Tags Posts tagged with "mandat de dépôt"

mandat de dépôt

par -

Le Procureur général de la direction militaire a démenti vendredi l’information faisant état de l’émission d’un mandat de dépôt contre l’ancien ministre de l’Intérieur Najem Gharsalli sur fond de l’affaire d’atteinte à la sûreté de l’Etat impliquant l’homme d’affaires Chafik Jarraya.
L’information relayée par les médias et sur les réseaux sociaux selon laquelle le juge d’instruction militaire près le Tribunal militaire permanent de première instance a émis un mandat de dépôt contre l’ancien ministre de l’Intérieur Najem Gharsalli est infondée, a indiqué le Procureur général de la direction militaire dans un communiqué.
A ce stade de l’enquête, la seule mesure qui a concerné à l’heure actuelle Najem Gharsalli consiste au fait qu’il a été entendu en tant que témoin en sa qualité d’ancien ministre de l’Intérieur, précise le Procureur général de la direction militaire.
Tout changement dans la situation des parties concernées par l’enquête exige la finalisation de certaines procédures préliminaires, a ajouté le communiqué.
Dans des déclarations accordées cet après-midi à des radios, Najem Gharsalli, ancien ministre de l’Intérieur et ancien ambassadeur de Tunis au Maroc a indiqué que le juge d’instruction du Tribunal militaire l’a entendu en tant que témoin et n’a pas émis à son encontre un mandat de dépôt.
Des médias et réseaux sociaux ont relayé l’information selon laquelle un mandat de dépôt a été émis à l’encontre de l’ancien ministre de l’Intérieur dans l’affaire d’atteinte à la sûreté de l’Etat.

par -

La chambre 13 auprès de la cour d’appel de Tunis, spécialisée dans les affaires financières, a rejeté, jeudi 28 septembre 2017, la demande de libération du journaliste Samir El Wefi.

Dans une déclaration jeudi à la TAP, l’avocat, membre du collectif de défense d’El Wefi, Hatem Zouari, a indiqué que le collectif de défense “estime que la cour d’appel n’a pas pris la bonne décision”.

Selon les avocats, toutes les conditions juridiques sont réunies pour permettre la libération de leur client, “notamment après le règlement du dossier de l’affaire, le remboursement de la somme due et du retrait de la plainte”.
Le juge d’instruction auprès du pôle économique et financier avait émis en juin dernier un mandat de dépôt à l’encontre du journaliste Samir El Wefi pour blanchiment d’argent et escroquerie.

par -

Le juge d’instruction près le Pôle judiciaire et financier a émis, ce mardi, un mandat de dépôt contre l’homme d’affaires Chafik Jarraya, pour malversation, a indiqué, à l’agence TAP, Fayçal Jadlaoui, avocat de Chafik Jarraya.
Il a indiqué que le juge d’instruction s’est rendu au lieu de détention de son client qui n’a pas pu se présenter à l’audition pour des raisons de santé et a pris connaissance de “la détérioration de l’état de santé” de Chafik Jarraya.
Cela, a ajouté Me Jadlaoui, ne l’a toutefois pas empêché d’émettre un mandat de dépôt contre Chafik Jarraya et de reporter son audition au 12 septembre prochain.

par -

Le juge d’instruction au tribunal de première instance de Gafsa a émis un mandat de dépôt à l’encontre du secrétaire général de la municipalité d’El Ksar suite  à une plainte déposée à son encontre, rapporte Mosaïque fm.

Ce dernier est accusé d’avoir dérobé de l’argent public et de falsification de documents, a ajouté la même source.

par -

Le juge d’instruction près le pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme a émis, jeudi, un mandat de dépôt contre le jeune salafiste ayant tenté d’assassiner un capitaine de police à Ben Arous, a indiqué le porte-parole du ministère public, Sofiène Selliti.
Dans une déclaration à la TAP, Selliti a ajouté que le Parquet a ordonné, ce matin, après la fin de l’enquête, d’ouvrir une information judicaire contre ce jeune homme ayant adhéré, récemment, au courant salafiste, pour tentative de meurtre avec préméditation et crimes terroristes.
Le procureur de la République à Ben Arous avait ordonné, le 26 août dernier, le transfert du jeune salafiste ayant tenté d’assassiner un capitaine de police devant le pôle judicaire de lutte contre le terrorisme.
Agé de 24 ans, l’agresseur a porté trois coups de couteau dans le ventre du policier, alors qu’il était en service dans la zone industrielle de Ben Arous.

par -

Le juge d’instruction près le Tribunal de première instance de Gafsa a émis, vendredi 8 juillet un mandat de dépôt contre un juge après son interrogatoire en présence de la Défense et du représentant du ministère public.
Selon le porte-parole du Tribunal de première instance de Gafsa, cité dans un communiqué, le juge est accusé d’avoir ” commis des actes d’une extrême gravité de nature à porter atteinte à la déontologie, à la crédibilité des procès et à l’intérêt général “.
” L’immunité du juge a été levée par l’Instance provisoire de l’ordre judicaire “, a-t-il encore ajouté.
Selon les premiers éléments de l’enquête menée par la police judicaire et à laquelle participe un représentant du ministère public, une somme d’argent et d’importants documents ont été saisis.

par -
Beji Caid Essebsi ( BCE )a abordé au cours de  l'interview accordée à la

Un juge du Tribunal de première instance de la ville de Gafsa fait l’objet d’un mandat de dépôt émis hier vendredi 8 juillet 2016, suite à des accusations lourdes, rapporte Shems Fm. En effet le magistrat aurait demandé un pot-de-vin en échange d’un service dans un dossier.

Mohamed Ali Barhoumi, le porte parole du tribunal de première instance de Gafsa, a déclaré sur la même radio que le mis en cause est accusé d’avoir transgressé l’éthique de la profession ainsi que l’intérêt général. Il a ajouté que l’immunité du juge a été levée suite à l’enquête qui a établi la preuve qu’il a violé le secret professionnel et transmis des informations sensibles sur des dossiers qu’il instruisait.

La même source a ajouté que de l’argent liquide et d’importants documents ont été saisis chez le magistrat.

par -

L’agent de l’Instance de lutte contre la corruption qui avait essayé de soutirer une commission de 10% à un fournisseur de matériel informatique a été placé derrière les barreaux par le procureur général du tribunal de première instance de Tunis, rapporte Mosaïque FM ce samedi 14 mai.

Pour rappel, cet homme avait été mandaté par la présidence du gouvernement pour acquérir des ordinateurs destinés à l’instance.

Chawki Tabib, le président de cet organisme, avait été alerté par le fournisseur et avait aussitôt suspendu cet employé, avant de porter plainte contre lui…

par -

Le ministère de l’Intérieur a annoncé dans un communiqué rendu public ce vendredi 15 avril 2016 que les unités sécuritaires, relevant du district de la Garde nationale de Tozeur ont arrêté un élément terroriste classé dangereux et faisant l’objet d’un mandat de dépôt. Il est condamné à 8 ans de prison.

Lors de son interrogatoire, le terroriste a avoué avoir subi un entrainement dans des camps de terroristes en Syrie.

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Le président de la Conect (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie), Tarek Cherif, a accordé à Africanmanager une interview exclusive dans laquelle il a...

AFRIQUE

Le bilan de l'attaque d'une mosquée vendredi à Bir al Abed, dans le nord du Sinaï en Egypte, atteint désormais 200 morts, selon un...

Reseaux Sociaux

SPORT