Tags Posts tagged with "Liberia,"

Liberia,

par -

Cette fois pourrait bien être la bonne pour l’ancienne star de football George Weah. En effet d’après les résultats partiels de la présidentielle dévoilés hier jeudi 12 octobre 2017 par le président de la commission électorale, Weah caracole en tête du premier tour de l’élection au Liberia et ce, dans onze des quinze régions du pays, rapporte France 24. Celui qui avait chuté au scrutin de 2005, face à la très charismatique Ellen Johnson Sirleaf, première Africaine à s’asseoir sur un fauteuil présidentiel, et qui ronge son frein depuis tient peut-être enfin sa chance…

L’ancien joueur aura en face de lui au second tour le vice-président, Joseph Boakai, qui porte les couleurs du Parti de l’unité. Le directeur de campagne du challenger tente de faire bonne figure en déclarant, à Reuters, que les échos en provenance de toute la République lui prédisent une nette victoire face à Weah lors de la deuxième manche, calée début novembre 2017. Mais son argumentaire convainc difficilement tant son adversaire, qui a fait les beaux jours du Paris-Saint-Germain et du Milan AC, et qui est le premier joueur non européen et le seul Africain à avoir remporté le Ballon d’Or, est populaire et adulé par les citoyens..

Pour la diplomatie du Liberia et pour celle de l’Afrique en général, une telle personnalité aux manettes serait un formidable atout. En voilà un au moins qui n’aura pas besoin d’exhiber sa carte de visite et ses états de service pour se faire ouvrir des portes !

par -

Beaucoup de dirigeants africains, plus copains avec les démocrates américains, notamment le président Barack Obama, ont mangé leurs chapeaux en envoyant les félicitations d’usage au républicain Donald Trump, qui a écrasé, contre toute attente, Hillary Clinton. Certains chefs d’Etat du continent se sont dit qu’après tout le vin est tiré et qu’il faut le boire ; d’autres, sans doute les plus nombreux, font preuve de pragmatisme et se disent qu’il vaut mieux ne pas se fâcher avec le nouvel occupant de la Maison Blanche, quoi qu’on en pense. La présidente du Liberia, Ellen Johnson Sirleaf, n’est pas de ceux-là. Faisant preuve d’une extraordinaire sincérité, de courage et même de témérité, elle a pris ses distances avec le politiquement correct, qui sied dans ces circonstances et a fait part de sa déception suite au KO infligé par Trump à Mme Clinton à la présidentielle américaine. Ses pairs africains n’en pensent pas moins, mais n’ont pas eu le cran de le dire ouvertement, et encore moins le claironner dans un média du calibre de la BBC!

“Je suis extrêmement attristée par cette occasion manquée de la part du peuple des Etats-Unis de se joindre aux petites démocraties en mettant fin à la marginalisation des femmes”, a déclaré Ellen Johnson Sirleaf dans un entretien avec la chaine britannique…
La première femme à avoir été installée, démocratiquement, à la tête d’une nation africaine a tout de même enchainé en ajoutant, histoire de ne pas irriter la nouvelle administration américaine, sait-on jamais : “Cependant, le Liberia a eu une longue relation avec les États-Unis. Et nous nous attendons à ce que cette bonne relation perdure”…

Toutefois Mme Johnson Sirleaf, comme du reste les dirigeants du monde entier, a affirmé qu’il est prématuré pour se prononcer sur le devenir des rapports entre les USA et l’Afrique. “Nous ne savons pas ce que la nouvelle politique américaine de l’Afrique sera avec l’administration Trump. Nous allons devoir attendre et voir. De toute évidence, nous sommes inquiets, mais nous devons lui donner juste le bénéfice du doute”, a affirmé la chef de l’Etat libérien.
“Je suis inquiète au sujet des accords commerciaux entre les Etats-Unis et le Liberia, entre les Etats-Unis et l’Afrique. Je suis inquiète pour l’investissement et les programmes spéciaux qui ont été mis en place par les présidents Barack Obama et George Bush”, a ajouté la lauréate du prix Nobel de la paix en 2011.

par -

Un total de 8500 billets seront mis en vente pour le match Tunisie-Liberia, dimanche à Monastir, pour le compte de la dernière journée de la CAN 2017 de football (Groupe A).
Les billets seront mis en vente les 2 et 3 septembre au complexe sportif Mustapha Ben Jannet et au siège de l’US Monastir alors que l’accès au stade ne sera autorisé qu’aux personnes âgées de plus de plus de 18 ans.
Ces décisions ont été prises au terme d’une réunion tenue mardi au siège du gouvernorat de Monastir en présence des représentants du ministère de l’intérieur, de la fédération tunisienne de football et la Ligue du centre est, selon Sami Tarchoun, attaché de presse au gouvernorat.

par -
L'Etoile Sportive du Sahel a rejoint le duo de tête du championnat de Tunisie de la ligue 1 du football professionnel

Le dernier match opposant les Aigles de Carthage à la sélection libérienne de football, pour le compte des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (Gabon-2017), aura lieu le 3 septembre 2016 à partir de 19h15 au Stade Mustapha Ben Jannet de Monastir, annonce la fédération tunisienne de football.
La Tunisie partage avec le Liberia la première place du groupe A avec 12 points chacun, mais avec une meilleure différence des buts (+2), devant le Togo (8 points) et Djibouti (0 point).
Rappelons que le premier de chaque groupe est qualifié pour la phase finale et le meilleur deuxième sur l’ensemble des groupes excepté le groupe I où évolue le Gabon, qualifié d’office en tant que pays hôte et le groupe “G” réduit à trois équipes après le retrait du Tchad en cours de compétition.

par -

La Fédération tunisienne de football (FTF) a annoncé ce lundi 1er août 2016 sur son site officiel que le dernier match de la sélection nationale tunisienne de football pour le compte de la « CAN Gabon 2017 »  face au Libéria se jouera le 3 septembre 2016 à partir de 19 heures 30 au stade Mustapha Ben Jannet, au gouvernorat de  Monastir.

 

par -

Michelle Obama est arrivée ce mardi 28 juin, avant l’aube, à l’aéroport de Marrakech, au Maroc, dans le cadre d’une tournée africaine visant à encourager l’éducation des filles. La première dame des Etats-Unis est accompagnée de ses deux filles, Malia, 18 ans, et Sasha, 15 ans, et de sa mère, Marian Robinson, rapporte le « Monde.fr ».

Après une escale surprise à Praia, au Cap-Vert, dans la nuit du dimanche au lundi, Mme Obama a passé la journée de lundi au Liberia, un pays qui se relève à peine de l’épidémie Ebola qui a fait plus de 4 800 victimes et a causé la fermeture des écoles pendant des mois, a ajouté la même source.

par -
La situation pourrait sérieusement s'aggraver au Liberia où des hommes

La situation pourrait sérieusement s’aggraver au Liberia où des hommes armés ont saccagé un centre de lutte contre le virus Ebola à Monrovia, provoquant la fuite de 29 malades, rapporte msn.

“Ils ont cassé les portes et pillé les lieux. Les malades ont tous fui”, a affirmé Rebecca Wesseh, un témoin de l’incident survenu dans la nuit de samedi à dimanche. Ses propos ont été confirmés par des habitants et le secrétaire général des travailleurs de la santé au Liberia, Georges Williams.

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Le président de la Conect (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie), Tarek Cherif, a accordé à Africanmanager une interview exclusive dans laquelle il a...

AFRIQUE

Au moins 50 personnes ont été tuées ce mardi dans un attentat suicide attribué au groupe djihadiste Boko Haram qui a frappé une mosquée...

Reseaux Sociaux

SPORT