Tags Posts tagged with "telecommunications"

telecommunications

par -

Les revenus du secteur des télécommunications ont augmenté à 2776 millions de dinars (MD) en 2016, enregistrant ainsi un accroissement de 6,2% par rapport à l’année 2015. Il s’agit du niveau le plus haut atteint depuis 2012, indique le rapport de 2016, de l’observatoire de l’Instance nationale des télécommunications (INT).
Selon ce rapport, dont la TAP a eu une copie, cette augmentation est due notamment à l’évolution du chiffre d’affaires (CA) du marché de la data mobile avec une hausse de 116 MD (un accroissement de 35% par rapport à 2015), à l’augmentation du CA de la data fixe de 12 MD (une augmentation de 4% par rapport à l’année 2015) et à la progression des autres revenus (vente et location d’équipements et appareils (portables, smartphones, box, tablettes, accessoires…) de 45 MD (soit un taux de croissance annuelle de 39,1%).
En revanche, le rapport précise que les revenus des marchés de la téléphonie fixe et de la téléphonie mobile ont diminué pour la 4éme année consécutive.

En ce qui concerne les revenus défalqués par acteur et par marché, la plus grande part revient au marché data mobile, d’Ooredoo Tunisie qui a enregistré “une excellente performance” avec un excédent de 68 MD en termes de revenus pour l’année 2016, par rapport à l’année 2015. Il est suivi par le marché de la data mobile d’Orange Tunisie (37 MD de revenus en plus) et le marché de la téléphonie mobile d’Orange Tunisie (36 MD de CA supplémentaires).

Le CA du secteur des télécoms gonfle de 161 MD

Après avoir enregistré une légère augmentation au cours de l’année 2015, le chiffre d’affaires total du secteur des télécommunications a enregistré une augmentation considérable de 161 MD, au cours de l’année 2016 (soit une croissance de 6,2%). Cela revient essentiellement à l’accroissement très important des revenus du marché de gros de 157 MD (soit une croissance de 24,5%), tandis que les revenus du marché de détail ont très légèrement augmenté de 4 millions de dinars. Cela n’empêche que les revenus de détail représentent 71% des revenus du secteur en 2016.

Cette augmentation globale des revenus a été enregistrée chez tous les acteurs du marché sauf Hexabyte. La plus importante d’entre elles a été enregistré chez Orange Tunisie, avec une augmentation remarquable de 82 MD au cours de 2016 (soit un taux de croissance annuel de 16,1%). L’opérateur continue dans sa phase ascendante, puisqu’il n’a enregistré aucune régression au cours des 4 dernières années.
Les deux autres opérateurs (Ooredoo Tunisie et Tunisie Télécom) ont aussi enregistré une augmentation au cours de cette même année, respectivement de 34 et 21 MD. Le rapport de l’observatoire de l’INT indique que ces deux opérateurs observent ainsi une augmentation dans leurs chiffres d’affaires respectifs pour la première fois au cours des 4 dernières années.

L’analyse en termes de parts de marché montre que la part d’Orange Tunisie a augmenté de 1,8 point et celle de Lycamobile de 0,8 point au cours de 2016, tandis que les parts de Tunisie Télécom et d’Ooredoo Tunisie ont diminué respectivement de 1,7 et 0,9 point. Cela étant l’opérateur Tunisie Télécom détient encore la plus grande part du marché en CA avec 39,4%, suivi de près par Ooredoo Tunisie avec 36,1%.

Téléphonie mobile : Ooredoo Tunisie toujours n°1

S’agissant de la téléphonie mobile, au cours de l’année 2016, Ooredoo Tunisie a été le seul opérateur à enregistrer une baisse dans ses revenus de la téléphonie mobile par rapport à l’année 2015, soit 78 MD (-10,2%). Et ce contrairement aux 3 autres opérateurs qui ont enregistré des augmentations dans leurs revenus durant cette année. Cela n’empêche qu’Ooredoo Tunisie détient encore la plus grande part de marché en termes de CA, avec une part de 42,6%, suivi par Tunisie Télécom (31,7%) et par Orange Tunisie (23,3%).
Pour ce qui est du téléphone fixe, l’opérateur Tunisie Télécom a enregistré comme observé lors des années précédentes une nouvelle baisse de 9 MD dans les revenus de ce marché au cours de l’année 2016 (-3,8%). A contrario, les revenus d’Orange Tunisie ont enregistré une légère augmentation de 1,6 MD au cours de cette année, tandis que les revenus d’Ooredoo Tunisie sont restés stables.
Cela dit, en termes de parts de marché, Tunisie Télécom détient encore la plus grande part avec 92% des revenus de ce marché. Les autres opérateurs (Orange Tunisie et Ooredoo Tunisie) ne détiennent respectivement que 8% et 0,1% de parts.

TAP

par -

LinkedIn a annoncé mardi n’être pas parvenu à un accord avec les autorités russes qui ont bloqué le réseau social professionnel, lui reprochant de ne pas se conformer à la législation locale en matière de stockage de données, rapporte Reuters.

L’autorité russe de régulation des télécommunications avait dit un peu plus tôt avoir reçu une lettre de LinkedIn l’informant que la société américaine n’était pas disposée à mettre en œuvre les dispositions encadrant le stockage de données.

La législation russe prévoit que les sites internet qui conservent les données personnelles de citoyens russes le fassent sur des serveurs implantés en Russie, une disposition à laquelle LinkedIn ne s’est pas conformée, avait jugé en novembre Roskomnadzor, l’autorité de régulation.

par -

Le ministre des Technologies de la communication et de l’Économie numérique, Anouar Maârouf, a annoncé que de nouveaux projets seront prochainement lancés pour généraliser les services 4G et de haut débit à tous les Tunisiens dans toutes les régions du pays.
Il a indiqué dimanche, dans une déclaration à l’Agence TAP, que parmi les nouveaux projets figure le lancement d’un appel d’offres pour couvrir les zones blanches où il n’existe pas de grandes agglomérations et qui n’attirent pas les opérateurs téléphoniques.
Maarouf a fait savoir que la stratégie numérique de la Tunisie vise à fournir les services d’internet à tous les tunisiens à l’horizon de l’année 2020.
Le deuxième projet consiste en l’attribution de licences à certaines entreprises actives dans le secteur de l’infrastructure de télécommunications, dont le lancement, prochainement, d’un appel d’offres d’attribution de licences aux entreprises de télécommunications et les vendre exclusivement aux opérateurs offrant des services 4G pour couvrir toutes les régions.
Il a ajouté que la Tunisie figure parmi les meilleurs pays au niveau des prix dans le domaine des services de télécommunications.
Le département oeuvre, dans le cadre de l’amélioration de la qualité des services, à réaliser des évaluations périodiques mensuelles de la qualité des services dans toutes les régions du pays lesquelles seront présentées aux opérateurs.

par -

Pas moins de 400 millions d’africains consommeront en 2016 des jeux sur leur mobile. C’est ce qui ressort d’une étude publiée ce vendredi 1er avril, par Deloitte Afrique Francophone sur les évolutions d’usages, de consommations et de marchés en Afrique dans le secteur des technologies, médias et télécommunications (TMT).

L’étude a expliqué cela par l’émergence de nouveaux modèles de smartphones et le développement du marché de l’occasion qui constituent une réelle opportunité pour l’industrie des jeux.

Selon la même étude, les géants du secteur des TICs considèrent aujourd’hui l’Afrique comme une cible prioritaire tout en multipliant les partenariats avec les opérateurs mobiles présents sur place. C’est important, a déclaré Anis Rouissi, directeur TMT, Deloitte Tunisie au cours d’une rencontre qui se tient actuellement à Tunis, faisant remarquer que le développement de cette industrie offre aussi de réels débouchés pour la jeunesse africaine. Chiffre à l’appui, on compte actuellement près d’une dizaine d’intégrateurs locaux producteurs de jeux sur mobile.

par -
La Tunisie vient d'être classée 91ème sur un total de 157 pays au monde

La Tunisie vient d’être classée 91ème sur un total de 157 pays au monde, par le rapport 2013 de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), intitulé “measuring information society” ou “Mesurer la société de l’information 2013”.

A l’échelle maghrébine, la Tunisie vient en deuxième position après le Maroc (89e) et en avance par rapport à l’Algérie (106e) et la Mauritanie (133e).

INTERVIEW

Le Directeur général de l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation (APII), Samir Bechoual, a appelé à l’institutionnalisation de la campagne d’interpellations et...

AFRIQUE

Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme Zeid Ra’ad Al Hussein a déclaré ce vendredi que l’ouverture d’une enquête internationale sur les...

Reseaux Sociaux