Tags Posts tagged with "pièces archéologiques"

pièces archéologiques

par -

Avec la multiplication des fouilles clandestines en quête de pièces archéologiques après la révolution, le nombre d’objets saisis lors d’opérations de contrebande ou dans le cadre de saisies internes, est estimé à près de 22.000 pièces, a déclaré Fawzi Mahfoudh, directeur de l’Institut national du patrimoine (INP), à l’agence TAP.
Mahfoudh s’exprimait en marge de l’ouverture de l’atelier régional pour le Moyen-Orient, le Proche-Orient et l’Afrique du Nord, sur “le rôle de l’administration des douanes dans la protection du patrimoine culturel” organisé, du 24 au 28 avril, à Hammamet (Nabeul), par la direction générale des Douanes en Tunisie, en partenariat avec l’ambassade de France en Libye et l’Organisation mondiale des douanes (OMD).
Mahfoudh a souligné la nécessité d’intensifier les efforts internationaux afin d’amener l’occident, en particulier les pays européens, à pénaliser le trafic du patrimoine des autres pays d’autant que leurs lois internes interdisent ce genre de commerce quand il s’agit du patrimoine européen.
Il a aussi loué l’effort fourni par les services des douanes tunisiennes dans la protection du patrimoine national du pillage et de la contrebande ainsi que dans la protection des frontières pour que le pays ne devienne pas un point de transit de ce commerce illégal.
Il a fait savoir qu’une cellule en charge des objets saisis a été créé au sein de l’INP qui a pour mission, entre autres, la coordination avec les douanes tunisiennes et la réalisation de tests d’urgences nécessaires dans le cas d’affaires où sont impliquées des étrangers, des voyageurs ou des personnes en transit sur les frontières tunisiennes.
Le Directeur général des Douanes Adel Ben Hassine a indiqué que les services de son département, avec le soutien de la Garde nationale, ont réussi cette année à faire échouer deux importantes opérations de contrebande de pièces archéologiques dont des statues ainsi qu’un manuscrit judaïque de valeur.

par -

Le ministère de l’Intérieur a annoncé, dans un communiqué rendu public, ce jeudi 23 février 2017, qu’un réseau spécialisé dans le trafic de pièces archéologiques a été démantelé à Sousse, résultant ainsi l’arrestation de 4 individus.

Ces personnes ont été appréhendées alors qu’elles étaient à bord d’un véhicule portant une immatriculation étrangère où un sac contenant 663 pièces de monnaie anciennes a été trouvé.  5000 euros ont été également saisis chez le conducteur du véhicule, indique la même source.

Le groupe avait l’intention de vendre les pièces. Une enquête a été ouverte sur l’affaire.

par -

Des unités sécuritaires relevant de la Garde nationale de la région de Gaâfour du gouvernorat de Siliana, ont saisi 27 pièces archéologiques datant de l’époque romaine, dans une habitation abandonnée dans la région, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur.  Un fusil de chasse de calibre 16 et 11 cartouches ont été également saisis.

Après consultation du ministère public, le propriétaire de la maison a été mis arrêté, ainsi qu’un deuxième individu concerné par l’affaire.

par -

Un réseau spécialisé dans les fouilles et le trafic de pièces archéologiques vient d’être démantelé par la division nationale d’investigations économiques et financières relevant de la direction de la police judiciaire, annonce le ministère de l’Intérieur dans un communiqué publié mercredi.
Ce réseau composé de cinq personnes a été découvert à Carthage et Cité Ettadhamen, régions respectivement situées en banlieue nord de Tunis et de l’Ariana. La police a pu saisir vingt et une (21) pièces archéologiques qui étaient en leur possession, précise la même source.
Dans un entretien téléphonique, le directeur chargé du département de l’inventaire général à l’Institut national d Patrimoine (INP), Ali Drin, a souligné qu’il serait très tôt de “préciser la valeur archéologique des objets saisis avant de les soumettre à l’étude et l’analyse auprès des chercheurs et experts de l’INP”.

par -

Le ministère de l’Intérieur a annoncé dans un communiqué publié, ce lundi 19 septembre 2016, que les unités sécuritaires ont arrêté cinq individus dans la délégation de Medjez el-Bab, du gouvernorat de Béja.

Ils étaient entrain de creuser des fossés à la recherche de pièces archéologiques. Ils étaient également en possession d’équipements leur permettant de retrouver des trésors enfouis, a relevé le MI.

par -

Les unités de sécurité de Bouhajla du gouvernorat de Kairouan ont saisi chez un jeune homme des pièces archéologiques, ce jeudi 4 août 2016, rapporte Mosaïque Fm.

Le jeune homme a pris la fuite à bord d’une moto, indique la même source.

Une enquête a été ouverte alors que les pièces ont été transportées dans un laboratoire pour déterminer leurs valeurs.

par -

Entre 2012 et 2013, 215 actes de vol de pièces archéologiques ont été enregistrés dans l’ensemble des sites tunisiens, rapporte le quotidien « Achourouk » en s’appuyant sur les statistiques dévoilées par l’Observatoire national du patrimoine.
En effet, on signale 30 cas par mois, sur les quelque 50 mille sites archéologiques que compte la Tunisie
D’après la même source, plusieurs groupes se sont spécialisés dans le trafic de pièces archéologiques et les autorités ne sont pas parvenues à les démanteler..

par -

Les unités de la Garde nationale relevant du district de Malloulech au gouvernorat de Mahdia ont réussi, dans l’après-midi de ce mardi 3 mai 2016, à arrêter un jeune homme âgé de 32 ans, alors qu’il tentait d’exporter illégalement des pièces archéologiques en or, rapporte Jawhara Fm, citant une source sécuritaire.

L’accusé tentait d’exporter des pièces monétaires, deux petites statues. Selon les déclarations d’une source sécuritaire à la même source, l’accusé est détenu dans le cadre d’une enquête ouverte à ce sujet dans le but de divulguer les identités des autres personnes impliquées dans cette affaire.

par -

Le ministère de l’Intérieur a annoncé dans un communiqué rendu public ce mardi 16 février 2016 que les unités de la Garde nationale de Siliana ont arrêté un jeune homme en possession de deux pièces archéologiques.

Après vérification par l’institut national du Patrimoine, il s’est avéré que les pièces archéologiques saisies ont une grande valeur, historique, archéologique et matérielle, explique le communiqué de l’Intérieur.

Deux autres pièces archéologiques ont été saisies lors d’une effectuée dans le domicile du suspect.

Après consultation du ministère public, le suspect a été maintenu en garde à vue.

par -

Les agents de la Garde Nationale du poste de Menzel Hayet, délégation de Zarmdine, ont arrêté, mercredi 10 février 2016, un jeune à Jammel en possession de deux pièces archéologiques.

Le secrétaire général du syndicat régional des forces de sécurité intérieure à Monastir, Mourad Ben Salah, a indiqué à Shems Fm que suite à des renseignements vérifiés, un guet-apens a été tendu au suspect âgé de 30 ans. Lors de l’opération, deux statuettes avaient été saisies. Les statuettes font environ 40 cm et datent de l’époque byzantine.

Suite aux investigations, le jeune a avoué qu’un Italien l’avait contacté et lui a proposé 100 mille dinars contre les deux artefacts. Il a aussi avoué avoir 3 complices qui sont actuellement recherchés par la police, indique la même source.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Les États-Unis et le Togo seront co-organisateurs du Forum de la loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique – Africa Growth...

Reseaux Sociaux