AccueilAfriqueTransition en Guinée: Les premiers dossiers de corruption instruits devant la justice

Transition en Guinée: Les premiers dossiers de corruption instruits devant la justice

La Cour de répression des infractions économiques et financières (Crief) a été officiellement mise en place ce vendredi à Conakry. Et dans la foulée, le procureur général de Conakry lui a transmis plusieurs dizaines de dossiers à instruire : des informations judiciaires vont être ouvertes pour des faits présumés de détournement de fonds publics. Ce sont les premières enquêtes lancées par le régime de la transition, qui entend lutter contre la corruption.

Premier dossier transmis à la Crief : celui de la société Djoma SA, une entreprise détenue par l’ancien intendant général à la présidence sous Alpha Condé. Le procureur Charles Wright décrit des faits qui relèvent notamment du « détournement commis par des agents publics, du blanchiment d’argent, du faux et usage de faux en écriture publique, d’enrichissement illicite et de la corruption ».

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,997SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -