Tags Posts tagged with "renseignements"

renseignements

par -

Le chef du gouvernement Youssef Chahed a affirmé ce jeudi 16 mars lors d’une séance plénière consacrée au vote de confiance à deux nouveaux membres du gouvernement que la menace terroriste existe encore malgré les réussites menées par les agents  de Sécurité et de l’Armée.

Il a, dans ce contexte,  appelé tous les Tunisiens à faire preuve de vigilance et d’ajouter que le centre national des renseignements joue un rôle très important au niveau de la coordination entre les deux institutions miliaire et sécuritaire.

par -

L’expert en relations internationales et ancien diplomate Abdallah Abidi a déclaré, ce vendredi 21 octobre 2016 à Africanmanager, que « bon nombre d’ONG qui se sont installées en Tunisie ont des activités de renseignement. Les pays occidentaux veillent toujours à assurer la sécurité de leurs ressortissants non seulement en Tunisie mais aussi dans les autres pays », a-t-il affirmé.

Il a ajouté que « les mises en garde qui ont été faites par les différentes diplomaties  (Allemagne, Etats-Unis, France) s’expliquent par la collecte de renseignements d’ordre sécuritaire faisant état de l’existence d’un danger et par l’état d’urgence en Tunisie”.

par -

Le ministère français des Affaires étrangères a récemment appelé, dans un communiqué, ses ressortissants à la vigilance et à éviter les rassemblements et les mouvements de foule et à être prudents dans leurs déplacements.

En réaction à cette alerte, l’expert en relations internationales et ancien diplomate Abdallah Abidi a relevé dans un entretien téléphonique accordé, ce vendredi 21 octobre, à Africanmanager que les mises en garde qui ont été faites par les différentes diplomaties  (Allemagne, Etats-Unis, France) s’expliquent par la collecte de renseignements d’ordre sécuritaire faisant état de l’existence d’un danger et par l’état d’urgence en Tunisie.

Il a affirmé : «Il faut prendre au sérieux cette mise en garde. Car les pays occidentaux possèdent des informations d’ordre sécuritaire que nous ne possédons pas”, rappelant dans ce contexte les avertissements qui ont été émis avant l’assassinat des martyrs Chokri Belaid et Mohamed Brahmi et qui ont confirmé la puissance des systèmes de renseignement étrangers.

Il a sur un autre volet ajouté que  « bon nombre d’ONG qui se sont installées en Tunisie ont des activités de renseignement. Les pays occidentaux veillent toujours à assurer la sécurité de leurs ressortissants non seulement en Tunisie mais aussi dans les autres pays », a-t-il affirmé.

On rappelle que le secrétariat d’Etat américain avait renouvelé en septembre dernier sa mise en garde à ses citoyens en visite en Tunisie. Washington a appelé ses ressortissants américains à éviter de se rendre dans les villes proches des frontières algériennes, telles que Jendouba, le Kef et Kasserine.

Ils sont également appelés à éviter de se rendre dans les régions proches des frontières libyennes, comme Ben Guerdane et Médenine. La mise en garde concerne aussi Gafsa, Sidi Bouzid et le désert de Remada où se trouve la zone militaire tampon.

A vrai dire, la situation sécuritaire en Tunisie est en amélioration notable. Les différentes unités sécuritaires travaillent sans cesse afin de protéger le pays, mais la vigilance doit être de mise, à tous les instants car les terroristes frappent toujours au moment où s’y attend le moins. Par ailleurs il faut être conscient du fait qu’une fois que ce fléau s’implante quelque part, il est quasiment impossible de l’éradiquer complètement. Tout ce qu’il faut faire c’est apprendre à vivre avec le danger, en le contenant au maximum…

par -

Le sommet de l’OTAN à Varsovie a exprimé le souhait d’établir un centre de regroupements des renseignements (Fusion intelligence center) en Tunisie, qui est un site majeur de recrutement des jihadistes pour le compte de Daech, a annoncé, le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg.

Dans une conférence de presse, il a ajouté que l’Organisation de l’Alliance atlantique soutiendra les forces spéciales tunisiennes et qu’elle  lancera prochainement une opération maritime au large de la mer méditerranée, baptisée « Sea Guardian », destinée  à garantir la sécurité maritime, à collecter des informations sur l’état des lieux et à lutter contre le terrorisme.

par -

Cinq personnes dont trois sous-officiers des services de renseignements jordaniens ont été tués lundi matin lors d’une attaque «terroriste» perpétrée à proximité d’un vaste camp de réfugiés palestiniens au nord d’Amman, a annoncé en fin de matinée le porte-parole du gouvernement. «Un tel attentat, perpétré en ce premier jour du mois Ramadan, est une preuve du comportement criminel et de l’extrémisme de ces terroristes», a dénoncé Mohammed al-Momani, qui n’a toutefois livré aucune indication sur l’identité des assaillants. L’attaque, qui a selon lui visé l’antenne locale des Renseignements généraux, n’avait pas été revendiquée en milieu de journée.

La Jordanie, qui héberge plus de 600.000 réfugiés syriens et participe depuis l’automne 2014 à la coalition contre l’organisation Daech , a jusqu’à présent été relativement épargnée par la contagion terroriste. Mais les autorités s’inquiètent de l’attrait croissant exercé par Daech sur les milliers d’adeptes du salafisme djihadiste que compte le pays. Selon le Centre d’études stratégiques d’Amman, plus de 2000 Jordaniens seraient partis se battre en Syrie depuis le début de la guerre civile et environ 400 y auraient péri. «Il ne s’agit que de la partie émergée de l’iceberg», estimait récemment le spécialiste Hassan Abou Haniyeh, «et de nombreux salafistes djihadistes écoutent aujourd’hui la propagande de Daech avec une oreille d’autant plus attentive qu’ils comprennent mal pourquoi leur pays combat dans la coalition anti-Daech aux côtés des États-Unis.»

 

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Elle, c’est une spécialiste du transport, un secteur où elle a fait presque toute sa carrière, qu’elle connaît, de la voiture particulière à l’avion,...

AFRIQUE

SPORT