Tags Posts tagged with "juge, d’instruction"

juge, d’instruction

par -

Le porte-parole des tribunaux de Monastir et de Mahdia, Farid Ben Jha a affirmé que le procureur de la République de Monastir a autorisé, jeudi 31 mai 2018, l’arrestation d’un avocat faisant l’objet de plusieurs mandats d’arrêt auprès du juge d’instruction au même tribunal.

Dans une déclaration accordée à Jawhara FM, Ben Jha a ajouté que cette décision intervient suite à plusieurs plaintes déposées à l’encontre de l’accusé pour non-paiement de leur dû.
Le procureur général de la cour d’appel de Monastir a ouvert une enquête sur le sujet.

L’avocat en question a été convoqué sauf qu’il a refusé de se soumettre à la décision de la justice. Suite à quoi, un mandat de recherche a été émis à son encontre.

par -

Le juge d’instruction relevant du pôle judiciaire et financier a décidé mercredi 28 mars 2018 de libérer le directeur central au ministère du Tourisme, arrêté depuis des mois dans le cadre d’une affaire de corruption et de blanchiment d’argent.

Dans cette affaire, un ressortissant français qui réside en Tunisie est aussi impliqué, rapporte Mosaïque fm.

par -

Des sources ont indiqué à Mosaïque fm qu’environ 50 avocats se sont présentés ce mercredi 21 février 2018 au bureau du juge d’instruction militaire. Ils ont tous présenté des avis de défense de l’ancien ministre de l’Intérieur Mohamed Najem Gharsalli.

Les avocats ont informé le juge d’instruction que leur client n’a pas reçu la convocation comme le stipule la loi, ils ont donc réclamé un nouvel envoi du document

Notons que le juge d’instruction militaire a convoqué Gharsalli en tant qu’accusé dans l’affaire du complot contre la sûreté de l’Etat intérieure et extérieure. L’homme d’affaires Chafik Jarraya est accusé dans ce dossier.

Rappelons aussi que l’immunité judiciaire de Gharsalli, que lui confère son statut de juge, a été levée…

par -

Des députés ont demandé mardi des éclaircissements du ministre de l’énergie, des mines et des énergies renouvelables, Khaled Kaddour, sur sa comparution devant le juge d’instruction concernant une affaire portée devant le pôle judiciaire et financier.
Le ministre de l’Energie avait comparu la semaine dernière, devant le juge d’instruction concernant la plainte déposée depuis mai 2013 contestant l’autorisation accordée par la commission consultative des hydrocarbures pour le transfert des droits et obligations de la société pétrolière ” Voyageur ” ( 500000 mille actions) disposant du permis de prospection ” permis Borj Khadra Sud” (BEKS), lequel est détenu par Slim Chiboub, dont le nom figure sur la liste des individus concernés par le décret de la confiscation), et ce en faveur de la compagnie ” Andarko Beks Tunisia Compagny ” (Jort du 9 décembre 2011) .
Le transfert a eu lieu après la promulgation du décret relatif à la confiscation des fonds et biens mobiliers et immobiliers publié le 14 mars 2011 et amendé par le décret n°47 datée du 31 mai 2011.

Certains députés ont estimé lors de l’examen de projet de budget du ministère de l’énergie, des mines et des énergies renouvelables, que la réapparition sur la scène de cette affaire de corruption témoigne de la volonté de certaines parties de bloquer la mise en œuvre des mesures prises par le ministère afin de lutter contre la corruption dans les différentes entreprises du secteur.
Pour sa part la députée Samia Abbou a invité le ministre à présenter sa démission, pour ne pas embarrasser le gouvernement au moment où ce dernier mène une guerre contre la corruption.

par -

Une décision d’interdiction de voyage a été émise mardi par le juge d’instruction près le pôle judiciaire financier contre le président de l’Union patriotique libre (UPL) et homme d’affaires Slim Riahi, a annoncé mercredi le porte-parole du pôle financier, Sofiène Selliti.
Selon lui, cette décision s’inscrit dans le cadre de l’affaire portée devant le pôle judiciaire financier.
Le juge d’instruction près le pôle judiciaire économique et financier avait émis, le 28 juin 2017, une décision de gel des comptes bancaires, des actions et des biens de l’homme d’affaire et président de l’Union patriotique libre (UPL), Slim Riahi.
Cette décision a été prise sur la base d’une affaire portée devant le pôle judiciaire économique et financier contre Slim Riahi pour suspicion de blanchiment d’argent.

par -

Le conseil régional des avocats à Gafsa a décidé, dimanche 7 août 2016, de boycotter le juge d’instruction auprès du tribunal de première instance de Gafsa  et la police judiciaire pendant un mois, rapporte Mosaïque Fm.
Cette décision a été prise à la suite de l’agression de trois avocats de la part d’agents de l’ordre, indique la même source.

par -

L’instance provisoire de la justice judiciaire a décidé le mercredi 20 juillet 2016 de nommer Béchir Akremi, premier juge d’instruction, au poste de procureur de la République au tribunal de première instance de Tunis, rapporte Jawhara fm.

Rappelons qu’Akremi était le juge d’instruction du bureau numéro 13, chargé de l’affaire du martyr Chokri Belaïd.

Pour sa part, Taïeb Rached a été nommé en tant qu’inspecteur général adjoint lié au poste de procureur général de la cour d’appel de Tunis.

par -

Le parti Unifié des Patriotes Démocrates (Al Watad) a décidé, ce lundi 4 juillet 2016, de porter plainte contre le juge d’instruction n°13 en charge de l’affaire du martyr Chokri Belaïd.

La plainte a été déposée pour complicité de meurtre, dissimulation de preuves et complicité. Le juge d’instruction est accusé d’avoir dissimulé des aveux, rapporte Mosaïque fm.

par -
Le feuilleton de la corruption à la télévision tunisienne aligne les épisodes avec l’interrogatoire de ceux qui sont présumés avoir joué un rôle dans les pratiques de prévarication financière au sein de l’établissement.
Mercredi, c’était au tour d’Abdelwaheb Abdallah, ex-conseiller du président déchu d’être entendu par le doyen des juges d’instruction. Selon le quotidien Assabah, il s’est agi d’une confrontation  au sujet de résultats auxquels a abouti l’enquête.
Ont été également interrogés deux ex-directeurs généraux de la TV, à savoir Abderraouf Basti et Hédi Ben Nasr, ce dernier a été laissé en liberté et soumis à la procédure de la fiche anthropométrique.

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

La loi antiraciste vient d'être votée par le Parlement, avec son lot de sanctions qui en refroidit plus d'un (fortes amendes et même peine...

INTERVIEW

Slim Feriani, le ministre de l'Industrie et des PME et de l'Energie par intérim, a récemment accordé à Africanmanager une interview exclusive où il...

AFRIQUE

Le compte satellite du tourisme en 2017 publié par le Haut Commissariat au Plan (HCP) et rapporté par Telquel.ma, fait « ressortir une nette amélioration...

Reseaux Sociaux

SPORT