AccueilPresse localeSaied n'a pas le monopole de l'interprétation de la Constitution, affirme Chafik...

Saied n’a pas le monopole de l’interprétation de la Constitution, affirme Chafik Sarsar

Le professeur de droit public, Chafik Sarsar, estime qu’ « à l’instar des pays qui n’ont pas réussi leur processus démocratique, la Tunisie a instauré un régime politique hybride. Ce régime est, en apparence, démocratique mais, en réalité, corrompu »

- Publicité-

S’exprimant sur Mosaïque FM, il est  également revenu sur le conflit entre les deux chefs de l’Exécutif et ses répercussions, notamment, en l’absence de la Cour constitutionnelle.

«Kais Saied ne peut pas s’ériger  comme unique  dépositaire de l’interprétation de  la Constitution», a-t-il affirmé, ajoutant que le chef de l’Etat ne peut pas dissoudre le Parlement sur la base de l’article 80 de la Constitution. «On ne peut même pas envisager cette hypothèse, en l’absence de la Cour constitutionnelle», a-t-il indiqué.

Évoquant l’audition du ministre de la Défense par le Parlement, concernant l’affaire du député, Rached Khiari, Sarsar a rappelé que selon les dispositions de l’article 109 « toute ingérence dans le fonctionnement de la justice est interdite. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,729FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,473SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles