AccueilAfriqueSénégal- Crise politique: Un troisième mort en deux jours

Sénégal- Crise politique: Un troisième mort en deux jours

Un lycéen de 19 ans a été tué au cours de heurts avec les forces de sécurité dans le sud du Sénégal, secoué depuis huit jours par le report surprise de l’élection présidentielle, portant à trois le nombre de tués depuis le début de la contestation.
Il est mort samedi 10 février au soir des suites de ses blessures à l’hôpital régional de Ziguinchor, fief de la figure de l’opposition emprisonné Ousmane Sonko, où des affrontements entre groupes de jeunes et forces de sécurité se sont poursuivis samedi.
Dans un message publié sur les réseaux sociaux, l’ambassade des Etats-Unis au Sénégal a exhorté « toutes les parties à agir de manière pacifique et mesurée, et nous continuons à demander au président Sall de rétablir le calendrier électoral, de restaurer la confiance et d’apaiser la situation », a-t-elle déclaré.
L’Assemblée nationale qui a voté un ajournement de l’échéance électorale au 15 décembre, a aussi voté le maintien au pouvoir de Macky Sall jusqu’à la prise de fonctions de son successeur, vraisemblablement début 2025. Son deuxième mandat expirait officiellement le 2 avril.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,135SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -