AccueilAfriqueNigeria : L'insécurité, dossier brûlant du nouveau président Tinubu

Nigeria : L’insécurité, dossier brûlant du nouveau président Tinubu

La résurgence des attaques massives de groupes criminels et djihadistes au Nigeria, un temps ralenties pendant la période électorale, est un cruel rappel des immenses défis qui attendent dès lundi le nouveau président Bola Tinubu à la tête du pays le plus peuplé d’Afrique.

Pas une semaine, pas une journée ne se passe sans que des attaques d’envergure de groupes criminels (dans le nord-ouest et le centre), djihadistes (dans le nord-est), ou séparatistes (dans le sud-est) n’endeuillent le géant ouest-africain, pourtant l’un des pays les plus dynamiques du continent.

Leur fréquence et leur intensité menaçaient d’ailleurs les élections, présidentielle, législatives et régionales de février et mars. Une relative accalmie observée durant la période électorale avait surpris tout le monde, et permis la tenue de ces scrutins, même dans les régions les plus volatiles.

Elle a rendu possible l’élection de Bola Tinubu qui doit prêter serment lundi, bien que les résultats soient contestés devant la justice par l’opposition qui dénonce des fraudes massives du parti au pouvoir.

« Les bandits envahissent une communauté, tuent les habitants et détruisent leurs biens, sans résistance ou presque de la part des forces de sécurité, qui n’apparaissent sur place que longtemps après pour regarder les cendres », dénonçaient mi-mai Muhammadu Sa’ad Abubakar III, le Sultan de Sokoto, l’une des régions parmi les plus attaquées.

Durant sa campagne,  Tinubu a promis, une fois élu, de mettre fin aux violences en réformant les forces armées pour les rendre « plus robustes », en augmentant les recrutements, la formation et leurs équipements.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,106SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -