AccueilMondeSomalie : Washington menace de sanctions si le calendrier électoral n'est pas...

Somalie : Washington menace de sanctions si le calendrier électoral n’est pas respecté

Les Etats-Unis menacent de recourir à des sanctions contre quiconque viendrait saper le nouveau calendrier électoral somalien annoncé ce week-end. Dimanche soir, et après déjà plusieurs reports, le Premier ministre Mohamed Hussein Roble et les chefs des différents États somaliens ont promis d’achever élections parlementaires au plus tard 25 février, étape indispensable avant la présidentielle. Mais cette promesse est accueillie avec prudence, voire avec scepticisme.

- Publicité-

La réaction des Nations-Unis témoignait déjà d’une certaine réserve. L’ONU a certes salué l’accord lundi, mais elle a aussitôt exhorté les leaders somaliens à « éviter les provocations susceptibles d’engendrer de nouvelles tensions » et à « rester concentrés sur la mise en place rapide d’un processus électoral crédible ». Les Etats-Unis vont encore plus loin, brandissant la menace de sanctions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,918SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles