AccueilActualitésTunis - Caid Essebsi : l' unité nationale effective est...

Tunis – Caid Essebsi : l’ unité nationale effective est une urgence

Le constat du président du mouvement Nidaa Tounes , Beji Caid Essebsi ,est sans appel : le gouvernement Jbali a bien échoué dans la concrétisation des promesses faites au peuple tunisien, voici un an .

- Publicité-

Le gouvernement, a-t-il précisé, lors d’un meeting tenu, dimanche, au Palais des Congrès, à Tunis n’a pas réussi à définir une feuille de route claire, à lutter contre le chômage, à réduire les disparités régionales, ni à élaborer la constitution. De ce fait , le pays se retrouve en situation de blocage, a-t-il estimé, ajoutant que le mouvement Ennahdha et ses alliés n’ont pas réussi dans la gestion du pays, ni dans l’exercice du pouvoir.

Caid Essebsi a qualifié de « fausses justifications » tout ce qu’a dit Ennahdha au sujet de l’héritage légué par le deuxième gouvernement de transition( celui de Caid Essebsi) , et a martelé que la Tunisie a besoin, aujourd’hui, d’une unité nationale effective basée sur des projets et des programmes clairs sans exclusion; invitant le gouvernement à renoncer au projet de loi dit de « l’exclusion  » , qui est préparé dans les coulisses de l’ANC  »

Commentant le discours de Jbeli devant les médias samedi , Caid Essebsi a remarqué que le chef du gouvernement e n’a pas évoqué  » les causes réelles de la situation que vit le pays  » et a exprimé  » sa crainte pour l’avenir, si l’ANC ne retient pas la composition gouvernementale proposée par jbeli  » . dans ce cas ajoute-t-il , le chef du gouvernement sera poussé à la démission et on entrera dans une impasse .

Lors d’un point de presse tenu en marge du meeting de Nidaa Tounes, le secrétaire général du mouvement, Taieb Baccouche, a indiqué que cette réunion était organisée dans le cadre de la célébration du premier anniversaire de l’initiative  » Nidaa Tounes », lancée par l’ex-premier ministre, Béji Caid Essebsi et afin de faire le bilan de ce qui a été réalisé en Tunisie, deux ans après la révolution.

Il a évoqué les déceptions du peuple tunisien (esprit du partage du butin , refus de délimiter la mission de l’ANC , tractations actuelles au sujet du remaniement) et mis en garde contre l’émergence de courants visant ,  » à changer le mode de vie des tunisiens et à nuire à leur unité et à leur identité » .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,454SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles