AccueilCe que je croisPire que le Covid un mal pernicieux va détruire la Tunisie

Pire que le Covid un mal pernicieux va détruire la Tunisie

La Tunisie à l’histoire trois fois millénaire a subi au cours des siècles diverses calamités qui ne sont jamais venues à bout de la résilience  de ses habitants  . Ni les invasions de peuples allogènes avec les destructions qu’ils ont engendrés ni les fléaux infectieux dévastateurs qui se sont abattus sur la population n’ont laissé  de  traces indélébiles .L’épidémie de  peste qui a éradiqué  la moitié  de la population tunisienne aux  XII puis  XVI siècles, le typhus  le choléra et quelques  autre  calamités ne sont plus qu’un lointain et mauvais souvenir . Le Covid , épidémie du XXI siècle aussi dévastatrice soit elle( plus de 15.000 décès cette année en Tunisie  ) fera  son temps et finira par disparaître  en laissant la place au pire des fléaux  qui peut hypothéquer l’avenir d’un pays , je parle ici de l’incivisme pernicieux des tunisiens toutes catégories sociales confondues  avec son cortège d’ignorance  et d’obscurantisme  religieux dévastateur .

- Publicité-

De mémoire de tunisien habitant la capitale et connaissant à fond les quatre coins de la Tunisie , je  n’ai jamais vu un délabrement pareil du pays, ni assisté  à une déliquescence civique  comme celle que nous vivons au cours de ces dernières années qui s’est emparée des habitants de ce pays . Il fut un temps où on vivait dans de fausses certitudes pensant que le bon citoyen tunisien est un exemple  de civisme, de modernisme et d’instruction , qui le plaçaient largement au-dessus de la mêlée parmi les pays du monde arabe , constat erroné du fait des effets pendant des décennies d’une certaine  dictature , aussi éclairée  soit-elle , qui arrivait à canaliser pour ne pas dire étouffer la vraie nature du tunisien mais aussi à l’abrutir . Tel un couvercle d’une boîte de Pandore jusque-là hermétiquement fermé  et ouvert brutalement, la fausse révolution a étalé  au grand jour la vraie nature du tunisien dont la soudaine  liberté  retrouvée est devenue synonyme ,d’indiscipline ,d’incivisme ,d’égoïsme , de tribalisme primitif étalés au grand jour quel que soit le niveau culturel ou social des individus .

Toute personne étrangère qui visitera le pays sera éberluée par le spectacle de la gabegie régnante dans notre environnement . Il suffit  de jeter un coup d’œil sur le comportement du tunisien lambda  au volant de  sa voiture pour mesurer le gouffre de l’incivisme  dans lequel est plongé le pays  .En prenant le volant de sa voiture ,le tunisien prend soin comme  toute personne civilisée  de boucler sa ceinture de  sécurité puis  ….de s’asseoir dessus pour ne pas  déclencher l’alarme .Les  démangeaisons irrépressibles de ses doigts  le poussent à klaxonner au moindre ralentissement et dès que le feu vire au vert . il n’a aucune gêne à bloquer  par sa voiture la voie de métro pour acheter son paquets de cigarettes  .L’amour qu’il porte à son chérubin le pousse  à le mettre sur ses genoux tout en conduisant et s’il lui achète un soda , un fois consommé ,il n’hésite pas à le jeter à travers de la vitre de sa voiture sur la voie  publique  .Quand il est pressé il se transforme en un as du volant zigzaguant à coup de queue de poisson , de montée sur les trottoirs de dépassement en triple  file voire  en contre sens en mettant sa vie et celle  d’autrui en danger .Le tunisien sur sa moto, un engin roulant non identifié , n’a  en général aucun papier administratif et qui pour mieux se rafraîchir ne porte qu’exceptionnellement son casque  et parfois  dans un rare sursaut de civisme il le porte  en bandoulière sur son guidon  pour mieux  se protéger en cas d’accident  ; il ne se prive pas du tout d’embarquer sur sa moto d’à peine 49 cc  de cylindrée trois voire quatre personnes en même temps  avec de préférence son petit fiston installé entre ses jambes pour mieux  amortir  un éventuel  choc frontal .Il passe allégrement devant tous les contrôles de police  sans jamais être arrêté et en  cas de  contrôle policier qui est anecdotique ,le  billet de ‘achour ‘ toujours en réserve entre ses papiers  le tirera de toute façon d’affaire .

Le tunisien a des pulsions  égoïstes qu’il arrive difficilement à maîtriser .Faire  la queue dans un service  public  est fastidieux et il trouvera  de toute façon  un subterfuge pour court-circuiter la file d’attente   . Il y aura toujours le fameux  » andekchi chekoun  »qui le  servira en catimini avant tout le  monde et  il s’accommodera  sans  aucune gêne au bigotisme  ambiant avec la séparation des  sexes  dans les files d’attente sans broncher .

Le tunisien ne travaille en général que 4 jours par semaine , doucement le matin et pas très fort le soir .Il dispense sa oisiveté  dans l’incivilité des cafés attablé juste au bord du trottoir gênant les piétons  et sirotant une chicha en humectant l’air vivifiant  des échappements des voitures .  Dans les lieux publics il est exceptionnel de voir un tunisien en train de lire un livre  et une récente  enquête révèle que 80 pour cent des tunisiens  n’ont jamais lu un livre de leur vie  en  dehors  des manuels  scolaires .  La culture est le  dernier  souci de la génération actuelle  des jeunes tunisiens si bien que  l’histoire millénaire  de ce grand pays est carrément méconnue par la jeunesse dont certains ne connaissent même pas  Hannibal ou Ibn Khaldoun et n’ont aucune idée précise sur la date  d’indépendance du pays !

Le tunisien est sportif dans l’âme en tant que …. spectateur  et ne rate jamais un match de football en le suivant au café  avec les copains dans une atmosphère irrespirable  même s’il a la télévision chez lui . S’il décide d’aller au stade  c’est pour libérer toute  l’énergie qu’il a accumulée au cours du dur labeur de la semaine  , en déversant toutes les invectives ,quolibets  blasphèmes et grossièreté dont est paré le riche vocabulaire tunisien qui est  à nul autre pareil

Le civisme du tunisien se traduit au grand jour par les  amas d’ordures déversées  à chaque  coin de rue  juste à côté  des carcasses des bennes souvent éventrées ; le tunisien jette  sans  hésitation son  sac d’ordures à travers la fenêtre de sa voiture tout en roulant pour ne pas s’arrêter .Les rond points dans les villes sont des déversoirs décorés  par la broussaille et les déchets de toute  sorte et les échangeurs routiers  sont des dépotoirs de  tous les résidus  des  chantiers .

Le tunisien est extraverti , généreux  et veut partager ses peines ,ses joies, et ses recueillements  avec  son entourage .Fêtard  dans l’âme il est capable de tenir réveillé par des megadecibels  tout un quartier jusqu’à l’aube pour fêter la circoncision de son rejeton sans jamais être verbalisé . Il n’ y a plus de civisme qui compte quand ses convictions religieuses sont en jeu et il est fier d’étaler au grand jour sa bigoterie et sa ferveur religieuse en bloquant  la circulation devant les mosquée à l’heure de la prière en stationnant n’importe où  ,et gare à celui qui osera lui faire une remarque aussi pertinente soit elle .Être au premier rang dans la mosquée au cours de la prière du vendredi est une gageure qui ne l’empêche pas de picoler  tous les jours de la semaine sachant qu’ il est l’un des plus grands buveurs d’alcool du monde .

Le fléau de l’incivisme régnant ne nous permet pas d’apprécier a leur juste valeur  dans ce tableau noir quelques embellies de la part de citoyens instruits, civilisés dont le  comportement exemplaire est malheureusement occulté par la gabegie régnante  .Il serait vraiment fastidieux  d’étaler  encore  plus longuement  toutes les facettes  de  l’incivisme qui règne dans le pays et qui a atteint son paroxysme  ces dernières  années touchant toutes les franges de la population encouragé par l’indifférence  totale de ceux qui nous gouvernent et qui donnent le mauvais  exemple  par  leur incompétence ,leur opportunisme et leurs chamailleries  politiques  sans fin .La défaillance de l’enseignement et de la cellule familiale dans l’éducation des enfants  dès le très jeune age et la défaillance  de l’état dans tous les secteurs de la vie publique et politique , nécessite  de toute urgence une prise en charge ferme par une  dictature éclairée pour sauver ce qui est encore solvable

Dr Tarak Arfaoui

8 Commentaires

  1. Magnifique article, je trouve le style d’écriture superbe. Tant de plaisir à lire cet article qui décrit bien la malheureuse vérité dans style captivant, unique et décontracté. Bravo dr Tarak Arfaoui

  2. Si Tarak, vous avez excellé dans la description de la vraie facette de ce Tunisien, tel un tableau du Maitre Zoubeir Turki .Bourguiba avait dit : »tu lui grattes la surface , et tu atteints la boue صايعين و تلحق الطين »…Ibn khaldoun a lui aussi percé le secret du vrai Tunisien ..mais nous, nous avions malheureusement cru à sa mutation , que nenni

  3. Merci d’avoir osé parler de tous ces comportements qui pourrissent la vie de nombreux citoyens respectant la liberté de chacun.

  4. Article en Français s’adressant à la Franconphonie… y compris en France d’où je lis l’article…

    L’article est lamentable, Vous donnez une piètre image de la Tunisie… vous exagérez la situation pour faire du sensationnel… je n’ai pas constaté ce niveau d’incivilité, il y en a bien sûr, mais ce n’est pas généralisé… il y a 1,5 ans, j’étais à Djerba et à Tunis, les véhicules mal garés étaient rapidement enlevés, direction fourrière… Les poubelles ramassés, la population était plutôt calme et paisible… Je n’ai pas vu de bagarres de rue…

    Si ça vous soulage d’écrire, car vous avez constaté certaines incivilités… vous pouviez interpeller les députés ou maires…

    Le problème : Vous présentez le Tunisien moyen comme médiocre…

    Avec cette image que vous donnez, vous pouvez toujours espérer revoir les touristes européen revenir en masse ou mêmes les tunisiens (Français ou Européen d’origine Tunisienne) vivant en Europe réinvestir en Tunisie…

    • Felicitation Sam pour votre perspicacité . Vous arrivez a porter un jugement definif sur l’etat des lieux en Tunisie en sejournant dans un somptueux hotel dans l’ile de Beauté qui est la vitrine touristique du pays ou tout est beauté calme luxe et volupté !Je vous recommande lors de votre prochaine visite d’essayer de prender un bus ( si vous avez de la chance d’en trouver un ) et de faire le trajet jusqu’a Jerba , vous aurez alors l’occasion d ‘ecrire un best seller en bon francais je suppose pour les franconphones des votre retour en France , sur ce que vous aurez vu et vecu. Quand a moi tunisien de pure souche amoureux de mon pays je n’ai aucun etat d’ame pour denoncer ce qui est a mon avis contre l’interet de mon pays

  5. Article tendancieux et intolérant malgré les vérités qu’il contient. Attitude typiquement française = le virus insidieux qui s’incruste déguisé en bienfaiteur.

  6. a Adel , vous faites fausse piste , je suis Tunisien et fier de l’etre , je ne manifeste aucun prejugé ; je n’ai rien a voir avec la France et les francais sauf mon bagage culturel qui me permet de maitriser la langue de Moliere, ce qui n’est pas le cas ,avec toute modestie ,de beaucoup de francais …intolerants !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,450SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles