Tags Posts tagged with "Philippines"

Philippines

par -

Un tremblement de terre de magnitude 7,3 sur l’échelle de Richter est survenu ce mardi 10 janvier 2017, dans l’île indonésienne de Sulawesi, au sud des Philippines, indique l’agence indonésienne de géophysique.
Toujours selon la même source, les premiers rapports ne font pas encore état de dégâts.

par -

Le nouveau président philippin, Rodrigo Duterte, en pleine visite en Chine, a fait sensation en annonçant officiellement son divorce avec les USA, alors que ces derniers étaient jusqu’ici un allié traditionnel. “J’annonce ma séparation d’avec les Etats-Unis”, a lâché un Duterte très sûr de son coup, enhardi par sa visite de quatre jours à Pékin, en compagnie d’une délégation de 400 hommes d’affaires. Duterte a été chaudement applaudi pour ce volte-face diplomatique majeur, qui plus est au profit du “meilleur ennemi” des Américains, la Chine, à part la Russie.

Le chef de l’Etat philippin a lâché sa bombe lors d’un forum économique, après un sommet avec son homologue chinois, Xi Jinpin.
C’est à nouveau la lune de miel entre les deux pays après le coup de froid de ces dernières années sur fond de tiraillements autour de la souveraineté d’îles en mer de Chine méridionale. Duterte fait profil bas sur ce dossier chaud en déclarant vouloir “reporter (ce dossier) à une autre fois” pour privilégier le partenariat économique. Le président chinois a bien apprécié le fait que son voisin mette de l’eau dans son vin, d’ailleurs il a été accueilli avec les honneurs au Palais du peuple, place Tiananmen.

“Il est important de traiter les divergences par le dialogue et les consultations bilatérales sur la question de la mer de Chine méridionale”, a déclaré Xi Jinpin, qui lui aussi, en grand seigneur, a dit qu’il est disposé à “laisser temporairement de côté les questions difficiles”, d’après le ministère chinois des Affaires étrangères. La Chine est tellement reconnaissante qu’elle va “participer activement à la construction d’infrastructures (aux Philippines), dans les secteurs des chemins de fer, du transport urbain sur rail, des autoroutes et des ports”. Pékin va également “pousser les entreprises chinoises à investir davantage” et “encourager les Chinois à voyager aux Philippines”.
Bref, Duterte sera très bien récompensé pour avoir osé lâché avec fracas le pays de l’oncle Sam, après en avoir dit des vertes et des pas mûres sur le président américain, Barack Obama, qu’il a même carrément insulté…

par -

Le président philippin, Rodrigo Duterte, s’est une nouvelle fois fait remarquer en se comparant à Adolf Hitler. Il a affirmé qu’il serait “heureux d’exterminer trois millions de toxicomanes et dealers” dans son pays, rapporte la chaîne France tv info.

Lors d’une conversation décousue tenue à son arrivée dans son fief deDavao, après une visite au Vietnam, Rodrigo Duterte a dit à des journalistes qu’il avait été décrit par ses adversaires comme “une sorte de cousin de Hitler”. Rappelant l’extermination de millions de juifs par les nazis, il a exprimé sa volonté d’en finir avec les toxicomanes et les dealers de son pays, a ajouté la même source.

par -

Une explosion, dont on ne connait pas la cause, vient de faire dix morts et une soixantaine de blessés dans un marché nocturne de la ville de Davao, au Sud des Philippines, a fait savoir le porte-parole de la présidence philippine.

L’explosion s’est produite aux environs d’un des hôtels de la ville, très prisé par les touristes et les hommes d’affaires, a indiqué la porte-parole de la police municipale.

A noter que le président Rodrigo Duterte, qui se singularise par une lutte sans merci contres les trafiquants de drogue depuis son élection en mai dernier, est originaire de cette ville, dont il a été le maire avant son accession à la présidence de la République. On signale même qu’il se trouvait sur place au moment de l’explosion, mais il n’a pas été touché, a signalé son fils Paolo Duterte, maire adjoint de la ville

par -

Une ère sombre s’ouvre aux Philippines. Personne ne sait dans quelle direction le pays ira après l’élection de Rodrigo Duterte à la magistrature suprême. Enfin si, on en a une petite idée puisqu’il a été choisi par les électeurs après une campagne musclée, très décriée par ses adversaires pour ses thématiques exclusivement sécuritaires. Et il semble que Duterte ait fait école puisqu’un certain Tomas Osmena, le nouveau maire de Cebu, une grande ville du centre, a déclaré ce vendredi 20 mai qu’il va offrir une prime aux policiers qui abattraient les criminels.

On file droit vers une officialisation des assassinats extrajudiciaires. L’inquiétant M. Osmena, qui entamera son mandat le 30 juin, s’est dit prêt à remettre 50.000 pesos (950 euros) à tout policier qui abattrait un meurtrier et 5.000 pesos pour un criminel blessé. “Si vous abattez un criminel dans l’exercice de vos fonctions (vous serez récompensés), aucune question ne sera posée. Je suis là pour aider la police, pas pour la poursuivre”, a confié à l’AFP ce maire digne de l’époque du “far west”. Il a ajouté : “C’est mon but: faire peur aux criminels. S’ils veulent commettre des crimes, ils seront en guerre avec moi. Je ferai en sorte qu’il y ait des victimes”.
Et quand on lui agite le risque de lynchages publics, il réplique, droit dans ses bottes : “je ne vais pas réprimer les justiciers”.

 Le premier cow-boy, c’est le président !

Mais il faut dire que le pays se prête actuellement à ce genre de déclaration depuis que Duterte s’est installé dans le coeur des citoyens. L’ex-maire a même carrément écrasé son adversaire le 9 mai en déversant sur la place publique des propositions d’une violence inouïe. Il s’est par exemple engagé à débarrasser le pays de la criminalité en à peine six mois. Son remède miracle :  Un permis de tirer et de tuer pour les forces de sécurité.
Duterte a même avancé le chiffre de 100.000 exécutions dans le cadre de cette campagne de répression. Cerise sur l’horreur : Il a précisé que les dépouilles seraient jetées dans la baie de Manille et qu’elles allaient alimenter les poissons.

Parmi d’autres joyeusetés, il a annoncé le retour de la peine capitale et l’éradication de la notion même de droits de l’Homme.

Et quand on demande à M. Osmena s’il s’est inspiré des thèses du président Duterte, il répond que non. Mais il ajoute, tout de même : “je crois qu’il mène la bonne politique”.
Et d’après un porte-parole de la police de la ville, le maire n’a pas attendu son intronisation pour appliquer son étrange programme, il aurait déjà remis une prime de 20.000 pesos  cette semaine à un policier de Cebu qui a touché deux voleurs dans des échanges de tirs.

Pourtant un porte-parole du nouvel homme fort du pays nie toute incitation du nouveau président à des primes pour des exécutions extrajudiciaires. “Peut-être que le maire Osmena plaisante simplement, avec un nouveau gadget pour se rendre populaire. Chacun fait ce qu’il veut”, lâche-t-il.

Chacun fait ce qu’il veut… avec la vie des citoyens, drôle de conception du rôle des autorités. Ainsi vont les Philippines… on ne vont pas du tout.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Elle, c’est une spécialiste du transport, un secteur où elle a fait presque toute sa carrière, qu’elle connaît, de la voiture particulière à l’avion,...

AFRIQUE

SPORT