AccueilAfriqueLiberia : L'affaire des millions disparus enfle, le fils de l'ex-présidente arrêté

Liberia : L’affaire des millions disparus enfle, le fils de l’ex-présidente arrêté

Où sont passés les millions de dollars de la Banque centrale d’un pays, le Liberia, qui ne roule pas sur l’or et fait face à de terribles difficultés économiques ? Qui s’est assis sur le magot ? La justice enquête sur cette affaire dont tous les citoyens parlent et dont n’avait pas besoin le chef de l’Etat, l’ex-star du football international Georges Weah. Les arrestations pleuvent, et pas des moindres. Un mandat d’arrêt a été émis vendredi 28 septembre 2018 contre le fils de l’ancienne présidente Ellen Johnson Sirleaf et une trentaine de responsables de la Banque centrale. Ils sont accusés d’avoir tenter de filer à l’étranger. Pas d’indication pour le moment sur ce qui leur est reproché exactement..

- Publicité-

Les investigations ont démarré en août, des sacs et des conteneurs bourrés de billets de dollars libériens pour un montant de 15 milliards (97 millions de dollars américains ou 83 millions d’euros) que devaient réceptionner la Banque centrale ne sont jamais arrivés à bon port. Le dossier a commencé à enfler dans l’opinion publique, poussant le gouvernement à réagir. Sous le hashtag #Bring Our Container Back (Rendez-nous notre conteneur), les internautes libériens ont enflammé la toile ; il y a même eu des manifestations dans la capitale, Monrovia. L’affaire a même affolé le gouvernement, jusqu’à créer des cafouillages entre les ministres. “N‘écoutez pas ce que le ministre de l’Information raconte. Moi je dis qu’il n’y a pas d’argent disparu. Personne ne cherche des milliards de dollars”, a lâché la semaine dernière le ministre des Finances, Samuel Tweath.
Nous avons dit que l’argent était arrivé et qu’il y avait une enquête, mais nous n’avons pas dit que l’argent était manquant. Donc quand les gens disent + Rendez-nous nos milliards +, ça n’a pas de sens”, a pour sa part déclaré le ministre de la Justice, Musah Dean.
Le président de la République a invité la population à la “patience” pour élucider ce dossier, et a promis de ne pas faire une pause tant que la vérité n’a pas surgi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,454SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles