AccueilLa UNEPrix Orange de l'Entrepreneur Social Afrique et Moyen-Orient: Des projets innovants!

Prix Orange de l’Entrepreneur Social Afrique et Moyen-Orient: Des projets innovants!

Une cérémonie de remise des prix Orange Entrepreneur Social Afrique et Moyen-Orient a été organisé, jeudi  9 septembre, dans le cadre de sa 11ème version en présence du ministre des Technologies de la Communication,. Nizar Ben Nèji.

- Publicité-

Parmi 114 candidatures, seules sept ont été retenues pour être finalistes dont trois ont été sélectionnés comme lauréats.

La sélection n’a pas été chose aisée  pour le jury dans la mesure où surtout que toutes les idées sont innovantes et fondées sur les TIC.

Les projets proposés ont mis en évidence de nouvelles technologies afin d’améliorer les conditions de vie des citoyens et de trouver surtout des solutions à des problématiques fondamentales tels que le stress hydrique, la pollution, l’éducation et l’art…

ClassQuiz

Le troisième prix a été attribué au duo Sabrine Ibrahim et Achraf Dhaouadi pour  leur projet ClassQuiz. Il s’agit d’une plateforme Web et mobile éducative offrant un contenu éducatif, interactif et « gamifié » qui se distingue des autres plateformes existantes par la conformité de son contenu avec le programme scolaire des classes primaires.

« Derrière ClassQuiz, il y a une équipe de designers, développeurs, marketeurs et des pédagogues qui ont travaillé ensemble pour permettre à plus que trois mille clients qui ont payé les frais d’abonnement de ClassQuiz et encore d’utilisateurs free qui ont atteint plus que 70 mille téléchargements sur Play Store, à utiliser cette plateforme.

Aujourd’hui, on compte des milliers de parents et d’ élèves qui ont la possibilité d’utiliser la plateforme en ligne ou dans les écoles rurales avec des partenaires comme la fondation Orange avec laquelle ila été possible d’aider plus de  500 mille élèves à apprendre en s’amusant avec ClassQuiz ! », explique Sabrine Ibrahim, ingénieur et co-fondatrice de ClassQuiz

Concernant l’idée de cette plateforme, elle a révélé à Africanmanager que le déclic en a été l’amour qu’elle porte pour les enfants. « …J’aime beaucoup les enfants et puisque j’ai  grandi dans un quartier populaire, j’ai remarqué que les enfants n’ont pas tous accès à une éducation de qualité ;  par contre ils se connectent presque tous à internet à travers des tablettes et des smartphones. Donc, j’ai voulu joindre l’utile à l’agréable en leur offrant un contenu éducatif au lieu de perdre leur temps sur ces gadgets dans des jeux inutiles … »

Zigofiltre

Le deuxième prix est revenu à l’équipe Youssef Bouzoriata et Mohamed Rammeh avec leur projet Zigofiltre qui permet de garder les réseaux de canalisations propres et dégagés dans le but de diminuer le risque d’inondations et de pollution marine. Il s’agit d’un dispositif métallique, en acier galvanisé à grillage connecté ressemblant à une cage, conçu dans le but de retenir les boues coagulées et surtout les déchets macroscopiques charriés par les flux pluviaux bouchant ainsi les canalisations.

« Zigofiltre est une solution et pour la pollution marine et pour les inondations, qui permet de diminuer leurs risques de par son côté préventif. En fait, c’est le seul filtre dans son genre en Tunisie. On a eu le brevet en Tunisie et les autres brevets sont en train de monter en l’international… », précise Mohamed Rammeh, Directeur commercial et technique et co-fondateur du projet.

Kumulus

Le meilleur étant réservé pour la fin, le premier prix a été attribué  à l’équipe de Iheb Triki et Mohamed Ali Abid pour leur projet Kumulus. Ce dernier est une solution technologique capable de produire de 20 à 30 litres d’eau par jour utilisant l’énergie solaire et l’humidité de l’air imitant ainsi le phénomène naturel de la rosée. L’objectif de cette solution est d’atténuer voire même résorber la problématique de pénurie d’eau en Afrique et dans la région du Moyen-Orient.

« C’est une machine qui fait la taille d’un mini frigo, elle crée de l’eau potable utilisant seulement de l’énergie solaire et l’humidité de l’air, lL’objectif étant aujourd’hui de lancer à la conquête du marché africain, en Tunisie, au Maroc, en Egypte et en Afrique Subsaharienne », a-t-il dit. « Ce premier prix POESAM d’ Orange va nous ouvrir certainement beaucoup de portes surtout en Afrique… », assure Iheb Triki, ingénieur et co-fondateur du Kumulus.

Par rapport au rôle que peut jouer Orange dans la promotion de son produit,  Triki précise qu’ » enfait, Orange est une grande corporation qui s’intéresse à toutes les problématiques qui touchent à l’environnement… donc je pense qu’ils vont nous aider à accéder aux pays africains et que la collaboration avec eux va être très fructueuse puisque ils sont un peu partout en Afrique… ce sera une collaboration gagnant-gagnant !  », a-t-il ajouté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,568SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles