32 C
Tunisie
lundi 6 juillet 2020
Accueil Ce que je crois Slim Tlatli propose un Modus Operandi pour l'appui aux entreprises touchées par...

Slim Tlatli propose un Modus Operandi pour l’appui aux entreprises touchées par le Covid-19

Slim Tlatli, un haut fonctionnaire et homme politique tunisien. Il était secrétaire d’État chargé de la Mise à niveau touristique entre 2005 et 2008, ministre de l’Emploi et de l’Insertion professionnelle des jeunes entre 2008 et 2010 puis ministre du Tourisme entre 2010 et 2011. L’homme sait donc de quoi il parle, lorsqu’il commente, sans le dire, les dernières mesures d’appui aux entreprises tunisiennes impactées parla pandémie du Coronavirus. Mais qui écouterait de si bons conseils, parmi ceux qui prêchaient profiter de cette crise, pour faire le saut qualitatif qui était impossible avant la crise ?

« Pour parler de l’après-guerre (COVID19) encore faut-il d’abord gagner la guerre » dirait Attali. Tout le monde est dans la revendication de plus en plus de soutien de la part de l’État pour sauver des entreprises et des emplois. L’État ferait une grave erreur de distribuer de l’argent, sans définir des priorités. En effet pourquoi soutenir à grand prix, c’est à dire par la dette publique, des entreprises qui n’ont pas la capacité, déjà bien avant cette pandémie, de survivre au nouveau monde ; c’est une erreur d’aider des entreprises qui se confortent dans des emplois peu qualifiés, qui ne font aucun effort d’aller à l’exportation, qui refusent de monter en qualification en gamme et donc en compétitivité et qui se délectent dans des activités de rente..

Il faut néanmoins avouer que l’environnement des affaires et la logistique en Tunisie, ne sont pas du tout favorables à l’évolution et à la transformation des entreprises. L’État doit donc déployer ses moyens en priorité ABSOLUE à améliorer cet environnement inhibiteur de l’évolution des entreprises qui veulent emprunter de nouveaux chemins. Ensuite dédier ses moyens en seconde priorité aux entreprises qui font un pari sur le nouveau modèle de développement : plus de valeur ajoutée, des emplois plus qualifiés, orientation vers l’export et l’adoption de nouveaux business modèles.

À titre d’illustration la France lance un programme de soutien aux constructeurs automobiles, pour relancer leurs ventes en encourageant les français : A REVENUS FAIBLES ET MOYENS à acheter DES VÉHICULES ÉLECTRIQUES. Cette aide pour la relance d’un secteur en crise, poursuit ainsi un double objectif celui de sauver une industrie importante, tout en orientant la demande des bas et moyens revenus vers des créneaux d’avenir. Smart Public Policies ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,210FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,281SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles