Tags Posts tagged with "prévision"

prévision

par -

Des statistiques officielles annoncées par le ministère des Finances indien relèvent que la croissance indienne ralentira en 2016-2017 à 7,1%, contre 7,6% sur l’exercice précédent, rapporte l’AFP.

“Cette estimation est basée principalement sur les informations des sept-huit premiers mois” de l’année fiscale, nuance cependant le texte. Il n’intègre donc pas la pénurie de liquidités engendrée par la démonétisation début novembre, qui pourrait tirer la croissance encore à la baisse.

Le gouvernement indien a également indiqué tabler sur une croissance de 6,75 à 7,5% pour l’exercice 2017-2018, dont le budget sera présenté au Parlement à partir de mercredi, a ajouté la même source.

par -
Le Fonds monétaire international (FMI) est prêt à poursuivre son soutien au nouveau gouvernement tunisien

Si on espérait quelque prédiction d’éclaircie sur le ciel de l’économie mondiale, c’est raté. La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, a douché tous les espoirs dans un entretien avec l’agence Reuters publié hier vendredi 02 septembre 2016 . Elle a déclaré qu’il est même question d’une nouvelle révision vers la baisse de la croissance mondiale en 2016. La raison :  La faiblesse de la demande, le ralentissement des échanges et des investissements et l’aggravation des inégalités, a indiqué Mme Lagarde.

A quelques jours du sommet du G20 (ces 04 et 05 septembre en Chine), elle invité les dirigeants des pays les plus industrialisés de la planète à peser énergiquement sur la reprise de la demande, à protéger le commerce international et la mondialisation et à combattre les inégalités.

Aucun signe tangible de reprise

D’après Mme Lagarde certes les effets redoutés du Brexit et de l’affaissement de la croissance chinoise sur l’économie mondiale ne se sont pas encore produits, mais « une croissance en léger déclin, fragile, faible et certainement pas alimentée par les échanges commerciaux » est toujours d’actualité.
« Quand vous observez les perspectives de croissance économique dans leur profondeur, le potentiel de croissance, la productivité, nous ne recevons pas de très bons signaux et nous allons probablement réviser à la baisse notre prévision de croissance pour 2016 », a ajouté la DG du FMI.

Pour rappel, le FMI a déjà rogné en juillet sa prévision de croissance du produit intérieur brut (PIB) mondial à 3,1% pour 2016 et à 3,4% pour 2017, ce qui fait, dans les deux cas, une correction d’à peu près un dixième de point. A l’échelle de la croissance du globe, c’est loin d’être négligeable.
A préciser que lors de cette mise à jour, le FMI a baissé de moitié ses prévisions de croissance pour l’Afrique subsaharienne cette année, à +1,6 % contre un taux de +3 % prédit en avril dernier.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux