Tags Posts tagged with ", SNIT"

, SNIT

par -

La société nationale immobilière de Tunisie (SNIT) a programmé la construction d’environ 1300 logements pour l’année prochaine, alors que la société de promotion des logements sociaux (SPROLS) construira entre 500 et 600 logements, selon le directeur général de l’habitat au ministère de l’équipement, de l’habitat et d’aménagement du territoire Néjib Senoussi .
Il a souligné, vendredi, dans une déclaration à l’agence TAP, que l’année prochaine enregistrera la poursuite de la réalisation du programme spécifique du logement social qui concerne les logements rudimentaires et le logement social.
Concernant le logement rudimentaire, il sera exécuté à travers les promotions immobilières et la construction personnelle, alors que le logement social, sera réalisé par des promoteurs publics et privés, estimant qu’entre 6 et 7 mille logements sociaux seront réalisés, au cours de l’année prochaine.
Senoussi a indiqué qu’au cours du mois d’août 2016, la législation relative au fonds de promotion du logement pour les salariés (FOPROLOS) a été révisée, tout en introduisant une grande flexibilité pour assurer aux salariés un financement leur permettant d’acquérir des logements.
Dans ce contexte, il a indiqué que, depuis le début de l’année jusqu’à maintenant, 800 logements ont été agrées, dans le cadre du FOPROLOS et réalisés par des promoteurs immobiliers au profit des salariés, dont le revenu varie entre une fois et quatre fois le SMIG.
Entre 1000 et 1500 logements seront réalisés dans le cadre du programme de FOPROLOS, a-t-il souligné.
Senoussi a indiqué que le ministère œuvre à faire face à la modestie du patrimoine foncier en Tunisie et à la révision du système d’urbanisation et d’aménagement du territoire, en vue d’assurer des réserves foncières répondant aux besoins du pays.

par -
Les propriétaires des logements squattés au cours des événements de la révolution sont-ils au bout de leur peines et vont-ils récupérer leurs biens ? Au vu des récentes évolutions ...

La directrice générale adjoint de la Société Nationale Immobilière de Tunisie (SNIT) a accordé à Africanmanager une interview exclusive où elle a évoqué les difficultés rencontrées par l’entreprise, la hausse des prix des logements vendus par les promoteurs immobiliers et les grands projets de la société. Interview:

La classe moyenne en Tunisie trouve aujourd’hui de grandes difficultés à acquérir un logement via les sociétés immobilières surtout que les prix varient entre 100 et 300 mille dinars? Qu’est-ce que vous en pensez?

L’évolution des prix du logement est due, principalement, à la hausse vertigineuse des prix des matériaux de construction. Le prix de certains matériaux de construction ont même triplé. Ajoutons à cela la cherté du coût de la main d’œuvre dans le secteur du bâtiment durant les dernières années. Tous ces facteurs ont contribué à la hausse du prix du mètre carré pour se situer actuellement entre 600 et 900 dinars alors qu’il ne dépassait pas les 400 dinars en 2011.
Par ailleurs, la SNIT veuille à fournir à la classe moyenne des logements sociaux avec des prix variant entre 70 et 100 mille dinars.
Le nombre des logements destinés à la vente ont atteint durant cette année, 1500 logements répartis entre le Grand Tunis, Nabeul et Zaghouan.

Quelles sont les principales difficultés auxquelles fait face aujourd’hui la SNIT?

La rareté des terrains et la hausse des prix sont les principales difficultés confrontées par la SNIT étant donné que la société cible en premier lieu la classe moyenne. Nous trouvons une grande difficulté pour acheter des terrains aménagés et à des prix abordables.
la société veille à préserver son rôle dans la construction des logements sociaux sachant qu’il s’agit d’une société immobilière publique. La société mobilise également ses capacités financières et humaines pour accélérer le rythme de construction de logements.

Quels sont les grands projets de la SNIT pour les années prochaines?

Dans la région de Omar El Mokhtar de Sidi Hassine, le nombre de logements à construire par la société atteindra 367 logement social (Commun) qui seront prêts durant l’année 2016.
A Ksar Said, la société a entamé déjà les travaux pour la construction de 42 logement social (semi-commun) composé d’une (1) salon, deux chambres, une cuisine et une salle de bain. A Ben Arous, la SNIT va aussi construire 55 logements sociaux (individuel). 55 nouveaux logements ont été aussi construits dans le gouvernorat de Tunis et 135 dans la région de Batan du gouvernorat de la Manouba.

Le ministère de l’Equipement a récemment annoncé la mise en place d’une nouvelle politique “la location-vente” permettant aux citoyens d’acquérir le logement après l’avoir obtenu à titre de location, qu’est-ce que vous en pensez?

L’expérience de “location-vente” n’est pas nouvelle en Tunisie et elle avait été tentée auparavant mais l’expérience a montré que les citoyens arrêtent de payer leurs dettes après trois ou quatre ans. Pour que cette expérience réussisse, il faut mettre en place des dispositions et appliquer la loi.

La SNIT a connu beaucoup de problèmes suite à des actes de violence et de pillage qui ont suivi la Révolution, la société a-t-elle récupéré tous les logements spoliés?

Oui, la SNIT a pu heureusement récupérer tous les logements spoliés et qui sont au nombre de 800. Le coût de l’entretien pour le seul logement a été estimé entre 9 et 11 mille dinars.
La société a, toutefois, échoué à récupérer un terrain de 70 hectares se trouvant dans la région de Mhamdia et ce en dépit des efforts fournis par la société pour le récupérer.

par -
Le ministère de l’Equipement et de l’Habitat vient d’élaborer un nouveau rapport « Pour une nouvelle stratégie de l’habitat. Diagnostics et recommandations ». Ce rapport s’est fixé sur le diagnostic et les recommandations du secteur en général en Tunisie. De nombreux thèmes sur le secteur y ont été abordés

Dans un communiqué publié, mardi 29 septembre 2015, la Société Nationale Immobilière de Tunisie (SNIT), a annoncé la construction de 6452 logements répartis sur plusieurs gouvernorats de la Tunisie au cours de la période  de 2016/ 2020.

Ces projets concerneront  2612 logements  pour le gouvernorat de Tunis, 1104 pour le gouvernorat de Manouba , 1061 pour le gouvernorat de Ben Arous.Il s’agit aussi de 877 logements  pour le gouvernorat de Nabeul, 483  pour l’Ariana et 115 logements pour le gouvernorat de Zaghouan  .

par -
Une source sécuritaire a affirmé à Attounsia qu’il sera procédé

Une source sécuritaire a affirmé à Attounsia qu’il sera procédé, jeudi prochain, à l’exécution des ordres d’expulsion des familles qui ont squatté les logements de la SNIT, dans la région de Raoued, dans le gouvernorat de l’Ariana, dans la foulée de la Révolution, et de les remettre à la société qui se chargera de les restituer à leurs propriétaires et ayants-droits.

La même source a indiqué que ces familles ont été contactées pour leur signifier la date de l’exécution des ordres d’expulsion afin qu’elles s’y préparent.

Le meilleur des RS

C’est court, mais pertinent. Professeur universitaire avec notamment un doctorat en finances de Paris-Dauphine et ancien ministre, Chokri Mamoghli ne mâche pas ses mots...

INTERVIEW

Nejib Snoussi, directeur général de l'Habitat au ministère de l'Équipement, de l'Habitat et de l'Aménagement du territoire, a accordé à Africanmanager une interview exclusive...

AFRIQUE

Youtap a lancé Youtap Cloud, une plate-forme de traitement des paiements proposée sous forme de service dans le nuage pour les prestataires de paiements...

Reseaux Sociaux

SPORT