.3%.

Durant le seul mois de novembre 2016, les investissements déclarés ont atteint 236.6 MD, contre 302.6 MD en novembre 2015, enregistrant ainsi une baisse de 21.8%. Le nombre de projets déclarés est passé de 275 au cours du mois de novembre 2015 à 305 en novembre 2016, soit une hausse de 10.9%. Ces projets permettront la création de 4275 postes d’emplois, contre 4688 au mois de novembre 2015, soit une diminution de 8.8%.

Les investissements déclarés dans le cadre des projets sont passés de 1388.7 MD durant les onze premiers mois de 2015 à 1468.2 MD en 2016, enregistrant ainsi une hausse de 5.7%. Le nombre de ce type de projets a augmenté de 10.6%, passant de 2210 durant les onze premiers mois de 2015 à 2444 durant les onze premiers mois de 2016. Également le nombre des emplois a évolué de 1.2%, passant de 32576 à 32972 durant les onze premiers mois de 2016.

S’agissant des investissements déclarés dans le cadre des projets autres que la création (extension, renouvellement de matériel…), ils ont atteint 1407.6 MD, soit 50.7% de plus que le volume enregistré lors des onze premiers mois de 2015. Le nombre de ces projets a augmenté de 3.1%, en passant de 813 durant les onze premiers mois de  2015 à 838 durant les onze premiers mois de 2016, et les emplois y afférents ont progressé de 15.6% avec 15029 postes contre 13001 durant les onze premiers mois de 2015.

Quant aux investissements déclarés dans les industries totalement exportatrices, ils ont enregistré une hausse de 14%, passant de 785.6 MD à 895.6 MD durant les onze premiers mois de 2016. Les industries dont la production est orientée vers le marché local ont enregistré une augmentation de 28.8%, passant de 1537 MD à 1980.2 MD durant la même période.

Par ailleurs et concernant les investissements relatifs aux projets dont le coût est supérieur à 5 MD, ils ont enregistré une hausse de 42.8% passant de 1154.3 MD au cours des onze premiers mois de 2015 à 1648.9 MD durant les onze premiers mois de 2016. Le nombre de ces projets est passé de 95 à 125 au cours des onze premiers mois 2016. Ces projets permettront la création de 9870 postes d’emplois, contre 6571 postes d’emplois durant les onze premiers mois de 2015, soit une progression de 50.2%. Il est à signaler que les projets de 5 MD et plus, qui ne représentent que 3.8% du nombre des projets déclarés et 20.6% du nombre des emplois, totalisent 57.3% de l’ensemble des investissements déclarés. Parmi les 125 projets (I>5 MD) déclarés durant les onze premiers mois de 2016, quinze ont totalisé un montant d’investissement de 637 MD, soit 38.6% de l’investissement total (I>5 MD).

Les onze premiers mois de 2016 ont été caractérisés par une hausse au niveau de l’investissement déclaré dans les zones de développement régional de 33.6%, avec 1443.1 MD contre 1080.1 MD durant les onze premiers mois de 2015. La part de ces zones dans l’ensemble des gouvernorats est passée de 46.5% à 50.2% durant les onze premiers mois de 2016.

par -
Les investissements industriels déclarés auprès des services de l’Agence de Promotion de l’Industrie et de l’Innovation (APII) ont atteint à fin octobre dernier, 2639,7 millions de dinars enregistrant un bond de 30,7%.
Par rapport à la même période de 2015, quelque 2979 projets ont été déclarés, marquant ainsi une augmentation de 8,4% qui devrait permettre la création de près de 43777 postes d’emplois (+7%).

D’après les derniers chiffres dévoilés à Africanmanager, la forte croissance est réalisée par les industries agro-alimentaires avec 880 projets déclarés et des investissements de l’ordre de 1020 millions de dinars (+63%).

Toujours selon la même source, les dix premiers mois de 2016 ont été aussi marqués par une évolution remarquable de 52,3% de l’investissement déclaré dans les zones de développement régional, soit l’équivalent de 1299,4 millions de dinars. Cette évolution est expliquée par le nombre de projets industriels déclarés ayant atteint 893, soit une hausse de 12,9%. Ces projets devraient générer 18394 postes d’emplois, en hausse de 31,15% par rapport à 2015.

