Tags Posts tagged with "politiciens"

politiciens

par -

Une source bien informée a confié ce lundi 29 mai à Africanmanager que lors de son interrogatoire par le parquet au tribunal miliaire permanent de première instance de Tunis, l’homme d’affaires Chafik Jarraya a dévoilé une liste de noms de politiciens qui seraient impliqués dans des affaires de corruption.

On rappelle que la Commission nationale de gestion des avoirs et fonds confisqués a annoncé la saisie des biens de Jarraya pour son implication dans des réseaux de corruption et de contrebande et pour atteinte à la sécurité publique et à la sûreté de l’Etat.

par -

Des sources bien informées ont confié dimanche 28 mai 2017 à la radio Shems fm que des politiciens auraient menacé l’un des conseillers du chef du gouvernement, Youssef Chahed, suite à la vague d’arrestations d’hommes d’affaires et de contrebandiers.

On rappelle que le comité de confiscation commencera ce lundi 29 mai 2017 les enquêtes sur les biens des hommes d’affaires après qu’elle a saisi vendredi dernier des comptes bancaires de 8 businessmen inculpés de corruption.

par -

Mise à jour le 08/02/2017

Le baromètre politique de Sigma Conseil a dévoilé la liste des personnalités que les Tunisiens n’ont pas envie de voir sur la scène politique à l’avenir. La liste comprend Hechmi El Hamdi (79%), suivi de Hafedh Caied Essebsi (74%) et du président du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi (70%).

Publiée, ce mardi 7 février 2017, dans le journal arabophone “Le Maghreb”, la liste comprend aussi Slim Riahi, président de l’UPL (69%), Ali Laârayedh, dirigeant au sein du mouvement Ennahdha (67%), Mohsen Marzouk, le secrétaire général de Machouâ Tounes et l’ancien chef du gouvernement, Moncef Marzouki (66%).

Les personnalités qui ont la cote auprès des sondés sont Abdelfatah Mourou, un des leaders  d’Ennahdha (29%), suivi par Safi Said (30%), ensuite vient le ministre de l’Éducation, Néji Jalloul (34%), enfin Samia Abbou et l’ancien chef du gouvernement Mehdi Jomaâ (36%).

[NDLR : Mise à jour : Suite à une erreur de notre part, nous avons cité M. Béji Caïd Essebsi au lieu de M. Hafedh Caïd Essebsi dans la liste des personnalités concernées par le baromètre politique de Sigma Conseil. Nous nous excusons pour cette erreur]

par -

Le député de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), Salem Labyedh a appelé lors d’une séance plénière ce mardi 5 avril 2016 au Bardo, le gouvernement tunisien à ouvrir une enquête approfondie sur l’affaire Panama Papers qui implique des hommes d’affaires tunisiens, des politiciens et des membres de l’ARP. Salem Labyedh a dénoncé le silence du gouvernement tunisien alors que plusieurs pays dans le monde ont immédiatement ouvrir des enquêtes, qualifiant l’affaire de crime de l’Etat.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Le président français, Emmanuel Macron, est décidément très actif sur le contient africain. Après avoir parrainé la force conjointe anti-djihadiste des pays du Sahel,...

Reseaux Sociaux