Cette tendance importante voire cruciale est confirmée aussi par l’évolution des investissements tunisiens ayant réalisé une hausse de 27,6%, soit l’équivalent de 1779,3 millions de dinars. Les investissements étrangers qui ont monté de 80,9%, soit 476,3 millions de dinars.

par -
Les autorités régionales ont décidé de suspendre l’activité de trois

En 2015, le nombre de projets réalisés dans le gouvernorat de Gabès dans le secteur de l’industrie et des services y afférents, a atteint 139 pour un investissement global de l’ordre de 29,6 millions de dinars qui ont permis de créer 397 emplois, indique un rapport de la direction régionale de l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation (APII) à Gabès. Une copie du rapport parvenue au correspondant de TAP à Gabès, fait état de 57 élargissements de projets pour plus de 23 millions de dinars d’investissements et qui ont crée 105 postes d’emploi. Dans le secteur des services lié à l’industrie, les projets réalisés sont de l’ordre de 102, pour un coût total de 19,3 millions de dinars, ayant permis de créer 297 emplois.
Quant au secteur industriel, 37 projets ont été réalisés pour un investissement de plus de 10,2 millions de dinars et ont permis de créer 100 emplois.
Ces projets couvrent les industries alimentaires, les matériaux de constructions, les industries chimiques et bien d’autres industries. L’année 2014 a été marquée par la réalisation de 137 projets, pour un investissement global dépassant les 22 millions de dinars, dont 12 millions de dinars ont été destinés à l’élargissement d’anciens projets, et la création de 448 emplois.
Selon le rapport, l’année 2015 a enregistré la réalisation de 208 projets déclarés auprès de l’APII à Gabès pour un investissement global dépassant les 808 millions de dinars et 1665 emplois crées, contre 240 projets déclarés, en 2014, pour investissement de plus de 292 millions de dinars et 1715 emplois créés.

TAP

par -

Le ministère de l’Industrie a annoncé dans un communiqué rendu public ce mercredi 3 février 2016 que les investissements directs étrangers (IDE) réalisées en 2015 dans le secteur industriel ont atteint 522,4 millions de dinars, soit plus du quart de l’ensemble des investissements industriels réalisés à l’échelle nationale (2000 millions de dinars).

Par rapport à l’année 2014, les investissements industriels ont augmenté de 15%, indique le même communiqué.

par -
Les investissements déclarés dans le secteur industriel ont atteint le montant de 3631.6 MD durant l’année 2012

Les investissements déclarés dans le secteur industriel ont atteint le montant de 3631.6 MD durant l’année 2012, contre 3684.5 MD lors de l’année 2011, enregistrant ainsi une baisse de 1,4%, indiquent les derniers chiffres de l’API.

Le nombre de projets déclarés a atteint 4122, au cours de l’année 2012, contre 3921, lors de l’année 2011, soit une progression de 5,1%.

Ces projets permettront la création de 79443 postes d’emplois, contre 83084, durant l’année 2011, soit un recul de 4,4%.

FOCUS 🔍

La BIAT, qui apporte depuis s plusieurs années, un soutien à la culture et aux industries créatives allant au-delà du mécénat, a lancé une...

Le meilleur des RS

Notre rubrique «Le meilleurs des réseaux Sociaux », début de la saison estivale oblige, choisit de mettre en lumière une initiative citoyenne, soutenue par un...

INTERVIEW

Walid Ben Salah, expert comptable, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont l'augmentation et à plusieurs reprises...

AFRIQUE

Cela faisait trois ans que Barack Obama n'avait pas foulé la terre de ses ancêtres. Depuis dimanche, l'ancien président américain est au Kenya, pays...

Reseaux Sociaux

SPORT

L'attaquant portugais Cristiano Ronaldo a déclaré lundi qu'il voulait réussir son passage à la Juventus de Turin qu'il a rejoint cet été en provenance du Real...